jan 20
Wikio
Voter !
Technorati
twitter share button
Facebook

Pourquoi la fermeture de Megaupload est dangereuse pour nos libertés ? (actualisé)

On a déjà dit ici tout le mal qu’on pensait d’HADOPI , de la LOPPSI et des lois interneticides mais la fermeture cette nuit du site Megaupload par le FBI marque un cran supplémentaire dans la mort de l’Internet tel que nous le connaissons.  En effet, il y aura un avant et un après la fermeture de Megaupload. Car il ne s’agit pas seulement de la fermeture d’un site utilisé pour partager du contenu illicite dont il est question.  megaupload C’est l’un des tous premiers sites les plus visités au monde qui est brutalement fermé pour l’ensemble du globe par les autorités américaines, alors-même que l’ensemble des protagonistes arrêtés et mis en examen n’ont aucun rapport avec les Etats-Unis et sa législation. Et alors-même que beaucoup d’utilisateurs utilisaient les services de MegaUpload pour stocker des contenus personnels ou professionnels auxquels ils ne peuvent plus aujourd’hui accéder. Cette affaire nous fait prendre conscience du pouvoir immense qu’ont les autorités sur le moindre site internet dont ils peuvent provoquer la mort du jour au lendemain, en saisissant ses serveurs et ses noms de domaine. De plus, cette fermeture se situe dans un contexte fort aux Etats-Unis de lutte contre la loi SOPA, combattue par le blackout du 18 janvier. Les lois et les mesures interneticides n’en sont donc qu’à leur début.

Aussitôt la nouvelle connue hier soir, Nicolas Sarkozy a évidemment approuvé (on n’en attendait pas moins), jugeant ainsi coupables par avance des prévenus non encore jugés (pour changer). Mais l’on se pose aujourd’hui vraiment la question de la pérennité d’un internet libre et ouvert. anonymous Ainsi, la commission européenne a dénoncé aujourd’hui cette fermeture, condamnant ainsi une « mauvaise législation ». Hier également les Anonymous ont vigoureusement réagi à cette attaque des autorités américaines en mettant à bas certains des sites les plus symboliques, devenus immédiatement inaccessibles :

Justice.gov
RIAA.org
MPAA.org
UniversalMusic.com
Hadopi.fr

Sommes-nous entrés dans une cyber-guerre ? Cela est à craindre et en tout cas il devient urgent de lutter pour nos libertés car Internet doit rester un lieu de partage et d’ouverture. Et vous qu’en pensez-vous ?

Pour aller plus loin sur le sujet vous pouvez lire le communiqué de presse du Parti Pirate sur le sujet.

La parodie Megaupload en Megamorano :

megamorano-com-le-site-parodique-de-megaupload


Tags: , , , , , ,

Auteur: Mariyka

6 commentaires

Vincent
20 janvier 2012 21:33

« beaucoup d’utilisateurs utilisaient les services de MegaUpload pour stocker des contenus personnels ou professionnels auxquels ils ne peuvent plus aujourd’hui accéder » : des preuves ? Des chiffres ? Je n’y crois pas une seconde ! Il existe de nombreux site « professionnel » pour stocker et partager des contenus pro. Jamais je n’ai entendu un pro qui utilise MegaUpload pour cela. Et s’il en existe, ils sont vraiment inconscient ! Pour moi, cet argument est vraiment fallacieux !

Pazmany
20 janvier 2012 21:58

Il suffit de lire les commentaires laissés par les utilisateurs ici http://www.20minutes.fr/high-tech/863744-megaupload-l-equivalent-trois-ans-stage-parti-fumee

Maurice
21 janvier 2012 10:09

Sans doute que Megaupload aurait du aller vers les système mis en place aujourd’hui par Deezer avec des abonnements qui permettent au site de verser une contribution aux maisons de disque et non dans la poche des fondateurs du site…

Je regrette cette fermeture brutale sans avertissement pour les personnes qui utilisaient le site légalement et payaient des abonnements.

S’agit il du déclenchement de la 1ère cyberguerre, nous verrons bien mais elle permettrait peut être de remettre à plat un certain nombre de choses. La législation n’est pas adaptées et l’intervention du FBI est inopportune et inefficace puisqu’il est probable qu’au moment où j’écris ce commentaire, de nouveaux sites sont en train d’être créés pour permettre aux internautes de regarder leurs séries préférées !

Entre regarder une série à la télé ou sur un site internet je ne vois pas la différence après le téléchargement est autre chose mais la simple vision devrait être autorisées.

aviseur
21 janvier 2012 16:32

téléchargez sans crainte, car ici pas de droit d’auteur et donc pas de « piratage » possible, puisque libre Message concernant les donneurs de leçons de morale et d’éthique, aux autres et qui oublient …. (référence à la négation de génocide…..)

http://aviseurinternational.wordpress.com/2012/01/19/les-pupilles-de-la-nation-et-leurs-promesses-que-viennent-ils-encore-nous-enquiquiner/

à suivre de près par les concernés et les autres.
Cordialement

Aviseur

Alexis
24 janvier 2012 15:47

Et si on fermait plutôt tous les sites pédophiles ou autre bien plus dangereux plutôt que ceux qui font perdre de l’argent aux majors ?

Pazmany
25 janvier 2012 14:05

Nadine Morano est décidément l’objet de toutes les attentions des internautes qui ont détourné le site Megaupload pour ouvrir pendant quelques heures cette nuit le site Megamorano.com

http://www.menly.fr/buzz/news/44717-megamorano-megaupload-telechargement-morano/

Fils des commentaires de ce billet  /  Faire un trackback sur ce billet

Laisser un commentaire