mai 24
Wikio
Voter !
Technorati
twitter share button
Facebook

Limoges Reconquête

Retrouvez-nous désormais sur Limoges-reconquête en cliquant ici


Auteur: L'équipe
jan 13
Wikio
Voter !
Technorati
twitter share button
Facebook

L’AVENTURE S’ARRETE…

Ouvert le 1er janvier 2008 à la veille des élections municipales, le blog de la Jeune Garde 87 ferme ses portes. Six années c’est le temps d’un mandat que nous n’avons pas souhaité renouveler maintenant que la gauche est au pouvoir. Espérons qu’elle le restera le plus longtemps possible…

Cette aventure nous l’avons commencé à 4 : Pazmany – Mariyka – Prakash et Boro. Au fil du temps certains se sont retirés d’autres sont venus contribuer, saluons notamment Erkki k. et Super Résistant 87 pour ses vidéos et bandes dessinées créées spécialement pour nous lors de l’élection présidentielle.

Le blog, c’est près de 1 500 billets et pages postés, des dossiers thématiques, des interviews de personnalités politiques locales et nationales… Nous les remercions ici notamment pour avoir accepté sans rien connaître de notre identité : Alain Rodet – Marie-Françoise Pérol-Dumont – Jean-Paul Denanot – Jean-Pierre Demerliat – Monique Boulestin – Laurent Lafaye – Didier Tescher – Daniel Clérembaux – Francis Dauliac – Jean-Marc Gabouty – Eric Coquerel – Eva Joly et Najat Vallaud-Belkacem.

Le blog, c’est près d’un million de pages vues dont 5 000 le soir des résultats des cantonales en 2011.

Mais le blog, c’est surtout plus de 30 000 commentaires, les vôtres, passionnés, notamment lors des élections ou sur la LGV qui aura fait couler beaucoup d’encre ou plutôt usé pas mal de touches de claviers.

Merci à tous pour nous avoir fait vivre cette belle aventure, le débat s’arrête ici mais vous pourrez le poursuivre sur les réseaux sociaux et dans les semaines qui viennent nous vous invitons à remplir les salles des réunions publiques lors des élections municipales.

Bonne année 2014 à tous.
Bien à vous

L’équipe de la Jeune Garde 87



Auteur: L'équipe
jan 12
Wikio
Voter !
Technorati
twitter share button
Facebook

Dossier spécial municipales 2014

Toutes les pages sont désormais en ligne avec mise a jour régulière en fonction des évènements.

Bonne lecture

banniere-municipales-2014_0 Comme pour chaque élection (voir nos dossiers), la Jeune Garde vous propose un dossier spécial à l’occasion des élections municipales de 2014. A l’image de celles de 2008, nous vous proposons de suivre cette élection locale majeure au travers des plus grandes communes du département ou à fort enjeu électoral, dont le nombre pourrait évoluer d’ici l’échéance. Limoges, bien sûr, sa couronne, mais aussi d’autres grandes villes comme Bellac, Saint-Junien ou Saint-Yrieix-la-Perche. A noter l’évolution du mode de scrutin pour les communes de plus de 1 000 habitants au lieu de 3 500 comme Chaptelat ou Saint-Just-le-Martel.

panneau-limoges Une page est réservée à chaque commune sélectionnée. Nous mettons en ligne aujourd’hui 7 d’entre elles. Les autres arriveront prochainement et toutes seront régulièrement mises à jour en fonction de l’actualité.

Ce dossier se veut également participatif. Si vous disposez d’informations concernant une commune ou si vous souhaitez qu’une commune que nous n’avons pas sélectionnée soit traitée n’hésitez pas à nous en informer (pazmany@jeune-garde87.org).

dossier-special-municipales-2014 Pour la 1ère fois, vous pouvez retrouver dans notre menu à droite de l’écran une icône vous permettant d’ouvrir directement notre dossier (également présent dans nos onglets en haut). Ensuite il vous suffira de cliquer sous chaque panneau communal pour ouvrir les pages.

Bonne visite et n’hésitez pas à suivre régulièrement ce dossier et à nous faire part de vos observations.


Auteur: L'équipe
jan 10
Wikio
Voter !
Technorati
twitter share button
Facebook

Les « 55 citoyens pour Limoges » seulement 10 !

Stéphane Bobin, porte parole de la liste "55 citoyens pour Limoges" © France 3 Limousin

Dure réalité pour les « 55 citoyens pour Limoges » qui veulent balayer la vie politique locale. Avec à peine une dizaine de participants à leur première réunion hier soir, la réalité n’a pas rattrapé le monde virtuel des réseaux sociaux. Il est toujours plus facile de liker une page facebook et de critiquer la majorité sortante que de s’investir et de proposer une alternative crédible.

Si l’histoire est en marche, comme on peut le lire sur leur page, avec notamment l’annonce d’une tête de liste féminine (absente hier soir ? volonté de ne pas s’exposer pour l’instant ?) elle s’écrit pour l’instant avec beaucoup de points d’interrogations et de suspensions…

Les politiques locaux peuvent dormir tranquille d’autant que sur leurs listes il n’y aura que des citoyens pour Limoges !

(source France 3 Limousin)


Auteur: Pazmany
jan 04
Wikio
Voter !
Technorati
twitter share button
Facebook

La droite ne connaît pas la crise pour faire campagne

Alors que l’UMP a investit depuis plusieurs semaines déjà un local de la rue Jean Jaurès, le candidat centriste se prépare à ouvrir son local de campagne rue Adrien Dubouché, à l’angle de la Place Denis Dussoubs. Des artères où les loyers sont connus pour être assez chers !

SAMSUNG
Auteur: Pazmany
déc 18
Wikio
Voter !
Technorati
twitter share button
Facebook

Municipales : le communiste Gilbert Bernard, tête de liste du Front de gauche à Limoges

Gilbert Bernard, tête de liste du Front de Gauche

On connaît désormais la tête de liste du Front de gauche aux élections municipales de Limoges en mars 2014. Il s’agit du communiste Gilbert Bernard qui a tenu une conférence de presse cet après midi pour présenter une partie de sa liste et le fond de son programme (réaménagement de l’espace urbain, maîtrise du foncier, écologie et réduction des inégalités).

Aucun élu sortant n’était présent lors de cette présentation.


Auteur: L'équipe
déc 11
Wikio
Voter !
Technorati
twitter share button
Facebook

Pour le droit de vote des étrangers aux élections locales

« Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. »

Cet article premier de la Déclaration des Droits de l’Homme est bafoué par notre démocratie ; nous vivons au côté de citoyens que nous pourrions qualifier de « seconde zone ». S’ils en ont les mêmes devoirs, ils n’en ont pas pourtant les mêmes droits. Ces résidents étrangers extra- communautaires ne peuvent ni voter ni être élus aux élections locales alors qu’ils peuvent siéger dans les syndicats et les associations. De plus, ils sont délibérément écartés des instances où sont prises les décisions qui engagent la vie de tous dans la cité.

Nous sommes persuadés, dans le contexte très particulier de crise et de montée des thématiques xénophobes de cette fin d’année 2013, que cette inégalité de traitement, cette discrimination doit être réaffirmée et combattue.

La citoyenneté, telle qu’elle devrait se concevoir au pays des Droits de l’Homme, n’est pas liée à la nationalité mais à une conception du « vivre ensemble » qui est un élément incontournable d’une société démocratique.

LDH87

Afin de relancer la promesse de la gauche, une votation citoyenne est organisée à LImoges ce samedi : parvis de la BFM – Place St Michel et devant la bibliothèque de Beaubreuil. Pour ceux qui ne seraient pas disponible vous avez la possibilité de vous rendre toute la semaine (du 9 au 14 décembre) dans les mairies de Condat sur Vienne, Solignac, Nieul, Ambazac, Bosmie l’Aiguille et Jabreilles les Bordes.


Auteur: L'équipe
nov 26
Wikio
Voter !
Technorati
twitter share button
Facebook

Municipales : les centristes entrent en piste et présentent leur liste « Aimons Limoges »

Pierre Coinaud au centre - LACHENAUD Pascal

Cette fois c’est officiel ! Pierre Coinaud, ancien Président de la CGPME de Haute-Vienne, qui avait démenti « pour un temps » se porter tête de liste des centristes lors des municipales à Limoges, a présenté sa candidature ce matin aux côtés de ses futurs co-listiers : Nadine Rivet (MoDem), Vincent Léonie (Parti Radical), Philippe Pauliat-Defaye (UDI/NC), mais aussi Isabelle Debourg (agent de voyages), Jean-Marie Lagedamont (ancien commandant de police), ainsi que Patricia Minel Jannelli (présidente des commerçants des Halles centrales)

Parviendront-ils à doubler l’UMP ? En tout cas, avec la candidature du FN, ce sera une sacré épine dans le pied de Monsieur Lombertie…

(Source : le Populaire du Centre)


Auteur: L'équipe
nov 23
Wikio
Voter !
Technorati
twitter share button
Facebook

Municipales : les écologistes choisissent l’union avec le PS à Limoges

Actu : c’est fait, après un 1er vote il y a 15 jours où aucune majorité n’avait pu se dessiner, EELV a finalement tranché cet après-midi en choisissant l’union dès le 1er tour avec le PS. Un vote dans la douleur comme en témoigne Marie Wilhelm-Labat qui annonce sa démission du parti pour rejoindre le Front de gauche. Un coup d’arrêt pour le FDG qui comptait bien sur une union large à gauche pour créer une dynamique et tenter de déstabiliser le PS et ses alliés ADS et PRG.

Actu : pas de réponse à notre question ! Après vote, les partisans de l’union avec le Front de gauche ou avec le PS se sont retrouvés à 50/50 ! L’autonomie semble écartée, il faudra un nouveau vote dans 15 jours pour les départager !

eelv-nouveau-logo

Réunis ce soir en Assemblée générale, les écologistes limougeauds d’EELV décideront de la stratégie à tenir lors des élections municipales de mars 2014. 3 options s’offrent à eux : une liste autonome portée par Marie-Anne Robert-Kerbrat – une liste d’union avec le Front de gauche ou une liste d’union avec le PS, l’ADS, les Radicaux de gauche et Limoges écologie.

Parmi leurs propositions : mise en place d’une ceinture maraîchère biologique – baisse des tarifs des transports en commun – développement de la pratique du vélo en créant une maison du vélo – associer les habitants sur des petits projets pourvus de financements qui auront un impact direct sur leur vie, dans leur quartier – développement des prêts à taux très bas pour réaliser des travaux de rénovation thermique…

Lors des élections de 2008, la liste autonome des Verts avait obtenu 5,31 % des voix et un seul élu : Cyril Cognéras favorable à une liste d’union avec Alain Rodet dès le 1er tour. Saura-t-il convaincre ses camarades ? Réponse ce soir…


Auteur: L'équipe
nov 18
Wikio
Voter !
Technorati
twitter share button
Facebook

Municipales 2014 : une liste citoyenne et apolitique entre en scène à Limoges !

« 55 citoyens pour Limoges » ! Un mouvement apolitique dévoilé uniquement sur les réseaux sociaux (page facebook) se lance à l’assaut de la mairie de Limoges. Qui se cache derrière ? En tout cas les élus locaux socialistes semblent dans le viseur de ce mouvement… apolitique !!! de gauche ???

Un lien avec la page facebook de Limogesmunicipales2014 de Stéphane Bobin dont on note une certaine ressemblance tant sur la présentation que sur le contenu semble évident ! Réponse très vite…

https://scontent-b-cdg.xx.fbcdn.net/hphotos-prn2/1476383_627684723955947_519483943_n.jpg

« 55 citoyens pour Limoges »

Pour faire de Limoges une ville qui réussit économiquement, solidaire, dynamique, durable et audacieuse, fière de ses atouts et forces.

Les trois principes :

Un principe APOLITIQUE. Des citoyens qui ne se réunissent ni au nom d’un parti, ni d’un groupe de pression ou d’intérêts, mais qui font le choix de s’impliquer collectivement pour faire bouger les choses et travailler pour le dynamisme de la ville de Limoges, son renouveau, sa réussite au bénéfice de tous ses habitants.

Un principe CITOYEN. Des citoyens qui ne sont pas des professionnels de la politique, qui ne cumulent donc pas les mandats, mais qui par leur diversité sociale, leur activité professionnelle, associative, culturelle, etc., leur expérience quotidienne de la ville, connaissent et s’intéressent aux questions qui se posent à Limoges, et ont à cœur d’y apporter des réponses concrètes et réalistes.

Un principe LOCAL. Des citoyens désintéressés au service de la ville et de sa population, qui ne mêlent pas les enjeux nationaux et partisans aux débats locaux quand ce n’est pas utile et qui se concentrent sur les attentes locales de leurs concitoyens en toute transparence.


Auteur: L'équipe
nov 16
Wikio
Voter !
Technorati
twitter share button
Facebook

Jean-Paul Denanot, tête de liste aux europénnes quittera la tête de la Région en mai

Jean-Paul Denanot au Parlement Européen © France 3 Limousin

Outre les élections municipales, 2014 sera marquée par 2 autres scrutins : les sénatoriales au suffrage indirect en septembre et les européennes le 25 mai. Attendu plutôt comme candidat aux sénatoriales, le Président du Conseil régional du Limousin, Jean-Paul Denanot a été désigné en Conseil national du PS et avec l’aval de François Hollande, tête de liste de la grande circonscription Centre-Auvergne-Limousin, en remplacement du député sortant (non candidat) Henri Weber contre qui la fédération de la Haute-Vienne s’était opposée en 2009 et qui aura été totalement absent du paysage tout au long de son mandat… Il est important qu’un président de Région socialiste soit candidat pour porter le travail des régions en direction de l’Europe.

Karine Gloanec-Maurin, vice-présidente de la région Centre, occupera la place de numéro deux de la liste. La troisième position sera occupée par Jean Mallot, ancien député socialiste de l’Allier, qui a quitté, il y a quelques jours, ses responsabilités au sein du cabinet du Premier ministre, Jean-Marc Ayrault.

Les militants socialistes voteront le 21 novembre prochain pour valider cette liste.

Jean-Paul Denanot dont le mandat à la tête du Conseil régional court jusqu’en 2015 a annoncé au JT de France 3 Limousin qu’il quittera son poste en mai prochain après les élections européennes. Gérard Vandenbroucke fait figure de favori mais il faudra patienter après les municipales…

 

(Sources France 3 Limousin – Le Populaire du Centre)


Auteur: L'équipe
nov 10
Wikio
Voter !
Technorati
twitter share button
Facebook

Les français ne veulent pas faire d’économies…

Le ministère de l'Economie et des Finances à Paris

Alors que François Hollande se démène pour réduire les déficits, les français ne semblent pas partager cet état d’esprit indispensable à l’avenir de notre pays. Pas d’augmentation d’impôts mais pas non plus de baisse des dépenses ! Alors que le gouvernement prévoit de baisser les dépenses de 15 milliards d’euros en 2014 et que la TVA augmentera au 1er janvier pour financer le crédit d’impôt compétitivité emploi, 64 % des français jugent que cet effort n’est pas satisfaisant car il risque de détériorer les services publics et freiner la reprise économique.

Selon les personnes interrogées il faudrait baisser le budget de la défense, de l’environnement mais également les aides aux chômeurs ! Au moment où le chômage est à un haut niveau et que la pauvreté progresse, le sentiment de solidarité ne semble pas vraiment préoccuper les français ! Sans doute ceux qui ont un emploi…

Autre mesures d’économies plébiscitées, baisser le nombre de députés et fusionner ou regrouper les départements et les régions !

Le désendettement de notre pays ne semble pas vraiment préoccuper nos concitoyens…

(Source le JDD)


Auteur: Pazmany
nov 05
Wikio
Voter !
Technorati
twitter share button
Facebook

Limoges : l’opposition prise en flagrant délit de mensonge !

Actu : le candidat UMP, très présent sur le réseau social facebook tente de protéger le représentant de l’UMP en émettant des doutes sur les sources du Populaire du centre allant même évoquer de simples rumeurs en provenance de la mairie ! Mauvaise foi ou inconscience ? Ce Monsieur est visiblement très mal entouré et bien mal conseillé ! En tout cas pas vraiment à la hauteur de l’enjeu…

lombertie

 +++++++++++++

La majorité municipale de Limoges n’a visiblement pas une opposition à sa hauteur ! Preuve en est à quelques mois des prochaines échéances, le représentant de l’alternance à Limoges, Guillaume Guérin, pris en flagrant délit de mensonge sur son compte Facebook !

guerin_0

Comment être crédible devant les limougeauds en niant la vérité et en n’assumant pas les responsabilités des décisions prises par l’ancien gouvernement ?

Monsieur Guérin reproche à la municipalité d’avoir refusé l’implantation d’un centre pénitencier avec les conséquences économiques que cela aurait engendré ! Étrange non quand on reprend le fil de l’histoire, la vraie, pas celle inventée par une opposition totalement décrédibilisée !

En janvier 2009, l’annonce était faite sans concertation avec les élus (lire notre article) que la prison de Limoges devrait fermer ses portes dans 5 ans pour en construire une nouvelle de 700 places pour compenser le départ de l’armée ! Majorité et opposition municipales s’étaient battues bec et ongle pour que ce projet aboutisse, en vain ! En juillet 2011, décision est prise que le centre pénitencier ne verra pas le jour alors que Guéret était également sur les rangs. La raison : financière ! (lire article du Populaire du Centre)

Face aux faits Monsieur Guérin ne tente même pas de se justifier et accuse même notre blog de l’empêcher de s’exprimer ! « Vous savez très bien qu’il n’y a eu aucune volonté politique locale d’imposer ce projet… Quant au ton que j’emploie, pourquoi dès lors que quelqu’un vous répond il est serait agressif? Enfin, en ce qui concerne votre blog non il n’est pas ouvert à l’ensemble des commentaires et encore moins à ceux qui vous contredisent, c’est d’ailleurs pour cela que je ne vous lis plus… Depuis des années, vous critiquez toute mes actions, mes prises de positions et même ma propre individualité c’est votre droit mais sachez que cela m’indiffère. Continuez votre chemin dans l’ombre d’un parti ultra hégémonique vous ne risquez pas de prendre des coups. BONNE CAMPAGNE. »

Si nos réflexions l’indiffère, les limougeauds ont le droit de connaître la vérité ! Bonne campagne Monsieur Guérin, il y a des personnes qui ne partagent pas les mêmes idées que nous et qui s’expriment de manière libre sur notre blog !


Auteur: L'équipe
oct 30
Wikio
Voter !
Technorati
twitter share button
Facebook

Municipales 2014 : le programme des communistes pour Limoges

banniere-municipales-14-programmes « Limoges pour tous »,  tel est le programme développé par les communistes dans le cadre des municipales de 2014. Un programme qui viendra nourrir celui du Front de gauche présenté dans les prochaines semaines et qui aborde les questions du logement, des équipements, de l’emploi, de l’aménagement du centre-ville, de la santé, de l’éducation , du transport, de la jeunesse, de la démocratie locale, de la sécurité, de la culture et du sport.

Retrouvez le détail de ces propositions ci-dessous. Parmi les mesures phares on notera : rejet de l’austérité – objectif de 30 % des logements sociaux sur l’agglomération Limoges Métropole – maintien de la politique d’investissements pour irriguer l’économie et l’emploi – développement d’une « Zone d’Activité douce Sud Limoges » – développement des transports publics (la gratuité reste en débat) – rénovation de la place de la République – politique sécuritaire basée sur la prévention – révision du fonctionnement des comités de quartier…

  • Le logement :

La politique actuelle de la majorité de gauche en termes de logements sociaux peut être jugée positivement. Les communistes, leurs élus y prêtent une attention toute particulière. Il faut poursuivre et amplifier la politique foncière de la ville. Elle permet la constitution d’un semi des logements sociaux gérés par Limoges-Habitat, y compris au centre-ville amenant une meilleure répartition du parc sur l’ensemble du tissu urbain. La crise qui frappe appelle cependant de très sensibles inflexions notamment en direction des quartiers périphériques où elle frappe le plus durement des populations. Avec comme ligne directrice la promotion du vivre ensemble, nous portons les propositions suivantes sur cette thématique :

- des brigades d’intégration dans les quartiers pour aider au vivre ensemble.
- un programme de logements haute-qualité environnementale comme règle dans les quartiers pour faire pièce à la politique des grands ensembles des années 60-70.
- remise à plat du travail en lien avec les associations de locataires.
- Mise en place des éco quartiers
- « arme » de l’arrêté anti-expulsion si nécessaire.
- pour permettre un meilleur étalement du parc, objectif de 30 % des logements sociaux sur l’agglomération Limoges Métropole.
- développement du pôle expertise de l’hygiène au service des locataires du parc privé.

  • Les équipements :

En l’état, le consensus existe pour considérer l’existant comme désuet et que de nouveaux équipements sportifs sont nécessaires. La ligne de conduite des élus communistes-Front de Gauche sera de travailler à  une politique municipale pour favoriser l’accès des classes populaires aux équipements publics au travers notamment de tarifs sociaux.

On ne peut critiquer l’investissement financier des collectivités locales en tant que tel. Il permet d’irriguer l’économie réelle sur la base de choix démocratiques, les décideurs étant les élus du peuple et fait pièce au discours libéral sur la gabegie d’argent public. L’austérité serait un mauvais choix pour notre ville comme il l’est au niveau national et européen. Dans le cadre d’une politique d’investissements pertinents, la ville devrait s’engager dans plusieurs axes. Dotée d’un ensemble muséographique mettant en valeur son histoire et sa culture (BAL, Musée Adrien Dubouché, Musée de la Résistance), Limoges pourrait le compléter par  la pérennisation d’un Musée social de la ville de Limoges et la construction d’une Grande Maison des Services Publics.


Auteur: L'équipe
oct 25
Wikio
Voter !
Technorati
twitter share button
Facebook

Municipales à Limoges : les militants PCF votent pour une liste FDG

conflit Contrairement aux militants parisiens, les militants communistes limougeauds ont choisi à 61 % de rompre leur alliance avec Alain Rodet pour partir avec leurs alliés du Front de gauche. Leur générosité n’a visiblement pas de limite puisqu’après avoir perdu la moitié de leurs élus au Conseil régional, les communistes vont devoir offrir la moitié de leurs places au Parti de gauche, aux Alternatifs et surtout à la Gauche anticapitaliste de Monsieur Clérembaux qui doit bien se frotter les mains ce soir ! Économiquement c’est une catastrophe pour ce parti dont les élus reversent 100 % de leurs indemnités !

Pouvons nous assister dans les prochains jours, à l’image de la situation à Bellac, au ralliement de certains élus communistes à Alain Rodet qui devrait obtenir le soutien de l’ADS, du PRG et d’écologistes ? Peut être pas au 1er tour mais au 2ème ?
Il sera en effet bien difficile pour les élus communistes sortants qui ne se sont jamais opposés aux socialistes de critiquer le bilan d’Alain Rodet et de se rallier aux propositions de certains membres du Front de gauche…

Pour se maintenir au 2ème tour, le Front de gauche devra obtenir 10 % des voix. Et comme aux régionales il ne faudra pas s’attendre à une alliance avec le PS si le PCF ne rompt pas avec le NPA ou la GA… Retrouver Daniel Clérembaux sur la liste d’Alain Rodet est totalement inconcevable.

Qui aura la lourde responsabilité de porter cette liste ? Un communiste c’est une certitude. Et parmi les élus sortants Christiane Dupuy-Raffy ou Hugues Foubert pourrait tenter leur chance s’ils n’ont pas rejoints la liste d’Alain Rodet entre temps… A moins que le Directeur de l’Echo, Christian Audoin, qui avait porté la liste des régionales ne retente sa chance. Il avait réussit à diviser les forces communistes par 2 au cours de ce scrutin… Et si notre fidèle lecteur Jean-Philippe Veytizoux créait la surprise ? Il pourra sans doute venir nous en parler ;)


Auteur: L'équipe
oct 24
Wikio
Voter !
Technorati
twitter share button
Facebook

Municipales à Bellac : le rassemblement dans la division à gauche !

Retrouvez notre page spéciale Municipales à Bellac en cliquant ici

L'hôtel de ville de Bellac - Archives

Le Parti socialiste a visiblement trop traîné à désigner son candidat aux municipales à Bellac. Depuis l’annonce du maire socialiste sortant, Jean-Michel Doumeix, de ne pas briguer de nouveau mandat, Claude Peyronnet (sans étiquette apparenté front de gauche) aurait travaillé activement à préparer la succession. Preuve en est, le débauchage des adjoints socialistes qui ont décidé de ne pas se présenter aux côtés du socialiste Daniel Courivault, désigné tête de liste par les militants de la section de Bellac il y a quinze jours. Pas très courtois pour celui qui se revendique comme le « candidat du rassemblement de la gauche ».

Le Parti socialiste voit rouge face à cette situation. La fédération départementale s’est fendue ce jeudi, sous la plume de son premier secrétaire fédéral, Laurent Lafaye, d’un communiqué pour rappeler que Daniel Courivault « est le candidat du PS aux municipales et [qu'] il conduira au nom des socialistes la liste du rassemblement de toutes les composantes de la gauche », fustigeant au passage ceux qui « s’autoproclament rassembleurs sans avoir engagé la moindre discussion avec les composantes de la gauche ».

Ralliée à Claude Peyronnet avant la désignation du candidat socialiste, l’adjointe au maire, Viviane Dupuy Lavergne, a été démise de ses fonctions au sein de la fédération en attendant une probable exclusion.

A moins qu’elle ne décide de se ranger du côté du socialiste après que celui-ci ait adressé un courrier à tous les socialistes sortant leur demandant de se ranger derrière lui.

Une situation qui doit ravir l’UMP mais on parle de liste UDI également…

A suivre…


Auteur: L'équipe
oct 22
Wikio
Voter !
Technorati
twitter share button
Facebook

Marie-Anne Robert-Kerbrat, future tête de liste EELV à Limoges ?

Son premier engagement avec les Verts remonte à 1997 à Limoges. Depuis, elle a notamment été candidate aux législatives à Caen et à Paris.? - photo p. Lachenaud

D’ici 2 à 3 semaines nous en saurons plus sur la stratégie des écologistes à Limoges. Depuis l’été nous savions que le seul élu EELV à la mairie, Cyril Cognéras ne serait pas tête de liste en mars prochain mais qu’il serait candidat. Il travaillerait plutôt à un rapprochement dès le 1er tour avec le PS.

Aujourd’hui, dans le Populaire du Centre (lire l’article), nous pouvons lire une interview de Marie-Anne Robert-Kerbrat qui annonce qu’elle pourrait porter une liste autonome d’EELV mais qu’elle travaille également à des projets de rassemblement avec le Front de gauche et le PS.

Parmi ses propositions : mise en place d’une ceinture maraîchère biologique – baisse des tarifs des transports en commun – développement de la pratique du vélo en créant une maison du vélo – associer les habitants sur des petits projets pourvus de financements qui auront un impact direct sur leur vie, dans leur quartier – développement des prêts à taux très bas pour réaliser des travaux de rénovation thermique…


Auteur: Pazmany
oct 20
Wikio
Voter !
Technorati
twitter share button
Facebook

Hollande trouve le ton juste dans l’affaire Léonarda

François Hollande, samedi. (capture écran BFMTV)
Pressé d’intervenir, le Président François Hollande a sagement attendu les conclusions du rapport concernant l’expulsion de Léonarda pour intervenir : l’administration n’a pas commis de «faute» dans cette affaire, mais fait preuve d’un «manque de discernement dans l’exécution de l’opération».

Face aux pressions des jeunes manifestants, des médias ou de la gauche radicale, François Hollande a tiré des conclusions justes pour essayer de mettre fin dignement à cette affaire en proposant à la jeune fille de revenir étudier en France mais seule rappelant que « la France est un pays de droit et de liberté ».

«Les valeurs de la République c’est le respect de la loi», a souligné le Président. Il a en outre appelé à une réforme des délais du droit d’asile. Et de poursuivre, «la République c’est aussi l’école qui doit être préservée des conflits de société»: une instruction sera ainsi envoyée aux préfets pour prohiber toute interpellation dans le cadre scolaire.

La jeune fille a annoncé qu’elle ne reviendrait pas seule et le père est bien décidé à faire rentrer toute sa famille en France.


Auteur: L'équipe
oct 16
Wikio
Voter !
Technorati
twitter share button
Facebook

La nouvelle carte des cantons de la Haute-Vienne (actualisé : avis favorable des conseillers généraux)

Actu : les conseillers généraux ont émis un avis favorable cet après-midi au projet de redécoupage des cantons : 27 voix pour – 8 contre – 7 refus de vote. Le front de gauche s’est divisé sur la question…

+++++++++++++++++

Présentée lundi prochain par le Préfet aux élus départementaux réunis en Assemblée plénière, la nouvelle carte des cantons de la Haute-Vienne a été dévoilée ce matin par le Populaire du centre (voir lien).

nlle-carte-cantons

Des 42 cantons actuels, il n’en restera que 21 (12 ruraux – 9 urbains) mais le nombre de conseillers départementaux restera le même puisque ces nouveaux super cantons seront représentés par 2 élus (1 homme/1 femme).

Les deux plus grands cantons se situent au Nord et au Sud du département (32 communes chacuns). Le plus peuplé étant celui de Saint-Yrieix avec près de 20 800 habitants.

Les élus devront se prononcer dans les 6 semaines avant que le projet de décret aille devant le Conseil d’État, en mars 2014.

Un nouveau redécoupage taillé sur mesure pour le PS ? Attendons les réactions de la droite et du Front de gauche…


Auteur: L'équipe
oct 14
Wikio
Voter !
Technorati
twitter share button
Facebook

Economie, sécurité, immigration et aménagement du centre-ville : principaux enjeux des municipales à Limoges

Si on ne connaît pas encore l’ensemble des candidats aux prochaines élections municipales à Limoges, la campagne s’est vraiment lancée cette semaine avec la désignation officielle d’Alain Rodet et du Dr Emile Roger Lombertie. Auparavant Vincent Gérard était désigné tête de liste FN et d’ici la fin du mois d’octobre nous connaîtrons la position des militants communistes avant d’en savoir plus sur la stratégie des écologistes et des centristes…

Les programmes ne seront sans doute pas connus avant l’année prochaine tout comme les compositions officielles des listes mais on peut déjà dessiner les thématiques qui  viendront s’imposer dans les débats : l’économie – la sécurité – l’immigration et l’aménagement du centre ville.

Priorité des français, l’économie et l’emploi a déjà donné lieu aux 1ères petites phrases entre Alain Rodet : « Nous sommes en permanence sur le problème de l’emploi » – « C’est à l’économie qu’il nous faut encore plus nous atteler » et l’UMP : « Limoges, en un siècle de gestion socialiste a rejeté ses patrons et par conséquent ses ouvriers » – « appauvrissement de notre ville »….

Insécurité et immigration : armes contre le FN ? Embauche de policiers municipaux, caméras de vidéo-surveillance partout, l’UMP mise sur le sentiment d’insécurité pour mettre en difficultés la majorité sortante et chasser sur les terres du FN proposant que les aides municipales aux migrants soient conditionnées à de menus services rendus à la collectivité pour les socialiser !

Le réaménagement du centre-ville sera également un enjeu majeur de ces élections. La majorité a lancé beaucoup de travaux pour faire revenir des habitants en hyper centre grâce à l’opération Cœur de Limoges ou pour relancer l’activité économique avec de nombreuses animations ou l’aménagement de rues piétonnes. La vente sur internet, les loyers élevés des propriétaires, la crise économique, autant de raisons qui ont entraîné la fermeture de nombreuses boutiques en ville. La majorité y travaille « nous avons des idées dans les cartons » avance le 1er adjoint au maire Bernard Vareille. « La réflexion urbanistique, dans le gruyère commercial du centre-ville » figure au 1er rang des priorités municipales pour l’UMP. Pas de détail non plus sur les projets… On sent bien que sur ce sujet majorité et opposition attendront le dernier moment pour dévoiler leurs propositions !

 


Auteur: Pazmany