août 22
Wikio
Voter !
Technorati
twitter share button
Facebook

L’Espoir à gauche

OFRTP-FRANCE-GAUCHE-MODEM-20090822 C’est le nom du premier courant politique au sein du parti socialiste porté par Ségolène Royal et Vincent Peillon lors du congrès de Reims. Depuis, la Présidente du Poitou-Charentes s’en est émancipé pour se placer au-dessus de la mêlée, laissant à ses proches le soin de porter ses idées au sein du parti. Mais c’est surtout l’évènement politique de cette rentrée qui pourrait donner un coup de vieux à l’Université d’été du PS à la Rochelle le week-end prochain ! Ouverts par Jean-Louis Bianco et Vincent Peillon, ces premiers ateliers d’été ont rassemblé quelques 1 500 personnes. Il faut dire que l’affiche est plutôt belle : Verts (Cohn Bendit)-PS-PC (Hue)-PRG (Taubira) et Modem (de Sarnez) réunis pour débattre de l’avenir de la gauche et des questions du moment : les alliances et les primaires. Sujets que le PS n’a pas prévu d’aborder à la Rochelle.

Le débat le plus attendu de ces ateliers «Une nouvelle majorité progressiste pour la France : comment et avec qui ?» a permis à l’ancien leader communiste Robert Hue de renouveler son appel à un pacte unitaire de progrès destiné à rassembler la gauche en dépassant les appareils politiques pour rejeter toute hégémonie.

Mais c’est sans doute l’intervention de Marianne de Sarnez qui aura attiré le plus l’attention des participants et des médias. La n°2 du Modem a tenu un discours aux accents de gauche très prononcés : « Ce qui nous rassemble est plus fort que ce qui nous oppose. Ceux qui n’ont pas renoncé à l’idéal républicain ont à faire ensemble« .

Daniel Cohn Bendit (favorable à des primaires à gauche et à des alliances avec le Modem a annoncé qu’il ne serait pas candidat aux présidentielles de 2012) et Christiane Taubira n’ont cependant pas caché les désaccords qui peuvent subsister avec le parti socialiste.

En clôture des ces ateliers, Vincent Peillon a annoncé l‘organisation de débats décentralisés dans les mois qui viennent entre les différents partenaires. « Il s’agira, n’en déplaise à la direction du PS, de donner un contenu à ce rassemblement écologique, socialiste et démocratique conçu - la précision est d’importance – à égalité avec nos partenaires ».

Cerise sur le gâteau, Bertrand Delanoë s’est déclaré ce matin favorable à l’organisation de primaires à gauche : « Je crois qu’il faut ouvrir les portes et les fenêtres et inviter tous les citoyens de gauche à construire avec nous, sur les idées et sur le leader en même temps, l’alternative à la droite ».

La rénovation est-elle enfin en marche ? La pression est désormais sur les épaules de Martine Aubry.


Tags: , , , ,

Auteur: Pazmany

21 commentaires

CITOYEN
22 août 2009 22:45

Extra, quelle bonne initiative et ils ont raison, si on ne met pas de côté les divergences pour ne se concentrer que sur l’essentiel, nous repartons pour 5 ans de Sarkosysme et lorsqu’on voit les dégâts causés en 2 ans, on n’ose s’imaginer ce que sera la France en 2017.
Bravo à ceux qui sont venus pour tenter de faire une union. Continuez, et espérons que vous serez suivis par le plus grand nombre, nous avons besoin d’espoir.

asse42
23 août 2009 15:47
CITOYEN
23 août 2009 18:26

Il serait bien dommage que le national passe à côté d’une si belle opportunité. Espérons que les vieux éléphants ne vont pas faire leur tête de mule et laisser passer la chance qui se présente de battre Sarkozy.
S’ils ne comprennent rien, alors c’est à désespérer du PS;
Allez les jeunes, relevez le défi et réunissez les forces vives de gauche, il y a urgence, les citoyens sont désespérés et vous êtes leur dernier espoir.

Marie
23 août 2009 19:24

De quelle manière seront organisées ces primaires ?

b&m
24 août 2009 07:35

C’est bien connu, Bayrou et ses copines et copains du modem sont des gens de gauche!
Cela a d’ailleurs abondamment été prouvé lorsque ce grand laïque s’est occupé de la loi Falloux, notamment…
Que va donc faire Hue dans cette galère?
Il est vrai que ceux (et celles…) qui ont un peu existé et sont totalement oubliés sont prets à toutes les contorsion pour se faire remarquer! Voyez Rocard, Lang, Ball

Fab
24 août 2009 09:00

Des ministres UDF ont bien été membres des gouvernements Rocard sous Mitterrand, où est le problème ? Dans la mesure où ils adhèrent à notre programme, cela ne me gène nullement. Les socialistes n’ont pas attendu Sarkozy pour faire de l’ouverture, ne faisons pas l’inverse aujourd’hui !

La galère en ce moment elle est plutôt du côté de Martine Aubry, pas du côté de ceux qui ont envie que ça change vraiment.

des pas perdus
24 août 2009 10:58

C’est quoi le programme ?

Celui de Bayrou qui se résumait à de difficiles réformes et à la lutte contre le déficit budgétaire ?

Fab
24 août 2009 11:17

Chaque chose en son temps, il faudra travailler mais c’est déjà bien de savoir qui à envie de le faire !

Lulu
24 août 2009 11:32

Delanoë qui veut ouvrir les portes et les fenêtres du PS et se range derrière les partisans de primaires c’est un positionnement nouveau de sa part et qui risque de déstabiliser ses supporters. Lors du congrès à Reims il n’était pas du tout sur cette ligne politique.

Revirement stratégique ?

CITOYEN
24 août 2009 11:39

Il faut arrêter de chercher des problèmes à tout prix. L’essentiel est de mettre son ego de côté et de travailler ensemble à un projet commun. L’essentiel est de battre Sarkozy en 2012, le reste est peanuts. J’ai quitté les Verts à cause de la dimension des egos qui empêchaient de travailler utilement. je vois que certains du PS sont prêts à tout faire pour que cet espoir soit un échec. Il ne faut pas être maso.
J’espère qu’à LA ROCHELLE les partisans du rassemblement auront une large place dans les débats pour expliquer leur stratégie et convaincre le plus grand nombre.
Les vieux éléphants plus préoccupés par leur petit pouvoir que par l’intérêt général n’ont qu’à aller se rhabiller. C’est terminé, il faut des rassemblement, l’UMP ne s’embarrasse pas de ces querelles vaines et stériles. L’essentiel est le résultat, et il faut faire participer les militants, contrairement à ce que disent certains estimant qu’hors les élus les autres sont des gens stupides incapables de faire avancer les choses (Weber)!

Fab
24 août 2009 15:43

On dirait que la jeune garde est en train de faire bouger les choses au niveau des primaires. Après Delanoë, c’est Fabius qui se prononce pour en attendant la position de Martine Aubry à la Rochelle.

Opposé à ces primaires, Hollande va devoir changer de stratégie.

Le début de la fin des éléphants ?

vert chez moi
24 août 2009 19:02

primaires : sceptique très sceptique (trop souvent on parle « hommees-femmes » plutôt que projet et ça peut etre plus dévastateur que productif surtout si au final « chacun » fait ses primaires ouvertes dans son coin
(et si certains participent à toute… ridiculisant au passage tout ça)

côté grande coalition : 2012 2012… moui
plutôt que les trucs d’appareils de partis (du PCF au Modem ou je ne sais quoi encore) je suis plus favorable au « rassemblement citoyen »
(sur un modèle qui pourrait copier ce qu’a été et reste europe ecologie : un « réseau » )
(c’est plus ou moins l’idée de DCB je pense…)
je préfère ça au « maison commune » ou « négociations d’appareils »
(d’autant que si je suis ouvert envers certains militants , je le suis moins envers d’autres et surtout le parti Modem ;) )

(et même si les « appareils » auraient alors tout interet à « intégrer » et débattre/proposer/construire au sein de ce « truc » : faut être inventif de toute façon puis bon 2012 c’est après 2010 ;) )

b&m
24 août 2009 21:49

Les ministres centristes de Mitterrand n’ont pas laissé un souvenir impérissable, c’est le moins que l’on puisse dire, et ils sont vite rentrés à la maison, c’est à dire à droite!!!
En ce qui concerne Delanoë, s’il avait eu un tant soit peu de courage à Reims, il serait maintenant 1er secrétaire, et le PS ne serait pas dans la m… où il est aujourd’hui… Il est vrai qu’entre avoir des idées, ou plutôt se servir de celles d’un autre, et avoir la gniaque pour les mettre en application, il y a un monde

Fab
24 août 2009 22:23

Leur a t on demandé de prendre leur carte au PS ? Et en plus d’être dans le 1er gouvernement Rocard, ils ont été du second ! L’essentiel n’est pas qu’ils laissent un souvenir mais qu’ils travaillent !

Entièrement d’accord avec toi sur Delanoë, c’est une 1ère mais je comprends ta déception. Si j’ai soutenu la motion E je pense également que Delanoë aurait été élu Premier secrétaire s’il n’avait pas renoncé par orgueil à se présenter face à Aubry. Il n’est pas jospiniste pour rien lol

A vouloir empêcher Ségolène d’accéder à la tête du parti il a laissé le champ libre à une autre.

Croit-il encore en ses chances pour 2012 ? Ce sera lui ou Hollande face aux autres.

David75
24 août 2009 23:35

@ b&m

Plutôt que de ressasser le passé et de Miterrand et du passé, j’eusse préféré que l’on parla du futur.

Lilipop
25 août 2009 11:46

Ceux qui pensent qu’il faut d’abord travailler sur un projet avant de résoudre la question des personnes se trompent. Les militants savent désormais qu’on se fout de leur gueule quand on leur dit qu’ils vont participer à la réalisation des programmes. Il faut un candidat avec son programme, ses idées, qu’il y ait de vrais débats de fonds et qu’on règle la question des personnes en même temps.

Rappelons nous DSK, favori des sondages aujourd’hui et qui disait qu’il ne retiendrait pas grand chose du programme validé par les militants socialistes pour bâtir son propre projet ! Ne tombons pas dans le panneau, DSK n’est pas le zorro du PS. Il ne dit rien c’est tout !

Un candidat, un projet et vite. Après on travaillera sur ce projet avec tous ceux qui voudront nous rejoindre pour battre Sarkozy en 2012.

...
25 août 2009 11:59

si le PS reste aussi nul que ces dernières années, alors il lui faut une alliance avec le Modem, le PRG… avec tout ce qu’il veut derrière…

aprés si il est ambitieux, il se dote d’un vrai programme de fou et de gauche de préférence. alors les groupes réflexion devrait plus plancher pour apporter des réponses sur des sujets allant de l’école à la conquête lunaire en passant par l’écologie et la ceuillette des petits pois!!!
je pense qu’il faut des primaires le plus rapidement possible et constituer des « black ministères » genre des équipes pour chaque hypothétique future ministère, et les types planchent réelement sur leur sujet et se démerdent pour contrer chaque demi-mot du gouvernement…

aprés, ca serait dans le meilleur des mondes :)

on s’est tous que des primaires vont se faire, que ca va encore se taper sur la figure avant pendant et aprés puis le PS va sucer le Modem le PRG le PG le PC les verts comme jamais

à la fin t’auras un truc informe, branlant et sans programme!!! mais tout le monde sera content car on aura réussit l’UNION SACRE!!! et on prendra une grosse pile en 2012!!!

Nicolas
25 août 2009 13:35

Même quand le PS est bon il ne peut gagner seul les élections. Sans programme commun pour 2012, c’est perdu d’avance.

Oui Oui
25 août 2009 14:03

M. Hue a répondu à sa présence à Marseille qu’il est de gauche, libre et indépendant et dégagé de tout lien avec un appareil. Pour lui aucun parti n’a le monopole des idées de gauche. Le peuple de gauche vit un drame, Sarkozy applique une politique néo-libérale (sic) et la gauche émiettée est sans alternative crédible. Tout ça alors que la violence sociale fait courir le risque de violence.

Il a rappelé que la gauche pouvait faire des conneries une fois au pouvoir et a expliqué qu’il avait prévenu en vain Jospin des risques de l’inversion du calendrier. Il ne comprend pas qu’une partie de la gauche (devinez la quelle) tape sur l’autre et refuse de débattre.

Le plus étrange chez Hue, c’est de le voir expliquer qu’il y a des gens qui demandent d’autres appareils que des partis et nous parler de démocratie participative. Nous avons noté que c’était assez truculent de voir un ancien stal’ nous parler de démocratie participative et exprimer l’exact contraire du centralisme démocratique. Il a expliqué aussi et de ça on trouve des preuves depuis des années que les gauchistes ne cherchent pas l’exercice du pouvoir.

Et sur les expériences et accord locaux, il ne voit pas pourquoi les expériences des villes de plus de 100 000 habitants ne puisse pas servir au niveau national: Lille etc.. ça vous dit quelque chose les gens ?

Robert Hue a réussi a secouer une fois de plus la salle qui a bruissé de rumeurs quand il a expliqué « j’ai porté trop longtemps une démarche productiviste ». Très applaudi à ce moment là, comme sur son intention de faire respecter vraiment le principe d’égalité de salaires hommes-femmes. Inutile de voter une n-ième loi, il suffit de contrôler et de punir. Il propose de rendre obligatoire la présence de 50% de femmes dans les conseils d’administration des entreprise. Ceci a été fait en Suède en 5 ans et ils n’en sont pas morts.

CITOYEN
26 août 2009 10:01

Je suis d’accord, arrêtons de remuer le passé ! On ne roule pas en ayant les yeux fixés sur le rétroviseur, même s’il faut s’en servir de temps en temps.
Oui à un grand rassemblement des forces démocrates et pourquoi refuser le Modem qui a d’excellentes idées et représente également l’épine dans le pied de Sarko.
Si nous restons arcqueboutés sur les seules forces de gauche, nous n’y arriverons pas ! Il faut un grand rassemblement citoyen et le Modem y a tout à fait sa place. Les egos doivent être mis de côté, et laissons faire les primaires mais ouverte à des candidats arc en ciel, sinon, si on reste avec le seul PS c’est foutu. Les gens ne suivront pas et nous en reprenons pour 5 ans, c’est cela qu’il faut éviter à TOUT PRIX

pat
29 août 2009 22:37

Pourquoi refuser le Modem? Ce n’est pas une question! Le Modem ne porte pas des idées de gauche, un point c’est tout!
Battre Sarkho, on n’est tous d’accord mais baisser son pantalon pour le faire…personnellement c’est NON!

La gauche doit battre la droite avec un programme de gauche…Bayrou est un homme de droite depuis toujours.

Fils des commentaires de ce billet  /  Faire un trackback sur ce billet

Laisser un commentaire