juil 16
Wikio
Voter !
Technorati
twitter share button
Facebook

Le Limousin est-il voué à disparaître ?

Réunir les régions Limousin, Aquitaine et Poitou-Charentes pour constituer l’une des 8 futures grandes régions françaises, voilà la proposition de l’ancien Premier ministre et sénateur Jean-Pierre Raffarin.

data:image/jpeg;base64,/9j/4AAQSkZJRgABAQAAAQABAAD/2wCEAAkGBhQSEBAUEhQWFRUVFxgXFhcWFBcWFxYYGhQVFhYWGhQXHCkeGBkjGhQWIC8gIycpLCwsFiAxNTAqNSYrLCkBCQoKDgwOGg8PGiwkHyQqLCwsLiksKiksKS8sLCw0LSksKSwsKSwsKiksLCwsKSwsKSksLCktLCwpKSwsLCwsLP/AABEIANMA7wMBIgACEQEDEQH/xAAcAAABBQEBAQAAAAAAAAAAAAAAAQMFBgcEAgj/xABAEAABAwIEAwYDBgUCBQUAAAABAAIRAyEEEjFBBQZREyJhcYGRBzKhFCNSscHRQlOSk+Hw8RZUYnKCFRckM9L/xAAbAQEAAgMBAQAAAAAAAAAAAAAAAwUBAgQGB//EAC0RAAICAQQBAgUEAgMAAAAAAAABAgMRBBIhMQVBURMiMmFxBqHB8IGxFBXh/9oADAMBAAIRAxEAPwDcUIQgBCEIAQhCAEIQgBCEIBEqEICmc888uwTm06dMOqObmzO+QCSNAZJt4LPMdz7jaszXc0HamAz0kDN9VI/FRzft9iSRTZIOg1IDfS581TlXXWS3NZLCmuO1PBuHKPMtOpgaT31WZqbGtqlzg3K4CBmLusa7qyNcCAQvm5tQgOAJAdZwBsQCCARvcArQuT/iQyjRo0K7XktOQVBBAaT3ZBM2mPIKau9PiRDZQ1zE1FCSUq6zlBCEIAQhCAEIQgBCEIAQhCAEIQgBIlQgEQlQgEQlXl5gIBUqghzlhspJcQRYtLTmncQLH3UrgsY2rTa9nyuEibH2W0oSjy0RwthN4i0zoQhM4rEtptLnGAFpKSisslSzwh2V4qVg0EkwBqSq7i+ZHE/dgNHiJJ/ZR+J4g+pZ7pHTQewVRd5emGVDl/sdsNDZLvgo3OfHadfEVH087XB2RzX95j2tsHZSO6bXaes9VA0m03EzLbTOawMaRBJHrPmrHzvgWAU6ogPLspt81pk+Ij6+Cqa0hd8aO/3OnZs+UfOCfAIGYHdtx/heBQdNmun/ALSm4Xo1CdST5klbgsXC+ZsW3FUXVK9YNdVZnkuLSC4B3c+U92bALacbjW0qb6jphjS4x0Am3ivnzhuJqMq0zTcWuDgRG15mNOqs3E+Yq9cZalQuaDYCAD0nKBPqpFqlTF55bNqtBLUy4wkuzYqFTM1pgiQDB1EjQxunFT+XufKTmU6dYubUgNLnDuuOkyNJ8Vbg9d9VkbFmLKy6idMts1g9ISSlUpCCEIQAhCEAIQhACEIQAhCSUAISFy528Spl+QPaXfhBBOk6DwWUsmHJLs6UEICCsGTK+YeEuoVnA/K4lzT1BJt5jRWbAc7U2U6LXhznZBmLRYEWAgxeBtZN/EOnagZ3cI9AZ+n1VLV3CC1NUXM8xbZLR3yVfqaZgub8PUdlD8p2zjLPqbLi5i49QIaztMxkWZDh0uZAGvVUBChs8ZVYnGTeGSx8xdHDSWfctJF0LzTfIaeoB+gXpfLLYbJuHs2j6NXPfBS91krXPDPuqRg2eROwluh84EeRVNWm8T4Yys0MqZoBnuui+l+v+VFYnkyg6cpcwnS+YD0Nz7qy0+prhBRk+SGcJNtoo6FZf+BXz/8AayP+10+3+VD1eHmniRScSIeAHRqJEOAvqLrvhbCf0vJHta7H8BhHMzFwiWkQTf5m7a9fZdBSvNz5+f1SLjsnueT0unoVMNqHqToaTaZESAdATvpspenzrimsptDxDIvlBLo/ETr9FDv+RvmR+Rn6/RNorJQ+l4Myort5nFP8lrf8ScR3YbTEC8gmT11t5K/cG4q3EUWVG/xC4/C7+JvoViq6cNj6jGuZTe5odEgOiSNPJddOunF/Pyit1Xia7Ir4WItG3ZksrJKvNOJzD/5DgWnQiL6GQ1veHgV34T4iV2v7+WozpGU+YI/Vd619eecoqJeIvSysP+/dGlvqACSQPMwm/tjPxt/qH7qp88YwVuF9plLQ91NwDokAutpZZWWjoPZdbswVih7n0KHIlV3E0Q7C4Oa3Y5RTcDrJFMbdBcna17LlwGBqvOWniw5rGsIIMkzmFwIyjuuvqbzopCMtsoXHw3BvphwqVDUJMyREWv6bwuxAQ/HeLvoUM4YC7MBlJ6ze2thKpeJ5oxd5cWZrjugQJ/hkTHitBx2KaxhLiQNJDS4gkagAFZ3x/GseWhlQ1R+J7crwRYiYGYHxmICsNGk3hxz9ym8i5R5U8fb+8jf/ABPiIA7QwG5OsjqZ1d4qMpvLSC0kEaEJEK2jXGPSKGVs5dtl8HPFNuHY496qQJYLXFiSdhuF5dz00sBawyMmedAC6HR1P7+CoqFy/wDCqO7/ALK79i0c0cYoYmmwsc/MwmBkt3o1v4aiVV3CNbeaVryNDCd7Yhrb9bajU7abKeqv4S2ro5brndLfLv7DICCvZrnrHkAPySurDXKJOs6eg2lS8kPB3cKxpzBjnWNhN4OwB6KYkeKrtLBl7oaYBmD7nzmysJK8B+pqqq7ozhhSa5X8nuf07bbOqUJ5wnw/4Fd1SJWlGVeVfJ6dcCKL5goTSzAAuYddw0yHQfZSGIrhjHPdMNaXGBJgAk23sFT8ZzlTxGWm1r25nC7ssE7AwZF4Xdo9JfbmdUcpdmYyiprcMIQhTF+OuEtB6WP5g/U+yaStcQZFk48TcagXGnmR4LPZr9I0hCFg2Oio45O94ZZ6Qf8ACneRuCNr1y54llIB0bFxPdB8LE+ir9XRnWCPQEwfqfZaL8OMCWYd7zpUdI8m92feV2aWtTtSfSKvyFrq00nF4b4Ojn/FUaWCca7Hup52CKZDXTNrm0WWYHmHhn/L4v8Au01f/i6wnhrgASe1p6CdysPdhXwe47T8J/Zeu09Fc45keWphGUeT6HxdbDihhe1lrHNaGSSDBYAWucP4cpv77SDheNwdKTSc0ZwCe8T1iQd7nTxnReKz4wuFBpCpNNohzSb9m0hkAGHOIgE2tddPDuEUKjBUNIS9rZaZ7pAu0A3F5BO8LjZzMksJjmVQSxwcAYkGRPT6j3XQmqGGawEMaGjoBGwG3gAPROrBg8lqqlXkjPWruc4BrzLct3NJcCTcRsfdW1IpIWSrztZDbRC3G9ZwZpxXlGtRkgB7JsWmSBNpHsoZ9Mt1BFyLjcWI9FsVRk/7qDx/AaWIcXG8S0APhuYE5hA0Mi51XfVrn1Mqb/Frup/4M3Qp3j3LJod/MwNc6A3MZH/k7VQziG2EHqYn2zD9FZQsjYsxKaymVUts+Dy2mToCfRLViw6SJ63n85XkvJ3008PLovK3IwQhP4TBmoSAQIE38wP1Wtlka4uc3hL1Nq65WSUILLY7wkHtWx4k3i0HXqJiynQufB4IUx1J1dEeg6BdC+aed10NXqM1/TFYz7n0XwuinpKMWdt5/H2BKChCoi6GcdQZUpPZUjI4EOOkDcztGvoscJyuOV3ynuuFtDZw6dVpnOeIczCVCx4bJDSCAS5rpa5onQwSbbArL17v9N1yVEpt8N9fg47n8xZMBxZr6c1Hta8GDMCRsQB7WGy9V+MUmizs5tZoP5kQqyhWM/D6edjm88+noTx11sYKKZcKVUOaHNMg+46gjYjonqJvpM28b9PFVvhnFhSaWuaSCZkEAiwGh10Viw+KY5uZmYzIkjKDaDA3FyJ6hed13j56ebkl8noy10+rjbFRf1Dj6bQSMxJG4FvKD+aQUZjKZJ23/wB/BNIVXlex27X7nuq65jQWHkP9T6rWOSWEYGhPQkWixcYWbv4JXdRbW7NxaYExJdJMEAXPT0C0/lbD1KeEotq2eBEdBJyg+IEK00EJKxtr0PP+XthKmMYtfV/AvMnFXYbDuqtaHEFogkgXcBt5qnH4m1f5NP8AqcrRzphH1cJUZTaXOJZAGphwJWcnlXFf8vU9v8qTV2XRmlXnGCDxtOlnU3djOfV49jTMRx3s6OHqOaT2uWcsnKHNzE2BsFz0+cqJAs8SAYIA101PiLmBexKeFOu3D4YUgA5rAHh0bUjDf68oMeOiaqtrMLXU6Wcupw/M2m10h1pyug2J7oIA1vorKPSKOeNzwSnDeKMrhxZmgGO8Im0gx0XYoA4zGAyKLTMd3MBlObvHNm7wy7xNgY2XXw7F13PPa0gxuWQcwJzTcEBxtuD+UX2NSUQhCAQpunh2tJIAEmTAiT1PinUICJ45wSniAO1JGXQggROutuioXFcKaT3Mq0QwGchbExNrzD7azdaZiWtcMrhIdaIJGk32Hqs25pp1RiX9r/4dMgs2P18VYaKTctrfH96KXycIqO9Ln+9/wRL4mxkeIj6SV5SpdnREi9xsAZHt+StLbPhQc8Zx7FBFbngQNU1wihlYTu4/QaDw1J9lWnYpxM5jbSDAHkNk9gOIupPzXIPzCfmsbz1kyvG+S8q9XS6YRxn/AEXfjdmm1EbZ84/b7ltSqO4bxcVXObGUi4EzI3v10UgvGzg4PDPf0XwvhvrfAqEIWhOQnOWEdUwdUNjuw8iJkNuQPGL+h6rLVtGIALHh3ylpB8iCCPaVi4NgvefpqyTolB9J/wCzju+rIIQheoIQVi4CT2N9M5j2bP1P5qulW/DPDqdMtGUEWba0W28Qeh1sqXzU8afGO2v8Fh49Zuzk9pyhh3Pc1jAXOcYAGpKbWkfD/gzBQbXLPvHFwDjPyzAgaQYXktPS7p7S11uqWmr39vpFh4JgDRoUqbnZi1oBP6DwGg8l3wiEq9LFKKwjwspOTbZW+f8AjlTCYJ1ajlzh7B3m5hDnQbLMD8XMf1pf2v8AK034g8Fq4vBPpUQC8vYQC4NEB0m5WXH4T8Q/l0/7rVzW793y5OmrZt+bBrdTi9UYfC1G0zUNRrDUDRoCwFxAnqba/qOalzY8mPs78waHOAkxOkwDAO2vkF0VOHV/s2FZSeKb6bWB+4OVgaRbUT6WXqphsSA3sy0EtaCXuNQgh5Lj8ozEtIiSIiF0o5Wd/DsaajSXU3U4MQ7UiAQfr7grsUbw2niA49s5jm5RGUQc03tGl49B1KklkAhCEAIQhAIQoPmngJxNMZCA9hJbOhkXbO2ynULaE3BqUeyOyuNkXCXTMhxnDKtI/eU3N8xb3FkxRPeb5j81pmPpuIrU6dUdpkzta4AlpJMGT/DYjeOuyyg4l4J7zpvMnQzdTXeYVa2yhnPseev0KqktrGXNgxERt0QiULx7Nh3CV8j2OicpmJifCVbcLiW1GBzdD7g9CqhSaO8TeBP1A/Ve2414+VxaOgJA9lFbUpostBr3pG+Mp+hcSuTiXF6WHDTWdlDiQO64kxc2APUe6qjnkxJJjSTMeXRNYrDCq3K+86HdrjafylNPpKfiL4re31wWsfObpYccL8kDxjjtWvUcTUcWh5cwfKG37pDQbGIXK3GnoydiGAEHrI319/KOcthC+lQrhCKjFYRZdj9ZmaXiNi4aEGwJjpJ2mJ2XOuumGincwXjWJEB12wNDZpn8tV4zMaNA8nc5mxawgHXX6LfJjJ4p0JElwaNLySYiYAF9R7+cWPhVItosBO7iLgiCRERt5wZmwVexVVpIyghoGh2JJJHkJifBO4bilSmwtabai0lvWOkrg1+mnqadkX6rs6dNcqrN7NC5N4Y2vi2teA5oBcQTYxoPG+3gVpGK5iwtBzadSvSY4wAwvaDewEbdFjXK/N1ChUOIxDHvrMzCiynDabczSHOcXGcx+XeBsqxxLG9rWq1coZ2j3PytJgZjMSb7rh0fjXVHbLsg1s3qbd3KSXB9QAoUZy/x6ji6IqUH5mix1Ba6AS0g3m6k1q1jhlS1jhkdxvEOZSlhgyLqv/8ArVb8Z9h+ysfFsGatPK0gGQb+ChjyzU/E36/sqDyFeqlbmrOMejLDSypUPnxk7uJYrENbRNBgqd0l4JAJOVuUDzJPt6HlpcaxRJH2eS2A68DMR1PWPTPfS/dxDgxqin33NyMc2GuLcxc1oBJF4EH3XrhPDqlIu7R4fIFw0gzLiTcmBBAAFoaryOcLJXvs6eH1qjmzVYGOnQGREA6+pHoutCFsYBCEIAQhCAEIQgIfj9FwYalNhdUDXMGWCcr4k5T80QDl3hZCWxY7W8lrfN+PNHCVXNOV1mtIsQXECx6xKoHEy3EUWV2iKocKdYAfMSCW1PM5TPiqrWpOWF2lkrdYk3x6LJBoQV7Y0XJ0Gw3PTwVYVx6Y0tbmI1s2x9T0jZMp04g30ve4B9p9kVGAjMLaAjoTJt4WWTOBteaj8rXOguygmBqY2H5+QK9Ly90NMkCxF3Bty0xBO9vopKY7rIrGeTepZmlj1KfWqlznOOriSfMmV5SBC+hrjg9qP4o2Z0ygiNJjvesj3CZXRQplzHiJy3ECSCSOmxAPsmqtBzYzCJ/TUefgi9jB4SIQsmQQhCA3z4a4HCMwmbCPL8+XtSSZ7QNEtLT8sToPqresF+G3NVXDYllBjWvZiKjGuBJBBnLnDh4HQjbZbyFS6iDhN5K62LjIgOc8W+nhw6m4tOdokGDEOVIPMOJ/nVP6loPMXBziaQphwacwdJE6Ta3mq2fh2/8AnN/oP7rr01lMa8T7/B5/W06idua84/P/AKWPieOr020TRp9raXjeIEAGbEk+K4aXMdckt+zkuaBngusSLD5bTFheMwzZYKkeI8NqPFMMqFmVrhYkZiWgNmNhfymy5cZwrElwdRqhndDcji57QQ1wzAkXMu3F4HRVrLpdElw3FPe0mpTNMz8pM2gGZgdY8wV2KBPDsZmBGIbFpGUeMx3Op32HqpjCMcGMFQgvDRmI0LouR6oZHkIQgBCEIAQhCApfxKxkUqNP8bi4+TR+7voqZwyo0srUnnKHgOa6LB7JcJ3jKXD1CufPQol7BXc5vcd2eQSQ7NdxHSA0epWeKk1TatyVGpeLcj2dpjMDIgGLzHnovD6k9AOg0/14ryhceTjyIurCYd1WKbAS+SWgb2Ej6SuVXbkHl12cYh4IAH3f/VIILo6R+akprdk1FEtUHOWEVDFYJ9J5ZUaWuF4IvB0KrPMGJJqZNmaj/qNyfyHovpA4ZubNAzREwJiZifNYVzPydWPEqzKNGpkqVoY8sJZ34cTm0yguJ8gvReN0sKbXNv04LvRaaNVjk3+CnoWv85fDqhTwVM0WZX0S3O4avZP3jndTfNO0RoqK+m0tyFoDPwttBmQZvfbyVpLXQWCzVyfJW10ttSM/xHuiBtGZ86jQC2vouzHYKmwF4G+XJPdBIJDp1Ise6d4uoypULjJ/wNgANguquyNsd0eiRPd0eEJUQpDYRT/D+E0M9J1Rz3UiW5wwtkie/Dh6iLHxTeD4WGCagDnfhmWtvvBhx8NPNdk2AsANIAH5Kq1WsS+Wt8kE5+iNp5d5bwmGYHYam0BwnODmc4bd8yY8FNrNfhfhaxqVH5iKLRlLZkOeYNhNo1nxWlLiUnLlnFLvkrvPdZzcG8tJaczLgkH5huFmh4pW/m1P7jv3Wtcf4P8AaaLqRdlktMgToZ0VY/8AbFv88/2x/wDpV2ppsnPMCu1NVk5ZiTr6lf7NhTQAc6GF+Yi7cgm53Ji65qXEsZOU0WyGguI0v0JcA4690REamV18TwQbRoNNUMyZWguAIccuRvdm7pII1/UcH2fKWt+3ESwuF4tJAIdmygAgePdOysV0dy6JzhlaqQ7tmNYZsGmREdZuQd7eS7lVaeBIe4fbe+69jFwWsk989CI0BdYWtPYbFMFNmaqxxDQC7MAHEASdTrrrusmTsQhCAEIQgBCF5JQGZfEPE5sWG7MYB6klx/RVddvGsZ2uJrv2c90eQMN+gC415y6W6bZQWy3TbBC7eG8FrVw80mZgz5ri1iQI1JMKxYX4bViW56jGgi8AuIPSDAPmkKbJ/SjMKZz5SK7wXh7q1ZrGZM3zAPMB2UglvtPoCtmpMgAaRsNB5Kv8u8nswrnPzF7zIDiIhpi0dbaqxBXGlpdUeey001Lrjz2CMqVC6zqPD2Agg6GxWC8Qw3Z1atP8D3N9nEbLfCs/+J/D2BtOqCxri6CMv3lQxHz9GgaKOxZRvB8mdmmHAtOjhB8OhvaQYKh28FqkHugebmifK9xpfS6mEKSjVSpTSOmM3HojaPAHnPn7pDSRoZP4SZgHS2tx4prAhtOo4VhBAgTMBwcLy29oNwp2sO6wnWIjqBo7y29E2XTE3gyJvBGhCn/57eVNcP2NviP1B5udOttL3t4LyvT3kkk6leVWsiLr8OOYaVA1aVUhnaFpa4nuyBGUnQbQf8LTDVESSAOs2918/Lt4VgjiK1Kjny53ZQTJAsdvRSRnjgjlD1N3CIXihTytaOgA9hCcU5EcXE8DSqNHbAZQd3ZRe0EyJBtZch5dw5yd35BkbDnCIcXag6yT43TvMNGm+jFXNkLm/LrMwJOgEm82VadhcMC0/an5Ikgzn75zB7i4d1kG8iCT11AsJ5Ww/d+7Hd0GZ0DaQJ1gAegSDlTDgAdnpcd99jET82vineC8PYxuem9zw9rbkyCLwRa1jHkAFJoAQhCAEIQgBRPMfGm4ei9xIzQQxs3c42HpuVLKucf5UoVnOrVXObDe8Q60BusGwjVR27tr29kdm7a9vZlYSr1UpkG89RIgkG4PqIK8rzbKDovfw4xdJrXsLx2r3SGkRYNtB33V6CyvkbDF2LaWyMokkAERIkGdJEi17+a1RqvNHJupZLnSSbrBKkSrsOoRBKoXOXPFbD4jsqIAyAZi4B2bMGkR0i4UDV+JOLJkFjRawZI1PW/TfZaOaRttZc+M/EDD0c7BmfUaS0taMsEHKZc63jusu4lxWriHh9Z5e4AAEgCw8gOqbxuMdVqPqPMueZJiL+QU5wbkTEYhjKgysY4iC43LZu4NGo84lRNuRIkokHhME+q4Mpsc9x2aJPn5LzTozmmwEz5/hHitp4By1SwjMtMS4/M8/M79h4CyTF8p4WpOajTkzcNiCd7brb4bMbzF3NL390Ek6ACTAHQeATZC1bhvw8p0C9zahL+6ab3NE03AzPdIDgdxuLKE5x5KrEirTLq7zPaZWMYAABGVjfXqStXB4MqSyUNCdxWFdTe5lRpa5pgg6hOYHh9Ss7LSY55t8omJMXOg9Vpg3HOEcGq4mp2dEAuguMkAAAgSSfEha1y5ylRwrQQM1SBL3QTMXy/hHkn+W+DMoUKeWmGPLG59M5MXzOGplS66IxwQylkEIQtzQ4ONg9icrA+7e6WlwILwDYETAM9LKvnE0jBGBMm7ppmMuWAZy6T4WDTY2m3FMVMYxtRlMnvvDi0Xvlguv6hAQo5lLWgDDVrN+XKZkWDbDpedLhSXDOIuq5s1N1OIILt5kG20R9Qu+EQgFQhCAEIQgBeXsBEG4PVekICD4xyjQxBzPBa6AA5hgwNLaH2VH5g5NqUKjRSa+q1w1DZIM3BDdLQtUSQua3TQs9MM57dPCz8kHyhwkUMNT7pD3jM+QQZ6EHSBZTqRKp4xUUkiaMVFYQJEqFsbFb59ZT+w1u0iYGTSc0gjLP1jaVjy1vnbijGs7N+GdXOU1BI+7AZGZxcDNgbjx8Vk9V4LnEANBJMAkgeAJvHmoLOyaHR2cAw4qYrDscJDqjQRa4m+vgtzpUw0AAAACABoANAsR5bqdniaNVwd2dN7S9waXBvSSNFt7TZbVms+z0hCFKRgkhKhAceK4RRqOD6lNj3AFoLmh1jBIv5L3h8A1gAaAAAAIAFhEAnUi31XShYwAQhCyAQheXmyA4uKcapYdhdVe1tiQ0uAc6Bo0HU7Kj0edqeIx2Ce5rqQYajTmcCJe3K3TxsfRVXmXFPqYqs55E5jAD87QNg1w2iFG03wQehB9jKgc+SVQ4PoIFKm8PVDmtcNHAEeREj804pyIEIQgBCEIAQhCAEIQgESpEqARCVCA5OIcLpV2htVgeAZAM/pt4brlxvK+Fq5c9Bhy6QMvpLYkeClULGBkYoYJjGBjGNawCMoAj23TzWgAACALADZKhZAIQhACEIQAhCEAIQhACQhKhAY5zpwRtCu7smPFOwJd8ucy4taTrb2UNw3BGtWpUgYNRwbPSTE+i0r4kcMD6AqHtCaZhrWAFsnVztwLa/RU7kLh3a42mZtS+8NiZiwuLC8XK55R+bBMnwa9haAYxjG6NaGjyAgfQJ1IAlXQQghCEAIQhACEIQAkSoQCJUIQCISoQCJUIQAhCEAJEqEAJEqEAIQhAIhKhACRKhAIVGYbAsZiqj2tAc9jcxFphzotohCwCUQhCyD/9k=

Disposer de régions puissantes à l’échelle européenne et faire des économies en évitant les doublons, voilà le travail de la mission d’information du Sénat sur l’avenir de l’organisation décentralisée de la République, présidée par l’ancien Président de région Poitou-Charentes : une Région plus grande ne concurrencerait plus les conseils généraux. Elle s’occuperait de l’université, des grands axes, des grandes politiques d’investissement mais pas de la promotion touristique ou de l’aide à la salle des fêtes communale…

Ce n’est pas la première fois qu’un projet de regroupement, concernant le Limousin, est lancé. L’ancien président de la République, Valéry Giscard d’Estaing, l’avait également souhaité entre l’Auvergne et le Limousin. Mais cette idée avait été rejetée par les élus limousins qui y avaient vu une tentative « d’annexion. »

(Source France 3 Limousin – Centre Presse)


Tags: , ,

Auteur: Pazmany

67 commentaires

GG87
16 juillet 2013 11:59

En fait c’est la France, république une et indivisible, qui est amené à disparaître avec l’Union Européenne; mais chaque jour suffit sa peine et petit à petit les termites font leur ouvrage.

Alexis
16 juillet 2013 12:31

Ce genre de point de vue technocratique et théorique est intellectuellement plaisant, mais impraticable. Dans les faits, ce sont les métropoles qui vont faire la loi, le découpage administratif est un faut problème. A Clermont, on sent que l’on est dans l’orbite lyonnaise, c’est un fait. Et a Limoges, nous allons rapidement admettre que nous sommes dans celle de Bordeaux. Ce type de forces dessinera les choses bien plus sûrement que du kriegspiel. Principe de réalité…

Fred5987
16 juillet 2013 13:00

Ce qui est sur c’est qu’on est la seule région métropolitaine qui n’a pas un million d’habitants !!! Se marier avec l’Aquitaine et Poitou Charentes pourquoi pas. Ca fait un mariage à trois !!!

GG87
16 juillet 2013 13:34

La bonne question est: pour quoi faire?
Et la réponse est plus c’est gros, moins c’est démocratique car plus le peuple est loin de ses représentants qui, eux, le sont de ses préoccupations (au peuple). Et malheureusement plus c’est gros et mieux ça passe!

Cyril Cognéras
16 juillet 2013 13:45

Projet absurde! Redécoupons les régions pour leur redonner un sens, faisons de la coopération interrégionale, exemple: Occitanie (Auvergne, Limousin, Aquitaine, Languedoc, Midi-Py, PACA etc…
Certains états en Europe sont plus petits que la Bretagne donc STOP, ce n’est pas « la taille qui compte ». Donnons du sens et les gens aimeront les régions et l’Europe, les deux espace pertinents pour la Démocratie et l’avenir!

dionysos
17 juillet 2013 22:03

La légende de la carte tient de la blague: Région Stade Toulousain, Région Girondins de Bordeaux, Région FC Sochaux… Lol.

Sinon, une proposition sur une Région Limousin-Quercy-Périgord (87-23-19-24-46)à forte valeur touristique serait un plus évident pour notre économie avec un triumvirat Limoges-Brive/Tulle-Périgueux (+ Cahors) dont les échanges n’ont rien de quasi-virtuel.

On en profiterait pour scinder le 64 en Pays Basque + Béarn accolé au 65 et rattaché à Midi-Pyrénées qui récupérerait aussi l’Aude plus les P.O en échange du Lot..

Rutufon
18 juillet 2013 10:29

Le Limousin a un rayonnement culturel décroissant depuis des décennies, quid des responsabilités politiques convergeant vers les mêmes notables et petits carriéristes-gestionnaires ? Des écolos réformistes avec leurs lubies inutiles et vaines (se font même doubler par le gouv) ?

Politiquement, l’annexion rendrait peut-être cette partouzerie politicienne un peu plus dynamique; et tant pis pour le copinage.

Fripouille
18 juillet 2013 11:38

Vous pouvez développer sur le rayonnement culturel décroissant depuis des décennies ?

Alex
18 juillet 2013 13:51

Je trouve au contraire que le rayonnement culturel (et il faut voir ce qu’il y a derrière culturel) en Limousin s’est un peu plus étoffé ces dernières années. Le CRIL, ou la place de l’occitant par exemple en est un exemple.

Rutufon
18 juillet 2013 19:27

Le CRIL n’est qu’une appropriation marketing d’un « esprit » crée ex-nihilo pour buzzer (ce qu’avoue ouvertement le mec interviouvé dans le popu, arbore ton t-shirt Limouzi sois fièr de ton patrimoine [terme aussi sujet à discussion] ça m’donne des soussous) tout comme le bio a subi une récupération commerciale , ensuite déjà parler de culture est douloureux en matière de politique tant celle-ci est source d’enjeux (la politique culturelle de Rodet n’a pas besoin d’être explicitée: ouvre un zenith, ferme des bars alternatifs par ex) alors que cette pseudo-culture flirte avec le business capitaliste, encore pire. Le limousin représente la frontière de l’occitanie, honnêtement à part quelques opportunistes druidiques et politiciens, la pratique de l’occitan devient une pratique culturelle distinctive comme pécho des fruits dans une AMAP… A part ça la porcelaine se porte bien.

Fripouille
18 juillet 2013 19:43

Résumer la politique culturelle de Rodet au Zénith est caricatural et dénote une méconnaissance ou une hypocrisie. Beaucoup de concerts à Lennon par exemple ou développement de la journée urbaine qui a attiré de nombreuses personnes encore cette année et c’est gratuit.

eric
19 juillet 2013 08:21

C est vrai que la politique culturelle de limoges n est pas très visible … pas de grand festival par exemple . Cependant , il fait avouer que beaucoup de choses sont faites pour favoriser le monde associatif et de nombreuses manifestations de qualités ont lieu à limoges et des environs . Entre faire venir pendant 3 jours des vedettes et faire une politique équilibrée toute l année je trouve que la solution choisie ici est la bonne .

Fred5987
19 juillet 2013 09:40

Rien à redire sur la politique culturelle de la ville. La gestion du Zénith de toute façon est confiée à une société privée. Franchement la politique culturelle de la ville c’est plutôt une réussite.

Michel Caniaux
19 juillet 2013 14:27

Commentaire facebook

Une fois de plus, nous sommes en retard puisqu’il s’agit encore d’un raisonnement franco-français en décalage avec l’émergence des mégas régions transfrontalières. L’avenir, c’est Euskadi-Aquitaine-Poitou-Bretagne-Pays de Loire-Limousin-Auvergne, un triangle de croissance structuré par le projet TRANSLINE maillon de la Via atlantica. Et de l’autre côté on a Rhône-Alpes-Piemonte-Lombardia-PACA-Liguria, ainsi va le monde…

mireille
21 juillet 2013 08:00

Michel Su est ce sue le projet transline ? C est quelque chose qui à été planifie à quel horizon ? Personnellement je suis pour une liaison directe limoges new York en avion , c est ça l avenir !

Fred5987
29 juillet 2013 22:30

C esr quoi cette carte de M…E ? par logique c. est pas de separer les deux normandies (haute et basse) mais les regrouper pour n en faire qu une. ok pour le Nord-Picardie, Ok aussi pour le grand Est (association des trois regions champagne-ardennes, Lorraine et Alsace) la Bourgogne et la franche comte ensemble, Rhone-Alpes seule (suffisament peuplee et economiquement importante), une grande region mediteranee pour PACA et languedoc roussilon, Midi-Pyrenees reste seule (idem que rhone alpes), une region Altantique (Fusion d aquitaine et poitou charente), une massif central (Auvergne Limousin), une pour Bretagne loire et enfin une ile de france centre ca fait 11. Par contre si c est ca les capitales de regions seront tres vraisemblablement : Rouen, Lille, Strasbourg, Dijon, Lyon, Marseille, Toulouse, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Nantes et Paris. Ca serait un coup dur pour Limoges

Chat noir
30 juillet 2013 10:03

Le Limousin n’a rien à faire avec l’Auvergne, son avenir est vers la face atlantique et un partenariat avec Poitiers d’où la LGV Poitiers Limoges et les rapprochements entre Universités.

Sebastien
30 juillet 2013 15:39

« Personnellement je suis pour une liaison directe limoges new York en avion , c est ça l avenir ! »

Commençons par Poitiers-Limoges.
110 km sépare les 2 capitales régionales mais toujours pas de liaison ferroviaire et routière fiable, sécurisée et rapide.

En train, il sera même bientôt plus rapide de faire Paris-Poitiers (340km) que Limoges-Poitiers !

Alex
30 juillet 2013 17:30

Le Limousin à certes beaucoup d’affinité avec le Poitou Charente qui ne sont plus à démontré, est ce pour celà que l’on doit obligatoirement se couper de d’autres régions, je ne pense pas.

De plus, ce rapprochement entre université, je ne le comprend pas très bien. Si cela s’adresse aux étudiants, je doute qu’ils soient assez riche pour prendre le TGV tout au long de l’année, car ça coute cher, très cher. Si c’est pour les congrès et les universitaires, alors cela représente une part très faible, tout en sachant que certains préferont prendre la bagnole, notamment avec la liaison La sout’ Poitiers.

Et oui il faudrait se poser la question du TER, qui permet au moins de transporter les étudiants des petites villes de la ligne. Crée un pôle vers la Fac comme celà à été proposé avec des relations de bus entre L’université et la gare de Mignaloux, ce qui réduirai les temps de parcours de façon avantageuse pour les étudiants sans toucher au prix du billet.

En ce qui concerne l’aéroport de Limoges, je suis bien triste de le voir comme cela, même si tout n’est pas à jeter. Mais il faudrait au moins réglé la question de son accessibilité avec les transport en commun. Pourquoi ne pas crée une navette qui relierai la gare, churchill et l’aéroport et qui se calque sur les départs et les arrivées? Ce serait déjà ça.

Fred5987
30 juillet 2013 22:17

C est fou comme Limoges est isolee. Distante de 120 km de la capitale poitou charentes et de 170 km de celle d Auvergne, jamais elles n ont ete reliees. La faute a qui ? encore une fois c est le PS qui a la cle de tout cela ! concernant le TER Limoges Poitiers d enormes effors ont ete faits. la preuve le train mais le meme temps que l auto en revanche vers Clermont c est la cata. On est egalement a 220 km de la capitale de l Aquitaine et la aussi c est pas terrible. marier le Limousin a l Auvergne je ne trouve pas ca stupide. les deux regions font parties du massif central. les defenseurs du mariage avec poitou charentes n ont qu un espoir que Limoges devienne la capitale de cette region !!! ils revent ca sera Poitiers (plus centrale, plus dynamique et mieux desservie) et ils savent tres bien que si le mariage se fait avec l auvergne, Limoges n a aucune chance de rester capitale regionale. Quand a l aeroport de Limoges c est sur qu un mini bus gare-centre ville-aeroport aurait sa place. il fallait le faire avant de construire l aeroport de Brive (il fallait juste developper les liaisons). Encore de l argent depense inutilement. on en reparlera dans quelques annees….

Fred5987
30 juillet 2013 22:31

pour l aeroport il y a deux, trois ans, Ryanair avait multiplie ses lignes au depart de Limoges en mettant en place des vols vers Bruxelles-Charleroi et vers Edimbourg. Malheureusement la Cie irlandaise a du stopper rapidement ces deux lignes pour raison de rentabilite. Est ce que la CCI de Limoges a fait son boulot c est a dire faire en sorte que les habitants de la region et des departements voisins est connaissance de ces liaisons ? Est ce que la mairie de Limoges a tout fait pour developper cette liaison en envoyant en Ecosse et en Belgique une delegation de l office du tourisme pour y tenir un stand lors des differentes foires ? Malheureusement je ne crois pas et c esr dommage pour le tourisme, pour les retombees economiques, pour la prosperite de la ville et son rayonnement economique… le monde attire le monde c est bien connu. D autres lignes auraient pu suivre (Amsterdam, Dublin, Strasbourg…).

sebastien
31 juillet 2013 11:31

Le relief du massif central constitue justement une barrière naturelle entre Limoges et Clermont et la construction d’infrastructure directe sont terriblement couteuse: l’A89 a par exemple couté 8 Milliards.

Pour relativiser, en quelques années, on peut quand même observer un désenclavement routier évident de Limoges et du Limousin: A20, Limoges-Bordeaux en 2*2 voies sauf 19km de Roumazières, Limoges-Clermont via Tulle et A89, Limoges-Montluçon-Macon via gueret et RCEA.

Je me rend trés réguliérement à Bordeaux, Clermont et Moulins: j’ai pu constater une amélioration trés sensible en 10 ans.

Gros plus, toutes les autoroutes sont gratuites au départ de Limoges.

Par contre l’offre ferroviaire est en constante dégradation depuis 30 ans (fiabilité, dessertes, temps de parcours…) et la liaison train-route avec Poitiers est toujours délaissée.

GL
31 juillet 2013 15:32

Ce projet de réunir Aquitaine, Limousin et Poitou Charente ne me semble pas raisonnable:

1- Limoges perdrait son statut de capitale régionale, donc une fonction appartenant au tertiaire supérieur;

2- Les infrastructures permettant une intégration du Limousin ne sont pas en place (elles ne sont même pas d’actualité): électrification de la ligne de chemin de fer Limoges-Périgueux, rénovation de la ligne TER Poitiers-Limoges, mise à 2×2 voies de la RN 147 et de la RN 21…

3- Il faut voir comment l’Aquitaine traite ses zones de confins: le Nord de la Dordogne est complètement dévitalisé. Une fois que le Limousin sera rattaché à l’Aquitaine, il deviendra une zone de confins. Nous n’avons rien à attendre de Bordeaux (tirer par ex les leçons de la modification du tracé ferroviaire Paris-Toulouse).

4- Le Limousin sera d’autant plus considéré comme une zone de confins, que Bordeaux est tourné vers Toulouse, l’Espagne, et l’axe Poitiers-Paris, tandis que Poitiers est tourné vers Bordeaux, Nantes, Paris et Tours. Aucune de ces deux agglomérations n’est tournée vers Limoges.

Dans cette histoire, les élus locaux ont manqué/manquent de volontarisme: notre région est affaiblie, et une ville telle que Limoges est moribonde: il suffit d’observer cette ville lorsque l’on revient d’une autre ville moyenne ou d’une métropole: pas vraiment de dynamisme (le minimum du minimum: un zénith, un centre aquatique, un stade de foot…), un urbanisme en retard de 20 ans, une politique des transports a minima, des façades d’immeubles souvent sales et grises, pas vraiment d’actions en faveur du tourisme, une ville qui ne fait rien non plus pour intégrer les communes de l’aire urbaine. Peu de volontarisme donc, une gestion « en bon père de famille ». Ah oui:on se plaint du verbe « limoger »… Pourtant, Limoges pourrait être une très belle et très attrayante ville: regardez tout ce patrimoine qui n’a pas encore été détruit.

sebastien
1 août 2013 11:46

Le désenclavement routier me parait aujourd’hui largement suffisant: 3 autoroutes maillent complétement le territoire du limousin: A20, A89, RCEA.

Il a fallu attendre le 21ème siècle mais en contre partie, ces liaisons autoroutières sont presques toutes gratuites.

Avec le dernier tronçon ouvert cette année sur la RN 141, toutes les communes limousines de +10 000 habitants sont connectées entre elles par des 2*2 voies.

Paris, Toulouse, Bordeaux (sauf tronçon de 20km en Charente), Lyon (via A89 ou RCEA) sont également accessibles par des 2*2 voies.

CE qui est par contre catastrophique, c’est la liaison ferroviaire vers Paris dont le tracé date de plus d’un siècle.

Pour une fois que nos élus locausx avaient un peu d’ambition et faisaient preuve d’anticipation, on retoque le projet de nouvelles infrastructures ferroviaires entre Limoges et la SEA à Poitiers.

Au nom de la rentabilité économique et de la solidarité nationale, le désenclavement ferroviaire de la région est repoussée aprés 2030.

Le plus incroyable c’est la position absurde des « écologistes » locaux qui ont tout fait pour torpiller un projet d’infrastructure de transport collectif qui constituait une alternative durable à la route et à l’avion.

Résultat pendant plusieurs décennies, les limousins vont être contraints d’emprunter une ligne ferroviaire qui traverse des dizaines de gare, un tracé avec des pentes et des courbes d’un autre siècle.

Pour une fois ce n’est pas la faute à nos élus locaux qui avaient fait preuve de volontarisme mais il faut croire que leur influence ne dépasse les limites de la région.

Fred5987
1 août 2013 12:25

la faute des ecologistes ! moi je dirais la raison. Pour aller a clermont par autoroute faut faire 70 km de plus sur un trajet initial de 170 km c est enorme. alors pour monter a paris en train passer par Poitiers etait ridicule. La demande des verts c est l amelioration de la ligne actuelle POLT pour parvenir a faire Limoges Paris en 2h20 – 2h30 soit a peine une demie heure de plus que par la LGV et tout ca sans detruire des paysages et en depensant moins.

GL
1 août 2013 14:01

S’il est question de revenir à cette polémique:

Je trouve d’abord que la position de la commission Duron, défendue par JM Ayrault, est totalement cynique. Elle revient à dire: « maintenant que nous avons goinfré les grandes métropoles en leur offrant des TGV coûteux, on arrête les dépenses pour les agglomérations de plus petite taille ».

L’Etat central a mené et mène encore en bateau les habitants des régions et départements qui ne bénéficient pas de liaisons à grande vitesse ou du moins de lignes modernes: délais très longs pour les prises de décision, réponses ambigues, reculs, faux espoirs… Nous devrions être beaucoup plus soudés (= pourquoi exclure la Creuse??) par rapport à son action.

Je pense en effet qu’il est temps pour A. Rodet d’arrêter de faire cavalier seul: son action pourrait être désormais contre productive. Il faut mettre pour l’instant le paquet sur le POLT. Plus généralement, les élus devraient être à présent beaucoup plus virulents par rapport à tout ce qui touche le POLT, même si certains considèrent qu’il n’a pas d’avenir, car aujourd’hui, c’est malheureusement la seule et unique ligne nous reliant à Paris. L’accident de Brétigny aurait dû provoquer des réactions scandalisées et véhémentes en Limousin: celui-ci a touché LA ligne de chemin de fer qui relie notre région à Paris. Cette tragédie a donné de notre région (de ses potentialités) une image plus déplorable que le simple verbe « limoger ». Un investisseur voudrait-il miser sur le Limousin, en entendant telle ou telle personnalité évoquer des « trains-poubelles »?

Les collectivités du Limousin (sans oublier la Creuse!), du Berry, de Dordogne, et du Lot devraient s’associer et exiger une modernisation immédiate du POLT, et l’électrification de la ligne Périgueux-Limoges, en menant campagne sur le thème de l’égalité territoriale. L’abandon ferroviaire de nos régions est synonyme d’enterrement de première classe. Celui-ci a déjà débuté: il suffit de constater l’aspect moribond de la capitale régionale, ainsi que les dernières statistiques: Limoges est en France la ville moyenne dont la population pauvre s’est la plus appauvrie depuis 2008!

Une autre remarque: l’espace Atlantique se fiche totalement de Limoges. Ayrault n’est-il pas le maire de Nantes?? La priorité est donc de renforcer ce qui existe déjà: le POLT, les liens historiques avec la région Centre -notamment Châteauroux (qui aurait été abandonnée si la LGV avait été mise en place), Vierzon (qui est justement considérée comme appartenant à l’hinterland du port de Nantes)- et cesser de regarder la Creuse comme un boulet, mais plutôt comme une opportunité. A cet égard, il faudrait également exiger la rénovation de la ligne passant par Guéret et permettant de relier Limoges à Lyon.

Cela dit, le développement du Limousin ne passe pas uniquement par la desserte ferroviaire. Ayant visité de nombreuses régions en France (et ailleurs), je constate que le Limousin montre peu de volontarisme pour se mettre en valeur. Par exemple, l’action touristique dans des départements tels que le Lot ou la Dordogne est beaucoup plus dynamique, en termes d’offre et de promotion, que celle de la Haute-Vienne (qui pourtant dispose d’un patrimoine très intéressant qui pourrait être davantage mis en valeur). Il ne suffit pas de se lamenter et de rester passifs: les acteurs de la région (publics, privés, habitants) devraient faire tout leur possible pour embellir l’espace, pour le rendre attrayant. Cela doit aller jusqu’à l’attitude (ex: les commerçants du centre-ville de Limoges devraient être beaucoup plus accueillants).

tourtou
1 août 2013 14:58

Je crois que sébastien a malheureusement raison et qu’avec le report du barreau de connexion à la LGV SEA du Limousin (Gueret gagnerait au moins 30mn avec le barreau Limoges-Poitiers, les départements 19,87, 24nord, 46 et 15ouest environ 1h), c’est la possibilité d’avoir une région plus attractive et plus compétitive qui s’évanouit définitivement.

Brétigny montre que le problème du POLT ce n’est pas tellement l’état de l’infrastructure mais plutot l’environnement de la ligne. La ligne était totalement rénovée sur ce tronçon et plus de la moitié des victimes sont des franciliens qui ont été fauchés par le TEOZ à 140km/h.

Depuis la création de la ligne POLT en 1850, l’urbanisation s’est naturellement dévellopée tout le long de son tracé. Contrairement aux fausses rumeurs propagées par les anti LGv Limoges-Poitiers, il n’ y a aucune possibilité de gagner du temps sur ce tracé en raison des nombreuses contraintes riveraines et de tracé (courbures et pentes).

La réalité, c’est au contraire que le trajet Paris-Brive a perdu 30 mn en 30 ans depuis l’époque du Capitole alors que les travaux entrepris par RFF sur l’infrastructure POLT s’élève à 600 M€.

Sur le POLT, il faut choisir entre vitesse et sécurité. On peut espérer que la SNCF face le choix de la sécurité mais malheureusement le temps de parcours va continuer à s’allonger sur cette ligne.

Je parie que dans 10 ans, il faudra 10 mn de plus pour rejoindre la gare de banlieu Austerlitz.

Pour information, le barreau LGv Limoges Poitiers c’est 1 seule gare traversée entre Limoges et Paris avec un arrêt (Poitiers) tandis que le POLT traverse plus de 25 gares dont 20 à plus de 130 km/h.

etienne
1 août 2013 21:54

tourtou 1 milliard 700 000 milles !!!!!!!!!!!!!!!!

tourtou
2 août 2013 09:15

@etienne

1.7 Milliards =
->Ce que donne la région Limousin à la SNCF pour faire tourner les TER sur 20 ans.
->Le double de l’investissement de RFF sur le POLT pour aucun gain de temps attendu.
->Le bénéfice annuel de Legrand.
->Le quart du prix de l’A89.
->Le tiers du prix de l’A20.
->Le prix d’une ligne de métro à Toulouse.
->Un investissement durable qui profitera à 1 million de limousins et perigourdains en reliant l’ouest massif central à la LGV SEA.

Le gros problème c’est surtout que le barreau Limoges Poitiers profitera pleinement aux générations futures or on préfère investir des milliards en investissement et fonctionnement pour le transport sur route ou de prévoir .

Le développement durable de la région, c’est pas maintenant, c’est aprés 2030.

etienne
2 août 2013 22:23

Tourtou si je te comprends bien , qul incompétent ce premier ministre !

Alex
5 août 2013 21:54

Il faut quand même pas mélanger n’importe quoi.

D’une part, et contrairement à ce que l’on veut bien faire croire, il est tout à fait possible de gagner du temps sur le POLT. Personne n’est venu dire que les invesstissement servaient à gagner du temps, ils servent juste, comme le précise Pépy, de mettre au niveau certaines sections qui ne sont plus aux normes. Pour gagner du temps, au risque de me répété, il faut engager du matériel adapté, ne serai ce qu’un TGV classique, mettre en place des système de sécurité comme la suppression de passages à niveau ect. Il faut bien se rendre compte que si l’on baisse la vitesse sur le POLT, ce n’est pas à cause de l’urbanisation qui n’a pas bouger énormémément depuis les années capitoles, mais bien de l’état de la ligne qui impose des ralentissements. Il n’y a pas de problèmes quand à traverser des gares à 200/220 km/h/. Et je ne tiens pas mes propos de propagandiste arriérées, mais de Pépy lui même qui explique pourquoi aujourd’hui on met plus de temps. Et au risque de suprendre, la SNCF va de plus en plus étudié l’idée de faire circuler des trains classiques aux alentours de 250 km/h. Toujours de la bouche du même Pépy. Le POLT à un tracé qui est reste tout a fait correct pour ce qui est demandé de faire.

Quand à parler des prouesses techniques de la LGV Limoges Poitiers, il faut bien comprendre qu’avec l’arrivée de SEA, la gare de Poitiers va vite devenir saturée, ce qui implique des retards importants de l’ordre de 5 à 10 minutes. Pareil pour arriver à Montparnasse, qui connait de grave problèmes de saturations. C’est vrai que l’avantage c’est qu’on ne traverse que les grandes gares, dont Poitiers et Tours, mais alors c’est une connexion à l’arc atlantique totalement biaisé. Comment, si on ne traverse que Poitiers, se connecté à l’arc atlantique depuis Poitiers? Pour prendre un car pour rejoindre nantes, alors qu’on peut le faire facilement depuis Vierzon, pour rejoindre le Sud, auquel on déjà connecté et ou une simple amélioration comme celà a été fait sur le TER Limoges Poitiers permettrai des gains de temps similaires à la LGV, sans augmenter le billet (parce que ça fait un très très gros détour)?

Tout ceci est absurde, et on en revient au même problème. La LGV est uniquement conçue pour facilité les déplaçement vers Paris (et non vers Poitiers, il vous suffit de lire le dossier d’enquête pour voir que 5% des voyageurs max prendront le TER pour rejoindre Poitiers, et quasiment aucun pour une correspondance). Alors dans ce cas de figure, payer 1,7 milliard ne me parait pas intéressant. Je préfère payer moins et gagner moins de temps vers Paris tout en améliorant grandement le confort et la sécurité et sans augmenter trop fortement le billet contrairement à la LGV, et utilisé l’enveloppe récente pour amélioré les autres lignes, crée une vrai radiale forte vers Bordeaux, Périgueux et Agen, et amélioré les dessertes vers l’Est aujourd’hui innexistante (aucune train pour Lyon ni Clermont et deux pauvres TER pour Montluçon).

D’ailleurs pour ce qui est de la Creuse, elle ne gagne absolument rien, même si vous rénové à fond la ligne Limoges Guêret, on peut espéré gagner 30 minutes max, soit deux heures 30 de trajet; contre trois heures aujourd’hui, mais avec plus de km et plus de LGV, donc des billets très cher, et cela uniquement en cas de rénovation de la ligne, auquel cas il faudra compter 3 heures, soit le temps actuel (30 min pour rejoindre La Sout et 2h30 depuis la Sout pour rejoindre Paris mais aussi les autres villes). Encore faudrait(il avoir de l’argent, ce même argent qui passera uniquement dans la LGV.

Quand à l’argument de la génération future, c’est une fumisterie totale, proféré par des gens espérant attendire l’opinion, alors que dans le cas échéant, si on fait une projection, on laissera surtout des TGV hors de prix et un réseau TER inexistant, mais nos gamins auront la LGV pour se tailler du Limousin. Classe.

Quand les Périgourdins se connecterons à Libourne et Coutras vers Paris avec la SEA, quand la Creuse et le massif central passera par POCL, on aura l’air fin, avec un TGV encore moins rentable que la rentabilité déjà prévue, c’est à dire déficitaire, avec aucun autre réseau pour rattraper le tout. Une LGV sans voyageurs et des lignes classiques sans train. Chapeau bas.

Si le Limousin veut avoir une chance de se développée du point de vue ferroviaire, il faut faire simple et efficace, et rénové de font en comble les lignes actuelles, voir proposé de nouvelles choses avec des relations Paris Périgueux par Limoges, prévu dans le cahier des charges de la LGV Limoges Poitiers mais qui fait doublon avec la SEA, le fait de ne pas faire la LGV n’empêche pas de faire une ligne forte.

Quitte à ce qu’il y ait une LGV en Limousin, qu’elle soit au moins plus réfléchi. Je ne me dresse pas contre les LGV, ni même contre une LGV en Limousin, ni même contre une LGV entre Limoges et Poitiers, mais contre ce projet là, absurde et démonté de toute part, au Sénat, à l’assemblée, par toute les commissions et les associations de voyageurs. Et alors qu’on pourrait agir maintenant et ne pas attendre 2030, on va quand même attendre encore et encore de peur de donner du grain à moudre aux opposants. Laisser pourrir le réseau jusqu’à une utopique LGV qui si elle arrive ne saura comblé le vide laissé. Alors on attend, encore et toujours, et finalement rien ne vient.

GL87
6 août 2013 11:00

@Alex Vous avez entièrement raison. Nos élus doivent impérativement mettre le paquet sur le Polt et exiger des résultats immédiats.

Fred5987
6 août 2013 18:40

je suis a 500 % d accord avec Alex. Soyons logique oui pour un POLT renove avec des trains rapides et l argent non depense pour developper les autres lignes vers Angouleme, vers Perigueux Bordeaux et vers Gueret, Montlucon, Roanne et Lyon.

etienne
6 août 2013 21:48

Alex cette argumentation n’est pas nouvelle et tombe sous le bon sens. Nous n’entendons plus nos élus , qu’attendent ils? 2050?

fred5987
7 août 2013 14:01

Le découpage est plus logique comme cela (à mon avis et je comprends que d’autres ont un avis différents) :
1) Ile de France Centre : 14,3 millions d’habitants
2) Méditerranée (PACA + LR + Corse) : 7,8 millions d’habitants
3) Bretagne et Loire : 6,7 millions d’habitants
4) Rhône-Alpes : 6,2 millions d’habitants
5) Nord-Picardie : 5,9 millions d’habitants
6) Grand Est : 5,5 millions d’habitants
7) Atlantique : 5 millions d’habitants
8) Normandie : 3,3 millions d’habitants
9) Midi-Pyrénées : 2,9 millions d’habitants
10) Bourgogne Franche Comté : 2,8 millions d’habitants
11) Auvergne Limousin : 2,1 millions d’habitants
12) Territoire ultra marin : 2 millions d’habitants

dionysos
7 août 2013 20:38

fred5987: Quels sont vos arguments pour le regroupement de la Région Centre et de la RP?

On ne pourrait pas plutôt la démanteler: 45+28 en Région Parisienne, 36+18 sur un ensemble Limousin-Berry-Auvergne et 41+37 en Bretagne et Loire, ce qui correspond plus aux échanges économiques actuels?

tourtou
8 août 2013 09:47

« Soyons logique oui pour un POLT renove avec des trains rapides »

Cela fait 30 ans que certain ressasse ce discours (Logique-Polt-rapide) mais la réalité est implacable: Le trajet s’est allongé d’une trentaine de minutes sur Paris.
Il continuera malheureusement à s’allonger dans les années à venir pour des raisons de sécurités et nuisances riveraines évidentes car le tracé de la ligne ne permet pas la grande vitesse.

Même avec des investissements supérieurs au 1.7 milliards de la LGv Limoges-Poitiers, le gain de temps sur le POL sera malheureusement marginal (20-25 mn maximum). Il pourra par contra gagner en sécurité et fiabilité.

En Limousin, le trafic SNCF grande ligne s’est réduit de 50% alors que le trafic aéroportuaire et routier a été multiplié par 2 en 15 ans.

Compte tenu du rapport service-prix aujourd’hui les limousins empruntent le train quand ils n’ont plus d’autres choix.

Quand ce trafic aura atteint l’étiage peut être que les grands décideurs nationaux comprendront que les Limousins et Perigourdains méritent de se connecter à la LGV SEA.

Le barreau de connexion Limoges-Poitiers se faira mais on aura perdu 20 ans comme pour l’A20 ou la RCEA.

Comme le dit trés bien sébastien:
« Au nom de la rentabilité économique et de la solidarité nationale, le désenclavement ferroviaire de la région est repoussée aprés 2030. »

dionysos
8 août 2013 14:49

« En Limousin, le trafic SNCF grande ligne s’est réduit de 50% alors que le trafic aéroportuaire et routier a été multiplié par 2 en 15 ans »

Vous avez des sources qui confirment ce que vous racontez? Non, je présume…

fred5987
8 août 2013 14:56

Dionysos, j’suis assez d’accord avec toi mais c’est idem pour la Lozère qui a été rattachée à Languedoc Roussillon et qui n’a absolument rien a voir avec cette région et l’on peut se poser la question pour le département de la Loire, rattaché à Rhône Alpes alors qu’il fait partie du Massif Central et presque idem pour l’Ardèche. Dans ce cas c’est une découpe complète des départements. Certains te diront que l’Allier n’est pas auvergnat, que le Pays Basque doit être isolé qu’il faut créer une région Alpes (avec les Alpes Maritimes, de Hautes Provence et les Hautes-Alpes) avec comme capitale Nice, d’autres veulent couper le département du Nord en deux car trop peuplé (+ de 2,5 millions d’hab pour un seul département)… que Nantes est breton, que le Mont St Michel doit être rattaché à la Bretagne et non la Normandie, que L’Yonne doit être rattachée à IDF…

dionysos
8 août 2013 15:09

@fred: En effet, mais pour IdF + Centre tu nous récrée pas une Région, mais un pays à la taille de la Belgique! C’est bien le point le plus chaud dans ton argutie.

Imagine JP Huchon se faire démarcher par les navetteurs TER d’Argenton qui montent à Châteauroux, par rapport aux problématiques RER, ils ne vont pas peser bien lourd et n’ont pas intérêt à rater leur RdV…

Alex
8 août 2013 18:40

C’est surtout incroyable de présenté un projet comme rentable, alors qu’il risque de ne pas être rentable même sans concurrence avec le POLT, c’est très fort, ou très bête, c’est selon.

Le traffic grande ligne n’a pas baissé sur l’axe Limoges Paris, mais il a certes baissé vers les autres relations tels Lyon ou les IC de nuit, bref, tout ce à quoi la LGV ne répond absolument pas. Et si on veut que les Limousins prennent le train par choix, il faut leur offrir un train confortable sur les TER, car, de base, le POLT reste bien plus rapide que la voiture et bien moins cher que l’avion pour rejoindre Paris. Avec la LGV, on baisse le temps de parcours mais on augmente le prix, une solution intermédiaire serait plus juste.

Et contrairement à ce que vous dites, le profil du POLT s’accorde trsè bien à de la Grande vitesse de l’ordre de 220 voir 250 km/h. On atteint pas les 300 km/h de la LGV, mais on évite un gros détour par Poitiers et un raccordement long et hasardeux, avec un TGV qui devra attendre si l’autre est un retard. Aucune possiblité non plus de faire circuler des rames couplées.

Oui, Limousin et Périgord méritent amplement la Grande vitesse, c’est pourquoi ils méritent autre chose qu’un projet sans avenir et sans fondement. 20-25 minutes suffiraient au bonheur de beaucoup, avec de rames neuves et sur, sans parler bien entendu d’une connexion avec la LGV POCL, qui alors mettrai Limoges à 2 heures de Paris et de Lyon. Et je rappel également que ces deux projets sont reporté aux mêmes échéances, donc en concurrence, et plus comme aujourd’hui ou les défenseurs du barreau se plaisait de rappelé un projet d’après 2030.

etienne
9 août 2013 08:49

Alex toutes ces précisions tombent sous le bon sens . Pourquoi nos politiques ne parlent plus de ce projet mais surtout de l’avenir?

fred5987
9 août 2013 10:09

Pour Etienne, les élus politiques locaux ne parlent plus de ce projet car les socialistes sont mals : deux solutions, ils soutiennent le POLT mais cela va à l’encontre de ce qu’ils ont dit depuis 10 ans, ils soutiennent la LGV et cela est ridicule alors pour l’instant ils préfèrent ne rien dire ou au mieux continuer à soutenir la LGV sachant qu’il n’y aura pas de suite.
Pour DIONYSOS, l’IDF a elle même est déjà proche en terme d’habitants de la Belgique qui n’a que 10 millions d’habitants (comme le Portugal). Oui c’est vrai que l’Indre serait le petit poucet de cette région mais l’Ardèche a le même soucis avec Rhône Alpe (du coup il n’y a plus de train en Ardèche !). Je ne suis pas contre que l’Indre rejoigne L’Auvergne-Limousin pour faire une région Auvergne-Limousin-Berry. Ton idée n’est pas stupide.

etienne
9 août 2013 10:37

Pourquoi nos élus locaux seraient ils mal ? Il se sont battus , ils ont perdu une bataille mais il faut aujourd’hui se lancer dans le POLT ! Soutenons les.

GL87
9 août 2013 12:09

@Tourtou. Que faites-vous de la Creuse? Cette LGV à l’avenir compromis enclaverait définitivement la Creuse.
Les transports ferroviaires doivent profiter aux trois départements limousins, et pas seulement à Limoges et à Brive/Tulle.

À. Rodet

GL87
9 août 2013 12:22

(mauvaise manip!)

A. Rodet devrait accepter l »enterrement de la LGV par Poitiers, s’associer avec les élus de l’Indre, du Limousin, du Lot, de Dordogne, notamment, et exiger des travaux immédiats sur la ligne Polt ainsi que l’électrification de la ligne Périgueux-Limoges. Il en va de la survie de notre région, aujourd’hui et non pas dans vingt ans. Il suffit de voir l’état de Limoges: grise, rabougrie, dévitalisée, dont les pauvres deviennent plus pauvres (cf la presse de la semaine dernière).
Cela dit, des efforts doivent également être faits pour mettre en valeur notre région, afin de créer des dynamiques, notamment dans les domaines du tourisme, du patrimoine, de la culture, et de la promotion du Limousin (ex: les publicités le concernant sont peu nombreuses et assez pitoyables).

tourtou
9 août 2013 14:56

« Que faites-vous de la Creuse? Cette LGV à l’avenir compromis enclaverait définitivement la Creuse.
Les transports ferroviaires doivent profiter aux trois départements limousins, et pas seulement à Limoges et à Brive/Tulle. »

Tout à fait d’accord.
Le barreau de connexion à la LGV Limoges Poitiers permet une réduction de 30 mn sur PAris-Gueret; Il entrainera surtout l’electrification à terme de SSLaurière-Gueret.

Et Si le barreau Limoges-Poitiers enclave la Creuse que dire du barreau LGV Toulouse-Bordeaux?

Enfin, si il existait des solutions d’aménagement du POLT même avec des investissements lourds pour améliorer le temps de parcours, c’est évident que le barreau LGV Limoges Poitiers serait absurde.

Mais il n’existe malheureusement aucune solution d’aménagement de la ligne POLT dans ce sens et c’est pour cela que le barreau Limoges Poitiers est pertinent et qu’il se fera certainement un jour.

fred5987
9 août 2013 17:15

Mais si A. Rodet s’associe aux autres départements pour soutenir le POLT, il reconnaît sa défaite et s’il la reconnaît il peut en subir une seconde aux élections municipales à venir.

fred5987
9 août 2013 17:17

Le Limousin c’est trois départements et le Président de région doit se battre pour les trois départements. Il n’y a pas de sous citoyen. Oui pour le POLT car il irrigue les trois départements et abandon de la LGV (c’est un gouffre financier cette LGV).

dionysos
9 août 2013 17:43

Il faut être d’une naïveté confondante pour croire à l’électrification de Limoges – Guéret alors que le IC Bordeaux – Lyon ne sera probablement pas rétabli l’année prochaine et que le nombre de circulations actuelles permettent juste à RFF de ne pas fermer la ligne faute de péages insuffisants.

Et l’entretien d’une LGV nous coûtera une fortune pour des travaux quotidiens de nuit; plus en une année que la Région a investi sur les voies en une décennie, sans parler du caractère « libre marché » non-subventionné des circulations LGV où c’est Marche ou Crève. Arras le sait que trop bien.

Fripouille
9 août 2013 21:05

Fred, le rayonnement du Limousin il passe par sa capitale Limoges. Une capitale qui n’attire plus et c’est toute la région qui en souffrira. S’il n’y a pas de sous citoyens ce n’est pas anodin si l’Hôtel de Région est à deux pas de la Mairie de Limoges. L’avenir du Limousin est lié à celui de sa capitale…

GL87
10 août 2013 12:28

@ Fripouille. Il y a tout de même une différence entre:
- Une région intégrée, avec plusieurs pôles dynamiques, parmi lesquels la capitale;
- une région macrocephale, dont la capitale -ayant absorbé la population et les activités- règne sur un désert humain.

Pour ce qui concerne le Limousin, région déjà déséquilibrée, il faudrait donc que Limoges (et Brive/Tulle) finisse d’écraser le reste du territoire, transformant celui-ci en boulet?
Par ailleurs, les élus de Limoges ne sont même pas capables d’intégrer l’aire urbaine (cf notamment la politique des transports en commun dans l’aire urbaine). Comment dès lors concevoir que les bénéfices obtenus par Limoges soient redistribués au reste du territoire?

Fripouille
11 août 2013 21:08

Si Limoges n’intégrait pas son aire urbaine pourquoi certaines communes demandent leur intégration à la Communauté d’agglomération ?

GL87
12 août 2013 12:50

Il me semble normal qu’aujourd’hui des communes appartenant à l’agglomération demandent leur intégration à la communauté d’agglomération: pour diverses raisons tenant notamment à certaines dépenses qui ne peuvent pas être soutenues par une seule commune, à certaines compétences qui relèvent d’un échelon supérieur, ou encore à des considérations politiques. C’est un mouvement qui concerne la France entière.

Mais la communauté d’agglomération dont vous parlez, ce n’est pas l’aire urbaine. Celle-ci est beaucoup plus large. Par exemple,Ambazac ne fait pas partie de l’agglomération, mais appartient à l’aire urbaine. La communauté d’agglomération est une entité politique, tandis que l’aire urbaine doit son existences au rayonnement qu’exerce Limoges sur son arrière pays, ce qui se traduit par des flux, notamment des migrations pendulaires.

Je prends néanmoins -puisque vous l’evoquez- un exemple d’une commune appartenant à la communauté d’agglomération: pour ce qui concerne les transports en commun sur Isle, dans la partie séparant Limoges d’Aixe sur Vienne (rn21, dont des tronçons sont désormais classés en zone urbaine) les élus sont incapables d’organiser des transports urbains dignes ce ce nom: les usagers ont droit à quelques gros cars de la Rdthv (souvent un par heure en période scolaire!), qui ne semblent pas adaptés à des allers-retours fréquents, les arrêts ne sont souvent pas équipés pour les personnes âgées ou handicapées. Je ne parle pas des dessertes vers Boisseuil, Eyjaux, Aureil, qui appartiennent également à la communauté d’agglomération… Finalement, cela ne donne pas vraiment envie aux usagers de se rendre à Limoges en empruntant les transports en commun. Beaucoup préféreront la voiture.

Fripouille
13 août 2013 10:15

Avec vous l’aire urbaine de Limoges s’étend de manière très très large, jusqu’à Saint-Junien ou Saint-Yrieix tant qu’on y est !

GL87
13 août 2013 11:39

@ Fripouille. Effectivement, l’aire urbaine de Limoges est très étendue. Elle ne va pas jusqu’à St Junien et St Yrieix, aux fonctions suffisamment importantes pour avoir leur propre aire d’attraction, mais elle concerne une grande partie de la Haute-Vienne. Ce n’est pas une opinion: c’est un fait géographique aisément vérifiable (ex: site de l’INSEE).
Pour revenir au coeur du sujet, même pour des communes proches de Limoges (Isle, Panazol, Boisseuil, Condat…), la politique des transports semble inadaptée. Un habitant de Condat qui veut faire du shopping rue du Consulat préfèrera certainement prendre sa voiture, s’il le peut, plutôt que d’attendre une heure pour emprunter un gros car.
Les élus de Limoges, du CG87, et de la région ne pourraient-ils pas être plus cohérents?

Fripouille
13 août 2013 15:10

Effectivement on peut acheter plein de bus et les faire tourner à vide une grande partie de la journèe aux frais des contribuables, les mêmes qui ayant une voiture et ne rencontrant pas de difficultès pour se garer à Limoges prèféreront le confort de leur voiture !

dionysos
13 août 2013 18:56

Au fond fripouille avoue que Limoges sera le dernier bastion français au XXIème Siècle du déplacement urbain « tout voiture » cher au Président Pompidou…

GL87
13 août 2013 20:30

Si le service proposé est de bonne qualité et adapté aux besoins des populations (de nombreuses dessertes, permettant aux usagers de se rendre en ville facilement, pour un prix attractif), et si l’accès des automobiles est rendu difficile (notamment par la multiplication des voies piétonnes et des zones de rencontre), il n’y a aucune raison pour que les usagers boudent les transports en commun.
Les Limousins ne sont pas génétiquement programmés pour utiliser l’automobile à outrance! Le problème vient de l’organisation des transports en commun. Vu le prix de l’essence et du diesel, il serait étonnant que les habitants de l’aire urbaine de Limoges refusent d’emprunter les transports en commun si ceux-ci conviennent à leurs besoins.

Une fois de plus, l’enjeu est important, au moment où notre ville glisse dans l’appauvrissement et dans une forme de déclin (cf par ex l’état de certains quartiers, ou encore la situation du petit commerce en centre-ville): soit on se contente de ce qui est fait -et Limoges restera bloquée dans la crise- soit on va de l’avant et on prend pour modèle ce qui fonctionne bien (ex: Bordeaux). Limoges n’attirera pas les populations jeunes (étudiants et jeunes adultes) si peu de choses sont faites pour les attirer et pour rendre agréable leur vie dans cette ville et aux alentours.

Alex
13 août 2013 21:56

La solution peut passer par ce fameux projet métrolim, et je dois dire que j’ai vu des projets bien plus fantaisiste que ça voir le jour. Il aura le mérite de combiner tram et rer afin de connecter aux mieux les autres villes et faire une vrai agglo tout en desservant Limoges, un terme qui fait rire tant l’agglo n’existe que par l’image que l’on veut lui donner.

Si l’on se contente des quelques bus et car dont les horaires font fuir tout le monde, Limoges n’ira pas loin, et comme on ne va quand même pas investir des milliers dans des cars, autant passer par d’autres moyen de transport. Le problème reste intact, venir à Limoges c’est chiant, d’une part parce que l’offre de transport en commun ne répond pas à la demande, et le tout voiture induit aussi le tout parking, qui sont saturés à Limoges. En clair, on attire pas.

Quand à l’argument de la voiture, le tout est très simple : offrir quelque chose de mieux que la voiture, soit des transport plus rapide et moins cher, avec des fréquences de l’ordre du correct, à savoir 7/8 minutes pour les lignes principales. En attendant à Poitiers par exemple, les couloirs réservées au bus et les aires piétonnes sont bien plus nombreuses, et on voit la différence. Si on ne fait rien, on aura rien, et pas la peine d’attendre un miracle pour voir les choses bouger. Il faut agir, et ce n’est pas le nouveau trolley, très bon au passage, qui suffira à changer la donne.

C’est ce qui se fait dans les autres villes, et plutôt bien, notamment à Bordeaux. Sans reproduire exactement ce qui se ait là bas, on peut en moins s’en inspiré et l’adapté au cas de Limoges, c’est à dire plus de couloirs de bus et de trolley, des fréquences et des plages horaires plus larges, une meilleure connexion aux autres villes etc. Le réseau de transport à Limoges est à l’image de la ville : sans être catastrophique, il est trop correct, et l’on sent que l’on peut faire mieux.

etienne
14 août 2013 08:29

Alex, comme le TGV rentrera en gare de Limoges avant 2020 d’après le Maire de Limoges, je propose de faire une ligne de métro partant de la gare et desservant le centre ville.
Bonne idée non?

Alex
14 août 2013 10:49

On peut faire autrement, par exemple utilisé la gare Montjovis (dont les projets de raccordement ferroviaire datent pour les premiers d’il y a bien longtemps) pour effectivement desservir tout Limoges et les environs là ou c’est possible. En ce qui concerne Limoges, en plus du tunnel sous la mairie, Gay lu et la sortie vers l’ancienne clinique chénieux, on peut desservir il me semble l’IUT/Complexe sportif de la borie, La zone nord (pourquoi pas poussé plus loin), La bastide, pur ne prendre que quelques exemples.

GL87
18 août 2013 15:04
Alex
18 août 2013 20:39

Et oui, après en ce qui concerne l’aller retour Limoges Bourganeuf, une carte 18/27 permet de faire le trajet en 1 heure et pour environ 5,50 euros, donc ce n’est pas non plus abusé. Pareil en ce qui concerne le trajet vers Tulle, sachant qu’en autocar le trajet est direct et qu’il met 1h20. Mais là la journaliste à pris le soin de prendre deux trajets par car. Quand au cas de brive, après consultation des horaires, il faut voir que les horaires sont assez mal adaptés, malgré le fait que le trajet dure 1 heure en IC et 1h10 en TER.

Certains TER marchent bien en Limousin, mais ils sont rares (Limoges Poitiers et Limoges Périgueux, c’est tout). En ce qui concerne le reste, soit les horaires sont mal foutu, soit c’est trop cher, soit le matos est trop obsolète, soit le trajet est trop long, et parfois c’est tout à la fois. Lorsque l’on voit que la LGV n’améliora pas le quotidient de ces personnes, ni même pour des trajets vers Poitiers car trop couteux, on voit bien que la priorité est d’amélioré ces trains et de baissé un tant soit peu les tarifs effectivement assez cher malgré les cartes de réductions. Ce n’est que comme ça que l’on peut faire quelque chose. Si on pense que le TER est dépassé, je vous le dit, autant fermé toutes les lignes.

Alors on attend de voir, et on ne voit rien venir. Ne surtout rien entreprendre qui risquerai de couler encore plus la LGV Limoges Poitiers. Mieux vaut faire croire que la solution passe par cette LGV. C’est sur que la Creuse entière passe par Limoges pour se rendre vers Paris.

aredius44
10 novembre 2013 12:40

Quelques constats d’un limousin émigré à Nantes.

- Nantes-Limoges par le train ! Maintenant on nous propose de passer par Paris.
Durée 8h 20 avec deux correspondances ! Ca c’est du DD développement durable… ça dure ça dure. Mais pourquoi aller en Limousin quand on vit à Nantes ? Pour le tourisme, il faut éviter de tricher ! raconter que c’est le pays où l’on peut aller à la pêche ! dans le Parc Régional, cherchez les pêcheurs hors les étangs ! etc.

Il fut un temps où seul le site web de la Deutsch Bahn donnait le trajet le plus court et le moins cher.

- Par la route. Je la « fais » depuis 40 ans. Elle s’est surtout améliorée… hors la région Limousin !
Elle est très encombrée.

- Le train Limoges-St-Yrieix :
Mes parents ayant habité à côté de la voie, je peux assurer que ce train était bien vide. Il aurait coûté moins cher (et avec un service porte à porte) de payer le taxi à chaque passager. Est-ce qu’un élu a pris un jour ce train ? (oui, mais il y a fort longtemps, je connaissais un député-maire qui le prenait pour aller à l’AN) Et depuis qu’il n’y a plus les carburants Coineau à St-Yrieix, ça fait cher le kg transporté. Mais la région est riche !

- La route St-Yrieix Limoges a un très important trafic. Est-ce par manque de train ? Faut-il un train toutes les heures ? Ben couillon !

Je ne sais où est la solution.

Aussi suis-je fort intéressé par la lecture de ce blog. Il doit être le seul à poser de telles questions. Ce qui est un significatif, il me semble, du gros problème de la région.

Limousin un jour, limousin toujours !

dionysos
11 novembre 2013 12:22

Bonjour aredius. Pour Nantes, les horaires Hafas de DB et CFF donnent les meilleurs résultats en passant par Vierzon et Saint-Pierre-DC.
Attention aux travaux du POLT les deux derniers WE de novembre.

Pour le train de Saint-Yrieix, la dispute entre SNCF et le conseil régional n’a pas arrangé la fréquentation de la ligne, le service fut que plus minimum en 2011.

Salutations.

CLAVERIE
1 octobre 2014 18:55

JE ME SENS ENTIEREMENT LIMOUSIN ET JE SUIS OPPOSE A LA PROPOSITION DU NOUVEAU DECOUPAGE REGIONAL JE SOUHAITE QUE NOUS RESTIONS LIMOUSIN SANS ETRE INCORPORE AVEC QUI QUE SE SOIT. PAR CONTRE IL FAUT DEVELOPPER LA COOPERATION INTEREGIONALE. EN EUROPE IY
IL Y A DE PETITES REGIONS COMME LA SARRE EN ALLEMAGNE

Fils des commentaires de ce billet  /  Faire un trackback sur ce billet

Laisser un commentaire