jan 20
Wikio
Voter !
Technorati
twitter share button
Facebook

Dernière minute : fermeture de la prison de Limoges dans 5 ans

Minolta DSC L’information vient d’être annoncée sur France 3, la prison de Limoges fermera ses portes devant la place Winston Churchill dans 5 ans mais une nouvelle de 700 places sera construite, un nouveau lieu d’implantation est actuellement recherché. Cette décision annoncée par le Ministère de la justice serait une compensation après le départ de l’armée à Limoges et permettrait la création de 215 emplois. Interrogée, la Présidente du Conseil général, Marie-Françoise Pérol-Dumont a dénoncé la manière inacceptable dont cette annonce a été faite puisque les élus locaux n’ont pas été consultés et dénonce une décision qui n’est pas à la hauteur des besoins et des enjeux face au départ de l’armée.


Tags: ,

Auteur: Pazmany

25 commentaires

Fabrice
20 janvier 2009 22:53

C’est fou alors qu’un agrandissement avait été réalisé il y a un an ou deux.

mariyka
21 janvier 2009 06:31

En même temps elle a été construite quand cette prison?
Distinguons 2 choses : effectivement la « compensation » du départ de l’armée ne peut pas se faire ainsi ;
mais avouons que remplacer la prison de Limoges (pas toute jeune!) par une prison neuve, avec espérons-le des conditions de détention un peu plus dignes pour les détenus, ce ne serait pas du luxe !

Prakash
21 janvier 2009 09:29

Mariyka ou peut être aussi saisir l’occasion pour des projets encore plus ambitieux ;-) , autre qu’une prison, a un moment ou le gouvernement ouvre des prisons et dans le même temps baisse les subventions pour la culture (francophonie, art et culture …), diminue le nombre de professeurs dans les écoles, diminue les moyens mis a disposition pour les établissements d’éducation (manifestation le 29janvier).

Il pourrai donc être envisager d’ouvrir un nouvel espace de culture, d’art et de jeunesse (théâtre) ou école ou bibliothèque en lieu et place de cette ancienne prison, en plein centre de Limoges. Afin d’aller a contre courant du gouvernent qui ferme des écoles et ouvre des prisons, faisons l’inverse … toute idée est bonne à prendre ;)

Lilipop
21 janvier 2009 09:49

MFPD ne va pas se plaindre de la construction d’une nouvelle prison alors qu’elle l’a visite chaque année et qu’elle dénonce le manque de moyens et les conditions de détention.

Je trouvais trés dégradant de voir les familles attendre devant cette prison les heures de visites alors que l’endroit est trés passager. J’espère qu’ils ne vont pas la mettre à Ester mais plutôt privilégier un endroit discret.

Je crois qu’il faudra raser l’ancien centre pénitentier après l’avoir ouvert à la population car il a une histoire. Ou garder les murs pour en faire un musée mais Limoges en compte déjà pas mal. N’était-il pas envisagé de créer une maison de la Justice ? Le lieu s’y prête désormais !

...
21 janvier 2009 09:52

sauf que là en ce moment il y a vraiment besoin de prison… ca me fait mal de dire ca mais bon…
la prison doit juste retirer le droit d’aller et venir aux prisonniers. En france on leur retire bien plus.

la phrase construiser des écoles et pas de prisons, je la connais, elle est pas mal, mais elle n’est pas approprié actuellement.

moi je verrai plutôt celle là: on juge une démocratie à l’état de ses prisons ;)

Lilipop
21 janvier 2009 10:37

Vu le nombre de suicides en prison ces derniers temps, cette décision va dans le bon sens même si je suis plutôt favorable à des solutions alternatives à la prison surtout chez les jeunes.

axel dlf
21 janvier 2009 10:55

Je suis surpris par l’esprit pessimiste de ce billet.
On annonce une nouvelle prison et vous parlez en titre du billet de la fermeture de la prison de Limoges….
Tres etonnant!!!

D’un point de vue image on aurait préféré avoir autre chose c’est clair.

Mais finalement comme compensation un grand centre pénitentier s’avére etre une bonne chose pour la ville:
- une meilleure détention des prisonnier locaux dans des conditions plus saine…
- les travaux pour un batiment de cette taille sont de l’ordre de 40 millions d’euros en prenant pour reference ce qui s’est fait à Mont de Marsan (argent directement injecté dans l’économie locale)
- c’est une création de 215 emplois. N’oublions pas qu’il y a des civils dans les casernes(et pas que des militaires- qui pourront plus facilement etre mobile…) qu’il faut replacer
- les compensations ne se limiterons pas qu’à la nouvelle prison. Il y aura aussi l’AUP et un centre technologique de 200 emplois (d’après France 3)

Ne soyons donc pas pessimiste c’est une bonne nouvelle pour Limoges, il faut s’en réjouir (super l’exemple de MFPD)

pazmany
21 janvier 2009 13:47

Dans la mesure où nous n’avons aucune information sur le nouveau centre pénitentier, au même titre que les élus visiblement, j’ai préféré évoquer la fermeture de la prison à Churchill puisque c’est un bâtiment historique.

Maintenant la droite qui ne cesse de se plaindre du manque d’entreprises à Limoges aurait pu faire quelque chose dans ce sens là plutôt que de nous annoncer l’ouverture d’une nouvelle prison même avec des créations de postes à la clé en sachant que ces postes ne seront sans doute pas pourvus par des locaux !

arthur
21 janvier 2009 15:21

Quelle bonne surprise!!! Je suis officier pénitentiaire et originaire de Limoges, donc on peut considérer que je suis un local et cela sera un retour aux sources.Effectivement, l’actuelle M.A. n’est plus du tout aux normes réglementaires pour un établissement accueillant du public: détenus, intervenants mais aussi personnel pénitentiaire (je le précise car personne n’en parle!)…
Pour ceux qui sont prés à faire un sacrifice de quelques années (pour moi celà fait déja 23 ans…) l’A.P. recrute à tous les niveaux: catégorie A (directeurs, attachés, directeurs techniques,…), catégorie B (officiers, techniciens, secrétaires administratifs, conseillers d’insertion), catégorie C (surveillant, adjoint technique, adjoint administratif)… la région n’est pas vraiment demandée au sein de l’A.P. donc… avis aux amateurs…

Fabrice
21 janvier 2009 16:23

L’annonce est passée lol Je pense que MFPD n’a rien contre ce nouveau centre mais regrette que les élus n’aient pas été informés et consultés au préalable de cette annonce. De plus, elle a raison, le compte n’y est pas si l’on regarde le nombre de militaires qui vont quitter la ville.

Maxime
21 janvier 2009 20:39

La prison de Limoges date de 1853! Alors oui en effet elle mérite de déménager afin d’améliorer les conditions des détenus.
Le devenir de l’actuelle prison? Pourquoi pas la remise à l’ordre du jour de la cité judiciaire tant attendue à Limoges!
On peut naturellement comprendre le mécontentement de MFPD puisque qu’aucune concertation avec les élus locaux n’a eu lieu! Une prison, tu parles d’une compensation pour l’économie!
Enfin quid des maisons d’arrêt de Guéret et Uzerche?

balsam
23 janvier 2009 11:20

@pazmany : « Maintenant la droite qui ne cesse de se plaindre du manque d’entreprises à Limoges aurait pu faire quelque chose dans ce sens là plutôt que de nous annoncer l’ouverture d’une nouvelle prison même avec des créations de postes à la clé en sachant que ces postes ne seront sans doute pas pourvus par des locaux ! » Dis-donc… tu ne veux pas que l’opposition locale dont tu ne cesse de fustiger l’incompétence fasse le boulot de cette belle majorité municipale qui, pour l’instant, n’a rien fait pour rendre attractive la ville à tel point que même ESTER, la grande, la belle connait quelques petits problèmes en ce moment.

balsam
23 janvier 2009 11:20

On pourrait, peut-être, et certains ici s’en réjouissent, penser à l’amélioration des conditions d’incarcération à Limoges.

pazmany
23 janvier 2009 12:02

On ne peut que se réjouir de l’amélioration des conditions de détention mais est-ce là les compensations que l’Etat accorde à la ville pour le départ des militaires ?

C’est bien la droite qui critique toujours la politique de la ville en matière économique mais c’est bien la droite qui est au gouvernement et c’est bien elle qui supprime l’armée à Limoges et décide unilatéralement de la fermeture de la prison de Limoges ? A elle donc d’apporter les compensations qui vont avec sans que la ville soit perdante, ce qui n’est pas le cas avec cette nouvelle prison.

misigleon
25 janvier 2009 09:55

Encore un effet d’annonce qui ne sera pas suivi d’effet. Sarkozy ne cesse de faire des annonces fracassantes énormément médiatisées, mais elle font « pschitt » car il n’y a pas de financement. Ou alors il fait des propositions mais FINANCEES PAR D’AUTRES (voir hier les assurances qui doivent indemniser rapidement les sinistrés) ça ne lui coute rien mais on parle de lui qui FAIT BOUGER LES CHOSES. Mon oeil, ce n’est que de l’esbrouffe sans suite.

Fabrice
25 janvier 2009 10:02

La stratégie de Sarkozy est bien connue, faire de la com, montrer qu’il est là mais après plus rien !

labrute
14 septembre 2009 12:00

Pour info, 1 personne sur mille dors en prison en France. Taux relativement stable depuis longtemps. Donc nécessité continue d’augmenter les capacités d’accueil régulièrement. A un moment se pose la question de savoir s’il vaut mieux agrandir (de manière significative s’entend) ou construire du neuf. Pour la prison de Limoges le problème ne se pose plus (on ne peut plus agrandir). En revanche, le fait d’avoir une prison en plein centre ville doit permettre aux prisonniers de semi liberté (ceux qui dorment la nuit en prison)de se réinsérer plus facilement. Ceux-ci ayant implicitement des difficultés à se rendre à leur travail vu qu’ils n’ont pas de véhicules. Le gros problème des prisons n’étant pas uniquement les conditions de détention mais bien la capacité de réinsertion des prisonniers. Aujourd’hui quelqu’un qui a été condamné à une longue peine aura du mal à ne pas finir sa vie en prison car il aura du mal à se réinsérer et replongera tôt au tard.
Se pose donc la question suivante, comment faire pour que quelqu’un qui ait été prisonnier un jour ne retourne jamais en prison? Ce qui est loin d’être le cas aujourd’hui. A ce titre la prison en centre ville peut être un très bon outil s’il est bien utilisé.

Fab
14 septembre 2009 13:29

Il y aurait la Caserne Marceau après le départ de l’armée mais je ne suis pas sûr que le problème de l’insertion et de la récidive des prisonniers se joue à un emplacement en centre ville ou à côté.

Serge
27 septembre 2009 09:31

Raser la prison serait scandaleux comme l’évoque Lilipop. Toutefois il/elle parle de musée. Certains d’entre vous ont évoqué la réinsertion, la semi-liberté de certains détenus.
Et alors ! Pourquoi des détenus en semi-liberté ne pourrait-il pas travailler dans ce bâtiments qui fait désormais parti de l’histoire de Limoges. Dans un nouveau lieu qui respecterait l’histoire du bâtiment et serait un lieu de culture et d’échanges où pourrait se croiser des individus en semi-liberté et des limougeauds de divers milieux socio-culturels et de générations différentes. Des personnes sans-emploi conndamnées à des peines de substitutions pourraient y être employées également.

Cette prison fait aussi partie du patrimoine de Limoges il est important de respecter ce lieu et son identité tout en lui offrant une reconversion qui pourrait ne pas être orienté vers l’univers carcéral (son histoire suffit à elle-même) mais vers la culture.

Il ne faut pas oublier que le niveau d’éducation de nombreux délinquants est particulièrement faible. En participant à leur éducation, cela pourrait déjà les aider à s’en sortir.

Lilipop
27 septembre 2009 19:33

Je ne pense pas que les détenus apprécieront de se réinsérer là où ils ont été emprisonnés pendant plusieurs mois ou années.

robe orientale
3 avril 2010 15:16

Les prisons ouvertes reviendront moins cher au contribuable : sympa, non ? D’ailleurs le Club Med est intéressé. Le prix de la journée 90 à 120 euros comprend la chambre avec douche, télévision TNT, internet et téléphone illimité, et en prime un portable. On ne dit pas si les menus sont à la carte et si certaines chambres, sans barreau, ont une terrasse. Le port d’arme est-il autorisé ? Encore bien des questions restent dans l’ombre…

pradeaud
20 décembre 2010 19:03

Est il vrai que la construction du centre pénitencier se situerait a bonne la côté.

Chapristi
23 janvier 2011 23:52

Est-ce que quelqu’un a des infos par rapport au lieu d’implantation. J’ai entendu parler de Couzeix, Guéret, Feytiat et maintenant Bonnac la Côte ???

Maurice
24 janvier 2011 09:20

Oui je pense qu’on se dirige vers une implantation à l’entrée de Couzeix sur l’ancienne base militaire.

[...] janvier 2009, l’annonce était faite sans concertation avec les élus (lire notre article) que la prison de Limoges devrait fermer ses portes dans 5 ans pour en construire une nouvelle de [...]

Fils des commentaires de ce billet  /  Faire un trackback sur ce billet

Laisser un commentaire