nov 23
Wikio
Voter !
Technorati
twitter share button
Facebook

Municipales : les écologistes choisissent l’union avec le PS à Limoges

Actu : c’est fait, après un 1er vote il y a 15 jours où aucune majorité n’avait pu se dessiner, EELV a finalement tranché cet après-midi en choisissant l’union dès le 1er tour avec le PS. Un vote dans la douleur comme en témoigne Marie Wilhelm-Labat qui annonce sa démission du parti pour rejoindre le Front de gauche. Un coup d’arrêt pour le FDG qui comptait bien sur une union large à gauche pour créer une dynamique et tenter de déstabiliser le PS et ses alliés ADS et PRG.

Actu : pas de réponse à notre question ! Après vote, les partisans de l’union avec le Front de gauche ou avec le PS se sont retrouvés à 50/50 ! L’autonomie semble écartée, il faudra un nouveau vote dans 15 jours pour les départager !

eelv-nouveau-logo

Réunis ce soir en Assemblée générale, les écologistes limougeauds d’EELV décideront de la stratégie à tenir lors des élections municipales de mars 2014. 3 options s’offrent à eux : une liste autonome portée par Marie-Anne Robert-Kerbrat – une liste d’union avec le Front de gauche ou une liste d’union avec le PS, l’ADS, les Radicaux de gauche et Limoges écologie.

Parmi leurs propositions : mise en place d’une ceinture maraîchère biologique – baisse des tarifs des transports en commun – développement de la pratique du vélo en créant une maison du vélo – associer les habitants sur des petits projets pourvus de financements qui auront un impact direct sur leur vie, dans leur quartier – développement des prêts à taux très bas pour réaliser des travaux de rénovation thermique…

Lors des élections de 2008, la liste autonome des Verts avait obtenu 5,31 % des voix et un seul élu : Cyril Cognéras favorable à une liste d’union avec Alain Rodet dès le 1er tour. Saura-t-il convaincre ses camarades ? Réponse ce soir…


Tags: , , , , ,

Auteur: L'équipe

124 commentaires

Cyril Cognéras
7 novembre 2013 23:10

Commentaire facebook

Aucune décision n’a été prise ce soir. Un nouveau vote aura lieu prochainement. Le suspense continue.

Georges Génésis
7 novembre 2013 23:36

Commentaire facebook

Quel suspens. ..

Lucas Destrem
7 novembre 2013 23:50

Commentaire facebook

Eh bien, quel feuilleton que cette pré-campagne… Et c’est pas fini visiblement !

Georges Génésis
8 novembre 2013 00:01

Commentaire facebook

C’est le prélude. ..

Marie Wilhelm-Labat
8 novembre 2013 00:14

Commentaire facebook

Histoire de préciser : Marie-Anne Kerbrat n’est pas pour l’autonomie, elle est pour un départ avec le PS dès le premier tour. Marie Labat, c’est-à-dire moi-même, est pour un départ avec le front de gauche. Ce soir aucune décision n’a été prise car le vote a donné une égalité parfaite entre les deux options (une voix seulement demandant l’autonomie).

C’est pour moi historique : EELV, pourtant coutumière d’une collaboration avec le PS s’interroge.

La suite effectivement dans quinze jours

Cyril Cognéras
8 novembre 2013 00:58

Commentaire facebook

Eelv n’est pas coutumière d’une alliance avec le PS. Les verts sont partis en autonomie à chaque élections. On verra dans 15 jours.

Marie Wilhelm-Labat
8 novembre 2013 05:50

Commentaire facebook

il faut sortir de Limoges de temps en temps

Jean-Philippe VEYTIZOUX
8 novembre 2013 09:59

Il existe donc à ce jour une minorité des militants des Verts à Limoges pour une alliance dès le 1er tour avec le PS.

C’est donc 1 militant des Verts qui a fait toute la différence.

Ce que doivent être des éléments de tranquillisation des Verts sur Limoges, et de ce militant en particulier, est la présence du PCF maintenant actée dans la liste dite autonome avec le gros bagage d’une solide culture politique de gauche; un programme quasiment ficelé solide et sérieux lui aussi et une délégation aux discussions pour la suite qui travaillera à une démarche, elle aussi, solide sérieuse et rassembleuse.

Mais, pointe de déception, le vote des communistes qui devait tout emporter sur son passage, à en croire certains à Limoges en Limousin et nationalement, n’a pas eu d’effet masse chez les Verts à Limoges.

Au lieu d’annoncer l’histoire en marche pour dans 15 jours, les partisans du ralliement au Front de Gauche feraient mieux de faire plus de politique en prenant appui sur des éléments vérifiables par les adhérents de leurs forces politiques, seuls de nature à pouvoir entrainer l’adhésion consciente à un vrai projet politique.

James
9 novembre 2013 06:01

Bonjour, je m’interroge sur les deux choix possibles :
- départ avec le ps : pour quelles orientations écologiques au sein de la municipalité? Pour quelle liberté d action et de parole? Quid de l’avenir du mouvement local « Limoges écologie »?
- départ avec le fg : peut être l’occasion d’une réelle alternative démocratique à l’hégémonie PS? Peut être une plus grande capacité à construire et influer le programme commun?
Alain Rodet est certainement le meilleur animal politique localement : donc dans tous les cas une alternative de gauche devra faire face à un verdissement ou un rougissement en affichage sur la liste PS (ainsi les sensibilités, professions permettront a chacun de penser s y retrouver). Tout ce que je souhaite en tant que citoyen non encarté c’ est d avoir un vrai choix programmatique précis, détaillé, financé et écologiquement responsable.

Fripouille
9 novembre 2013 07:38

Un verdissement ou un rougissement en affichage ? C’est la manière dont vous traitez l’ADS, le PRG et les écologistes Jean Daniel ou Aline Biardeau ? Alain Rodet n’a pas eu besoin d’EELV pour être la 1ère grande ville à mettre en place le tri sélectif ou pour dépenser des millions d’euros dans l’assainissement ou le traitement des eaux. Toutes les canalisations en plomb viennent d’être changées. Ce n’est pas parce qu’on n’est pas vert ou rouge qu’on ne peut pas mener une politique éco responsable ;)

La différence se jouera sur la tête de liste, la volonté de renouvellement et le programme.

Jean-Philippe VEYTIZOUX
9 novembre 2013 18:48

Pour ce qui concerne le programme, en rejoignant le Front de Gauche le 23 novembre, EELV pourra déjà compter sur le très sérieux programme « Limoges pour tou-te-s » apporté dans la corbeille de mariage par le PCF.

A.Rodet « animal politique »……dégainer 5 à 7 élus pour EELV à 3 jours de leur AG sans obtenir leur ralliement ; il n’y a pas de quoi crier au génie!!!

Christian
10 novembre 2013 15:43

Merci à vous pour ces éditoriaux courageux et honnêtes.Je les lis toujours avec grand intérêt pour la vie locale.
Dans le projet EELV, je relève des idées fortes, qui ne gagneraient qu’à être mises rapidement en application, a des coûts dérisoires, considérant les retombées.
Notamment la ceinture maraîchère bio, vu la baisse du niveau de vie et l’explosion des prix de l’alimentaire de qualité.Elle existait encore il y a quelques dizaines d’années.
Idem pour les transports en commun. Là aussi , il faudra y aller, de bon gré ou sous la contrainte des évènements.

Autre suggestion pour les candidats de tous bords :
la désertification de nos beaux villages ruraux laisse vacantes de nombreuses maisons , où les retraités et pauvres des grandes villes seraient bien plus heureux chaque jour. Mais toutes les aides à la rénovation de l’habitat rural ont disparu. Personne n’en parle.

Cyril
10 novembre 2013 21:08

Une majorité d’adhérents d’Eelv semble en fait défavorable à l’alliance avec le FdG.

Jean-Philippe VEYTIZOUX
11 novembre 2013 10:49

Cyril,sans vouloir polémiquer avec toi, pourrait-on savoir ce qui pourrait faire pencher la balance en faveur du ralliement au PS dès le 1er tour ?

Attention à un effet d’aubaine créé par le vide laissé par le PCF, cela ferait vraiment à la soupe.

Dans ces conditions, la liberté de manoeuvre réelle d’EELV serait en réalité limitée.

Le choix FdG, maintenant que le PCF a opté pour, et chacun en pense ce qu’il veut, garantit politiquement un rôle important à EELV. Ils rentreraient dans le jeu pour illico y jouer un rôle déterminant.

Cyril, tu sais ce que je pensais de la position d’autonomie dans le vote des adhérents du PCF, la question pour EELV maintenant est:

« Comment le mieux porter nos combats ? »

Oui, l’alliance avec le PS dès le 1er tour nous garantit quelques élus mais les conditions dans lesquelles on les obtient ne leur garantit pas une vraie marge de manœuvre.

Oui, le choix FdG peut paraître hasardeux mais ce choix garantit pour EELV d’être au cœur d’un dispositif politique et donc vous garantit une vraie marge de manœuvre.Dès votre vote et votre « adhésion » au projet vous en devenez un pivot essentiel et avec le PCF, vous pesez pour que les choses soient vraiment utiles à la gauche.

Marie Wilhelm
13 novembre 2013 18:54

Merci Jean-Philippe pour ces précisions qui ont déjà été portées à l’attention des adhérents, en fait mais qui auront plus de poids, confirmées par un communiste connaisseur du jeu politique. On ne peut pas dire qu’une majorité des adhérents soit partisane d’une fusion avec le PS : la moitié, en fait, l’est. cela reflète bien ce qu’est notre parti, composé d’écologistes plus ou moins à gauche et unis par une conviction qui nous rassemble tous : l’urgence écologique. Nos deux tendances se demandent avec sincérité comment nous pouvons le mieux porter le projet écologique et le faire appliquer à Limoges. L’une, la mienne est persuadée que cela passe par un rassemblement à la gauche de la gauche, avec des partis, qui comme nous, avec des nuances, ont compris l’importance de la transition écologique et les retombées sociales énormes que sa mise en place aurait.

Sedullos
22 novembre 2013 18:19

Si EELV s’unit avec le FDG dans une liste commune à Limoges, le potentiel de voix sera le même que l’UMP Limoges au premier tour, soit probablement 20 % pour la liste FDG-EELV. EELV gagnera dans la capitale limousine son autonomie vis-à-vis d’un parti(Le PS) qui le considère comme un moins que rien,comme une marionnette, un vassal .
EELV aura probablement avec le FDG autant de sièges qu’avec le PS, et de plus légitimement acquis.

Marie Wilhelm
23 novembre 2013 18:29

Premier vote, en faveur du Front de Gauche à une voix : non validé car trois abstentions
Deuxième vote : égalité, deux ne participe pas au vote
Troisième vote, système des points 47 pour le PS, 44 pour le Front de Gauche : vote validé.
Entrisme entre les deux AG.
J’annonce que j’ai démissionné de toutes mes fonctions à EELV et que je compte faire campagne en tant que militante écologiste aux côtés du Front de Gauche.
Avec ou sans nous, le score du Front de Gauche sera mémorable. Le pouvoir PS est déliquescent, aussi bien nationalement que localement. Il serait temps que le PS se rappelle que, fut un temps, il était de gauche. Une nouvelle gauche est en train de naître. EELV-Limoges ne l’a pas compris. Pas Grave, ça se fera, avec ou sans EELV. Parce que c’est ce que l’électorat de Gauche, refroidi par la politique de droite du PS, souhaite.

Jean-Philippe VEYTIZOUX
23 novembre 2013 19:40

Tu peux nous expliquer le système des points ?

Hervé
23 novembre 2013 20:52

EELV nous a déjà fait le coup lors des régionales même si le ralliement a eu lieu au second tour.
Etant « toujours en pointe », ils font mieux en se ralliant dès le premier tour.
Je pense qu’il y a certaines pressions au plus haut niveau vu les accointances personnelles de certains « élus d’EELV avec la Corrèze.

Et puis la lutte contre la LGV : c’est enterré?
Quand on fait partie d’une majorité on vote le budget.
EELV accepte donc dès à présent l’augmentation des impôts locaux pour financer la LGV.

Chapeau bas. Respect. Quel retournement.
C’est quoi le deal?

Marie Wilhelm
23 novembre 2013 21:30

Comment expliquer un système compliqué que je n’ai pas compris moi-même ? Ce qu’il faut comprendre, c’est qu’on est resté à 50/50. Demandez à Cyril. Moi je suis juste écoeurée.

bin voyons
23 novembre 2013 21:59

A chaque fois qu’il y a une décision, aucune solidarité chez les écolo, on préfère quitter le navire. parti vert 1 parti vert 2 , Europe écologie 1 Europe écologie 5; chaqu’un défendant sa petite vision. A chaque décision quelle qu’elle soit les écologistes se séparent, ca en dit long sur leur engagement politique et écologiste.

Lucas D.
23 novembre 2013 22:22

A croire qu’EELV fonctionne comme le PS, comme les autres partis alors ?
Bien la preuve que les idées doivent et peuvent vivre au-delà des carcans.
Etonné qu’EELV n’ait pas choisi de partir avec le FG, quand même.

citoyen
23 novembre 2013 22:30

Grotesque et après cela vous vomissez sur Lombertie…

Alex
23 novembre 2013 22:34

Logique, si j’ose dire, au vu de la sauce politique actuelle, qui fait faire tout et son contraire. Quand le PS lorgne sur les mairies EELV, ces derniers voterons quand même pour des alliances avec le PS. Oubliez toute idée de défense de projets programmes ou idées communs.

citoyen
23 novembre 2013 23:01

Votez Lombertie, le seul à ne pas être issu de ces systèmes usés.

AUDEBAUD
24 novembre 2013 00:41

Franchement, qui attendait autre chose qu’un ralliement des Verts à la liste PS ? Lors des sessions du conseil municipal, les élus Verts s’opposent-ils aux choix d’Alain Rodet et de son équipe ?

Cyril Cognéras
24 novembre 2013 02:50

Le système qui nous a été proposé par un partisan de l’union avec le Front de gauche est un vote dit « préférentiel » par priorisation avec des points donnés sur une échelle de 0 à 5. Le choix pour le PS a donc été le plus rassembleur… tout le reste c’est de la rancœur mal placée…
Maintenant EELV doit être force de propositions et de travail pour une campagne que je souhaite respectueuse et citoyenne.

roseau pensant
24 novembre 2013 08:40

Quel courage, ces Verts !
Ils continuent à faire acte d’allégeance au pouvoir en place, ce qui devrait leur permettre d’avoir quelques places, peut-être ???
C’est la voie de la sagesse qui l’emporterait !
Bien décevant !

Jean-Philippe VEYTIZOUX
24 novembre 2013 12:29

Merci à Cyril pour les explications sur le vote à points. J’ai eu peur que certains adhérents valent plus cher que d’autres.

EELV risque de ne pas être au bout de ses peines. Si Alain Rodet leur a fait des promesses en terme de places et de programme, il en fera également en direction de l’ADS pour tarir la source péri-communiste de voix en direction du Front de Gauche. Et ce ne sera pas forcément le contingent PS qui souffrira de cette promesse. EELV devra payer son écot.

Quant à la trahison d’EELV, je rappelle que ce parti est dans la majorité gouvernementale et qu’à priori il n’y a pas de raison pour que localement il n’envisage pas de participer à un exécutif.

On peut le regretter mais c’est ainsi.

La qualité de la campagne du Front de Gauche amènera une plus ou moins grande partie de l’électorat écologiste de Limoges à voter pour elle au 1er tour.

Le PCF a fait le boulot avec son programme « Limoges pour tou(te)s » qui ici même a reçu un certain succès d’estime.

GL87
24 novembre 2013 14:24

@ citoyen:
Le fait qu’EELV s’allie avec le PS ne me semble pas une bonne chose. On risque d’être reparti pour 6 années supplémentaires de recul… Mais il me semble que Lombertie ne ferait pas mieux que la majorité actuelle: où est son programme? Quelles sont précisément ses positions quant aux espaces piétonniers, aux déplacements à vélo en centre-ville, aux transports en commun, au patrimoine architectural, aux loisirs, à la culture?

Gauche Plurielle
24 novembre 2013 15:06

Les communistes sont quand même gonflés de cracher sur l’action de Rodet alors même qu’ils participent a la majorité municipale. Il ne faudrait quand même pas oublier que le bilan d’Alain Rodet est AUSSI celui des communistes…

Fripouille
24 novembre 2013 19:17

Ils s’en souviendront quand ça les arrangera…

limougeaud
24 novembre 2013 21:03

Fripouille engager vous au lieu de déverser votre fiel

fred5987
24 novembre 2013 22:03

Franchement nul EELV. Le bilan Rodet est il si bons en terme d ecologie pour etre unis des le 1er tour ? J espere que l UDI-MODEM sera present avec un vrai programme d unite, social et ecologique et d espoir pour Limoges. C esr une chance pour le centre et pour Limoges qu EELV partent avec le PS. Je l ai deja dit l UMP n a pratiquement aucune chance de gagner Limoges. Si l UDI-MODEM est devant au 1er tour Limoges peut basculer. Les limougeauds en ont marre des annees Rodet et du changement c est maintenant. Les francais en ont marre de la politique du PS qui n apportent rien mis a part de la colere.

Fripouille
24 novembre 2013 22:38

Faut savoir si c’est nul ou si c’est une chance qu’EELV parte avec le PS ;) Les limougeauds en ont tellement marre des années Rodet qu’ils ont revoté pour lui aux législatives il y a 18 mois pratiquement dès le 1er tour… Quant à l’UDI et le Modem ils n’ont jamais été centristes, il suffit de regarder le passé de leur membre pour en avoir la preuve, ils ont toujours été soit à l’UMP soit à l’UDF… Comme centristes on a vu mieux… Au final les voix de droite n’étant pas extensibles elle vont se répartir entre l’UMP – le FN et l’UDI. Penser que l’UDI sera en tête au 1er tour c’est ne rien connaître à l’électorat local… Rappelons que l’UMP sort avec 6 membres et le Modem 1 et que le FN n’était pas présent lors du dernier scrutin…

fred5987
25 novembre 2013 05:35

Fripouille tu es depasse en politique. le FN n est pas de droite. ces electeurs encore moins. Il fait d excellents score dans les quartiers ouvriers. Quand au centre, il me semble que lors de la derniere presidentielle, Bayrou a appele a voter PS. Enfin je suis un ecolo convaincu et qu a fait le PS local en terme d ecologie ? rien (transport en commun nul, pas de velib, retard sur l habitat BBC…) L UDI et le MODEM propose une alternative er Bayrou etait lors des presidentielles 2002 innovant et ecolo responsable. Enfin deux conseillers sortants sur 6 seront presents sur la liste UDI MODEM. De toute facon tu es borne et a la botte du PS.

usager
25 novembre 2013 07:50

un point très positif : l’EELV rejoint le camp des pros LGV , c’est une bonne nouvelle pour l’écologie .

Fripouille
25 novembre 2013 10:09

@Usager, est-ce que les écologistes au Conseil régional sont favorables à la LGV ? Est que Cyril Cognéras au Conseil municipal est favorable à la LGV ? Vous en connaissez la réponse, inutile de travestir la réalité parce que cette liste d’union de la gauche ne vous convient pas…

@Fred, désolé de ne pas faire partie des opposants à Rodet pour vous faire plaisir mais vous savez il y a beaucoup de Limougeauds qui le soutiennent, vous vous en rendrez compte au mois de mars !

limougeaud
25 novembre 2013 11:09

Fripouille connait l’électorat local : agé , a qui il faut faire des cadeaux par exemple une bonne programmation au zenith et 2 à 3 bons repas par an avec une animation musicale bien choisie,…
Et hop , on se fait réélire car Fripouille ne se préoccupe que du mois de mars 2014 .

limougeaud
25 novembre 2013 11:10

Fripouille cette LGV est le plus gros camouflet de la majorité , il faut cacher cet échec cuisant jusqu’en mars 2014 . Pour vous il n’y a que cette date qui compte .

GL87
25 novembre 2013 19:15

@limougeaud
Je crois que fripouille veut nous dire que les membres d’EELV qui participent aux différentes majorités PS dans la région sont des cyniques prêts à troquer leurs convictions contre un peu de pouvoir. N’est-ce pas fripouille?
Mais je pense que fripouille se trompe, et que le programme du PS pour les municipales contiendra de nombreuses promesses portées par les écologistes: centre-ville aménagé en fonction des piétons et des cyclistes, valorisation du patrimoine, refonte des transports en commun, abandon du projet de LGV…

limougeaud
25 novembre 2013 20:48

GL87 Vous nous annoncez que dans le programme de Monsieur AR il va y avoir l’abandon de la LGV .
Ce serait du courage politique extraordinaire .

fred5987
25 novembre 2013 21:44

bien sur que la bataille de la LGV est perdue (tant mieux je trouve ca riducule) mais le PS fera tout pour faire croire qu il existe encore une lueur. c est un echec pour le PS. comment faire une bonne campagne quand il y a echec. Dehors les socialistes on les a assez vu. surtout a Limoges et on voit les degas

GL87
26 novembre 2013 11:54

A ce propos de la LGV et de nos élus, ce texte publié dans le courrier des lecteurs de l’Echo:

http://img4.hostingpics.net/pics/571031lecho.png

2014limogesmunicipales
26 novembre 2013 14:29

Sommes-nous sûrs que des contacs ont été pris à Limoges entre PS et PRG? A notre connaissance non.

Fripouille
26 novembre 2013 15:01

A moins que vous ne soyez membre du PRG mais j’en doute puisque les 55 citoyens sont apolitiques, les discussions entre membres du PRG et Rodet ne s’étalent pas avec des inconnus !

tarik
26 novembre 2013 15:36

Il n’y a que ceux qui prennent jamais le train et en particulier le POLT pour avoir peur de la création d’une nouvelle infrastructure LGV entre Poitiers et Limoges.

Comment peut on coire au potentiel du POLT et son tracé de 1850?

Comment peut on coire au potentiel grande ligne de la gare de banlieu Austerlitz?

Comment les limousins se déplaceront dans 20 ans quand le baril de pétrole aura triplé?

A force de vivre en vase clos, en déhors des réalités économiques, le Limousin s’enfonce progressivement dans la paupérisation et la dépendance économique, sociale et politique.

Dommage, pour une fois que la région soutenait un projet ambitieux et moderne de transport collectif …

Avec l’abandon du barreau LGV Limoges Poitiers, l’immigration des jeunes et des entreprises vers Bordeaux, Angoulême, Nantes, et bientôt Toulouse va s’accélérer.

Les médias locaux n’auront pas aidé à la promotion du projet. Les dirigeants de l’écho du centre ne sont pas concernés par le public des jeunes et encore moins des entrepreneurs, le populaire a son siège à Clermont et France 3 veut faire sauter les petites antennes régionales comme celles du Limousin. La désertion des médias préfigure le départ de tous les centres de décision hors de la région.

La LGV LP n’aurait pas seule permis de rendre la région attractive et compétitive mais elle y aurait quand même contribué.

GL87
26 novembre 2013 16:51

Je trouve assez écoeurantes ces lignes qui accusent les opposants à la LGV d’être la cause du déclin de Limoges.
D’abord on peut déplorer l’attitude ambiguë et le silence des responsables nationaux. Des responsables PS, appartenant à la même majorité que Rodet, Pérol-Dumont et Denanot. L’échec vient des décideurs, des politiques, et non pas de la société civile. Inverser les rôles relève d’une forme de perversité.
De plus, notre ville n’a pas attendu la Commission Duron pour décliner: l’aménagement de Limoges est unanimement décrié: une ville glauque, terne, ennuyeuse, sale, encombrée par les voitures. On n’attire pas les mouches avec du vinaigre.

Alex
26 novembre 2013 19:33

-Si nous devions à chaque fois changer d’infra sous prétexte de l’âge certes important, que se passera t’il dans 50 ans? Il faudra faire une nouvelle LGV?

-Je ne vois pas en quoi Montparnasse est aussi attirant. Gare surchargée au possible n’offrant surtout que des relations vers la Bretagne ou vers le Sud Outes ou l’on est déjà connecté. Austerlitz aura l’avantage de bénéficié d’une gare neuve et d’une meilleure connexion avec Paris, de ne poser aucun problème de saturation.

J’ai jamais compris en quoi les jeunes se casseront de la région parce que on aura pas de LGV. On en a déjà pas et ça ne change rien au demeurant. Bien au contraire. Pour un jeune prendre le TGV revient très, très cher. On passera donc pour l’utilité d’une LGV dans un cadre de projet universitaire avec Poitiers. Personnellement si la LGV devait être financé et que les impôts gonflerons vite, la oui, je mettrai les voiles.

Si vraiment on doit offrir une meilleure visibilité ferroviaire à la région, les solutions alternatives et meilleurs, ça existe. Il suffit pas juste de trois lettres pour que ça marche automatiquement, bien au contraire. Mais il n’y a aucune volonté actuelle d’amélioré le réseau ni même d’essayer. Hors de question de se pencher sur le cas du réseau lorsque sa modernisation pourrait porter un coup d’arrêt à la LGV. Et quand on en est à demandé de prendre la LGV pour aller à Lyon, en réponse à la suppresion du TET, on est en droit de se poser des questions.

Parce que où voyez vous un dynamise futur de la région grâce à la LGV? Car quand on sera coupé de l’Est et du Sud de la France, je vois pas ou sera l’attractivité. Parce que passé continuellement par Paris relève d’une vision des années 70. Parce que la connexion européenne avec la LGV Limoges Poitiers est innexistante. Mise à part les trajets vers Lille et Strasbourg possible largement par le POLT, il n’y a aucune connexion européenne affiché. Si ça tient par Montparnasse, c’est un leurre, et si ça tient à la connexion SEA, le seul intérêt européen se trouve être dans les relations à l’Espagne, mais je ne vais pas remonter à Poitiers pour prendre un autre TGV quand je peut directement (encore aujourd’hui) me rendre à Bordeaux.

Ce qui coute aujourd’hui au Limousin, c’est son entêtement. Incapable de construire sur du solide, et qui se retrouve continnuellement déçu faute d’avoir su ouvrir les yeux. On en sera à voir Rodet nous promettre la LGV en 2024, puis 26, et finalement ne rien voir venir.

m&b
26 novembre 2013 20:25

Ha ça pique un peu GL et compagnie quand Tarik vous assène 2-3 vérités !
Par contre Tarik, la LGV n’est pas du tout abandonnée n’en déplaise aux grincheux passéistes . La procédure suit son cours et la DUP devrait sortir d’ici 15 à 18 mois. Puis viendra le temps de travaux qui apporteront un sacré vol d’air économique – mais de cela aussi certains ne veulent surtout pas et leurs enfants les remercieront !- et enfin ma mise en service du TGV!

limougeaud
26 novembre 2013 21:37

metb , la presse locale n’a pas aidé le projet ? le populaire a sortie un numéro spécial LGV de plus de 20 pages dans lequel les opposants n’avaient aucune place . Le populaire a fait combien de unes sur le sujet ???
Avec tout le respect que je dois pour Tarik , qu’est-ce qu’il y a de génial dans ce qu’il a écrit.

Dernière chose, ce n’est pas la presse locale qui a enterré le projet mais les différents rapports qui ont montré son absurdité ainsi que la lutte de certains élus courageux comme ceux de la Creuse, de la Corrèze, de la Vienne…CE QUI A ENTRAINE LE RETRAIT PAR LE PREMIER MINISTRE SOCIALISTE DE LA MEME TENDANCE QUE NOS ELUS!
Réglez donc vos compte avec le gouvernement

fred5987
26 novembre 2013 22:49

c est fini la LGV. l Etat doit faire des economies et nationamement ca interesse qui Limoges Poitiers ???? 1 Million d habitants grand maximum. c est fini et bien fini sauf que localement le PS local est dans la merde pour les elections municipales s il avoue que ce qu il a soutenu pendant des annees a ete purement et simplement mis a la poubelle par les elus national du PS. C est simple a comprendre.

Adémar
27 novembre 2013 10:10

Les premiers responsable du déclin de la ville sont les élus (PS) locaux et nationaux.

lolo 54
27 novembre 2013 10:48

Franchement surprenant cet eternel échange sur POLT versus LGV …
Regardons ce qui se passe ailleurs , je vis dans l Est et j en sais quelque chose , le poids d un TGV est fondamental pour maintenir les entreprises ou attirer les porteurs de projet dans une région…
Rester sur les bases du POLT , c est clairement aggraver l enclavement et se condamner à jouer la

lolo 54
27 novembre 2013 10:56

Un TGV est essentiel au développement voire au simple maintien des entreprises les plus dynamiques dans une région.
Habitant dans l Est du pays , je constate tous les jours combien l existence d une ligne rapide avec Paris est fondamentale pour éviter le déclin.
Le Limousin s il se contente d un POLT totalement archaique est voué à prendre cinquante ans de retard et voir les décideurs l abandonner plus encore.
Là ou j habite , ce n est pas Commercy ,Bar le Duc ou Toul qui ont décidé de l avenir de la ligne SNCF ,moins encore les agriculteurs…
C est aux grandes agglomérations de décider et de donner le la.
Je suis personnellement impacté par le projet TGV sur ma maison en Limousin avec la ligne qui passerait à 150 mètres , mais cela ne m empeche pas d etre totalement pour le projet.il faut de temps en temps penser à l interet général au contraire de mes braves voisins qui sont bien sur contre mais qui se moquent de savoir ce que la Région deviendra dans les années à venir…

limougeaud
27 novembre 2013 14:57

lolo 54 , quelle pitoyable analyse sans chiffre , qui se moque des agriculteurs (qui n’ont rien à dire), qui se moque de tous ceux qui portent un autre projet de désenclavement,…
Au fait, vous avez de la chance à moins de 150 mètres vous allez être indemnisé … dommage que ce projet ne se fasse pas. C ‘EST LE PREMIER MINISTRE QUI L’A ANNONCE ET NON LES PLOUCS D’AGRICULTEURS QUI N’ONT RIEN A DIRE !

dionysos
27 novembre 2013 16:01

Bar-le-Duc, parlons-en. avec Téoz, Bar-le-Duc était à 2heures de Strasbourg, maintenant, c’est 2h50 en TER ou 4h30 en TGV avec bus à la gare Meuse.
Le progrès partagé par tous, TGV…

GL87
27 novembre 2013 16:20

Le projet partagé par tous dans l’Est: tout le sud du département de la Marne -autrefois bien connecté à Paris- est délaissé par le TGV et victime d’un « effet tunnel ».
Merci pour « l’intérêt général » des plus riches.

Alex
27 novembre 2013 16:31

Surtout et ça même le popu en parle, LGV ne veut pas dire maintien des entreprises, bien au contraire.

limougeaud
27 novembre 2013 19:57

Limoges gronde mais le bruit n’arrive pas au château … le cumul des mandats, les projets pharaoniques inutiles, l’abandon du centre ville, la politique clientéliste pour les personnes agées, le dépeuplement de l’université …
Limoges-Marseille deux maires en bout de course qui se maintienne grâce à un système local.

m&b
27 novembre 2013 22:36

Mon pauvre Lolo54, je crains que vos propos pourtant frappés au coin du bon sens restent inaccessibles aux anti-tout qui sévissent sur ce blog.
Oserais-je vous rappeler que tout ce qui compte à leurs yeux est leur petit confort douillet. Peu importe les générations futures. Après eux, advienne que pourra. Le Limousin peut bien devenir un désert, peu leur chaut puisqu’ils ne seront plus là.
Et après, ils nous donneront des leçons de démocratie !!!

limougeaud
27 novembre 2013 23:01

Metb, votre méconnaissance de Limoges et votre mépris est tel qu’il me consterne !
Par contre, nous les électeurs de gauche nous commençons réellement à en avoir marre et ne vous inquiétez pas on ne votera ni a droite ni au FN mais on n’ira plus voter.
Voir des personnes cumuler, se représenter jusqu’à quand? Voir Limoges se vider de ses jeunes (encore plus vite avec la LGV) ce n’est pas un spectacle qui nous rejouit mais la faute à qui ? Qui est au manettes et ne veut pas les lacher ?
Les antis tout ? C’est comme ceci que vous qualifiez à Limoges ceux qui osent s’opposer qu’ils soient de droite ou de gauche.
Ca m’attriste mais la démocratie c’est VOUS qui la mettez en danger . Comment les gens peuvent encore y croire face à ces cumulards qui ne veulent jamais laisser leur place ?

m&b
27 novembre 2013 23:10

Et en quoi serais-je une menace pour la démocratie ?
Pourriez-vous m’éclairer sur la définition que vous donnez à cumulard ?
La démocratie que vous semblez si bien connaitre et défendre ne procède-t-elle pas du vote – je dis bien du vote- par lequel est donnée la possibilité à chaque citoyen de conforter l’ équipe en place si elle se représente ou au contraire de la chasser pour en installer une autre en lieu et place ?!
Excuser moi mais l’expression  » se soumettre au suffrage universel  » est riche de sens, non ?

GL87
28 novembre 2013 06:32

@m&b

Vous ne manquez pas de cynisme lorsque vous accusez ceux qui ne pensent pas comme vous d’être responsables d’un possible départ des jeunes. N’êtes vous jamais sorti à Limoges? C’est une ville sinistrée (et sinistre). Les magasins ferment, il y a peu de monde, les trottoirs sont sales, les rues sont encombrées par les voitures… Si on ajoute à cela les récentes constructions d’immeubles -comble de la plouquerie- et les destructions du patrimoine, on devrait appeler notre ville « Limoche ». Ça ne donne pas envie de s’installer. Le summum du glauque: la fac de lettres et sciences humaines. On dirait qu’il y a eu une guerre civile. Paie ton havre pour les jeunes!

m&b
28 novembre 2013 07:36

C’est sûr qu’avec la publicité que vous venez de lui faire l’image de Limoges ne peut que s’améliorer !!!

auteur
28 novembre 2013 07:48

mb, si la démocrarie se limitait au vote , l’histoire n’aurait pas été celle qu’elle a été. Je vous rappelle que Hitler est arrivé au pouvoir par le vote. Je suis désolé , « se soumettre au suffrage universel  » a tout son sns, durant ces périodes vous vous seriez soumis au vote je suppose, je ne fais pa parti dece cam, excusez moi.
Oui, cumulards, vous avez besoin d’une définition ? Dans ce cas, vous souffrez réellement d’objectivité…

m&b
28 novembre 2013 08:49

Hé bé l’aura pas fallu attendre longtemps pour que l’insulte pro-nazi soit sortie !

Adémar
28 novembre 2013 12:02

Je ne vois pas où vous avez été traité de nazi (??).

Plus sérieusement, comment peut-on accepter l’état dans lequel se trouve notre ville? L’organisation des transports, qu’ils soient individuels ou collectifs?

J’habite la périphérie, et lorsque je me rends à Limoges, j’ai l’impression qu’elle est totalement sinistrée. Même St Junien ou St Yrieix sont plus pimpants et ont fait des efforts. A Limoges, on se croirait dans une ville post-soviétique.

pour
28 novembre 2013 17:07

Mb, qui vous a traité de néonazi?
Je crois que auteur a juste dit que la démocratie ne se limite pas au vote et que la plupart des dictateurs sont arrivés au pouvoir par les urnes . Vous comprenez , difficile pour vous il me semble!

m&b
28 novembre 2013 21:10

Ah merci, j’avais pas compris !

fred5987
28 novembre 2013 21:12

oui on en a marre des cumulards. le probleme c est que les gens de gauche n ont rien compris. au primaire ils ont prefere Hollande l immobilisme a Aubry qui elle est reformiste. elle etait contre le cumul et ne s est pas representee a la deputation. je suis alle vote aux primaires socialistes en esperant ne pas voir Hollande qui n etait vraiment pas l homme de la situation. Pour Rodet c est idem on l a assez vu. moi cette fois je vote UDI MODEM en esperant qu ils seront devant L UMP pour nous debarasser de l equipe en place depuis trop longtemps. Ca va etre chaud pour le PS meme dans les communes voisines (Rilhac et le palais).

m&b
28 novembre 2013 22:25

Quand vous parlez de cumulards vous pensez bien évidemment à Jean-Christophe Lagarde député-maire de Drancy ou François Sauvadet député et président du Conseil Général de Côte d’Or, tous 2 membres de l’ UDI, je suppose ?

Mikaël
28 novembre 2013 23:45

@GL87
On ne peut pas nier que la fac de lettres entre ses tentes façon camp de réfugié et ses ruines façon bombardement ne va pas améliorer l’attractivité déjà quasi-nulle de la fac de Limoges où de plus en plus de filières sont dépeuplées. Il ne faut pas oublier que les jeunes qui ne sont pas formés à Limoges n’y viendront pas par la suite. C’est une ville où on ne vient pas par choix, c’est terrible à dire mais c’est la triste réalité.

fred5987
29 novembre 2013 05:07

si je suis contre le cumul c est bien contre tous les cumulards qu ils soient au PS, a l UDI au MODEM ou ailleurs. Borloo a lui montre l exemple en laissant sa place de maire et de president de l agglo de valenciennes. Au PS, Martine Aubry a elle aussi montre l exemple. A Limoges ca fait des annees qu il cumule et on voit ou on en est ! le resultat est mauvais pour ne pas dire pire.

objectif
29 novembre 2013 08:31

mb, évidemment à Limoges personne n’est concerné, il n’y a pas de député maire résident de la communauté de communes et qui n’a jamais clairement dit qu’il abandonnera un de ces mandats . C’est pour les autres .

objectif
29 novembre 2013 08:34

Mickael je crois que votre phrase résume bien tout : « c’est une ville ou l’on ne vient pas par choix ». Je rencontre souvent des jeunes basketteurs du CSP , aucun n’est vraiment emballé par Limoges !

Ademar
29 novembre 2013 13:27

On peut en dire autant des élèves qui sortent de Terminale: combien d’élèves des lycées du Limousin restent en Limousin? Un nombre considérable part étudier à Bordeaux et Toulouse. Rien n’est fait pour les inciter à rester. C’est affligeant.
Ville de vieux, pour les vieux, par les vieux…

objectif
30 novembre 2013 12:57

Fred , tout l’opposé de la définition de Lincoln : »du peuple, par le peuple, pour le peuple »

Fripouille
30 novembre 2013 21:54

Ademar, donnez nous de vrais chiffres sur les lycéens limousins qui quittent le limousin sinon on peut tous raconter n’importe quoi… Ne vous basez pas sur des impressions mais donnez nous de vrais chiffres qu’on puisse bien se rendre compte de la réalité !

education
30 novembre 2013 23:01

Monsieur Fripouille , des statistiques ont été faites dans un établissement de centre ville , il y a plus de 60% de bacs généraux qui quittent la ville . le pire c ‘ est qu’ils vont ailleurs faire de filières qui existent à Limoges ! En 1990 350 étudiants en première année d’économie à Limoges aujourd’hui 40 , et le pire c’est qu’à Bordeaux Pessac ils sont obligés de refuser certains entrants extérieurs dans cette même filière .

GL87
30 novembre 2013 23:27

@Fripouille, toujours vaillant pour défendre l’indéfendable, je réponds à la place d’Adémar:

Voici la pyramide des âges du Limousin, récente (2012) et extraite du site de l’Insee:

http://www.insee.fr/fr/insee_regions/limousin/themes/publications_electroniques/2013-e_demographie/e_demographie-2013-6.png

Vous pouvez constater un effondrement de la population pour les classes d’âges entre 20 et 30 ans, créant ainsi un « creux ». Il s’agit des jeunes adultes qui -une fois le bac en poche- quittent notre région pour aller étudier ailleurs.
On constate ensuite un léger regain pour la tranche d’âge 30-40 ans: le Limousin est en effet très légèrement excédentaire pour cette catégorie d’adultes, ce qui explique que les enfants et adolescents sont assez bien représentés (car ce sont notamment les enfants des couples appartenant à la tranche d’âge 30-40 ans).
Une remarque, qui sort de la réponse: le resserrement de la pyramide pour les moins de 5 ans est inquiétant: quand ces enfants deviendront adultes, notre région prendra en peine figure ce déficit. Cela signifie que si rien n’est fait aujourd’hui pour attirer des jeunes, exit le Limousin…

Voilà, Fripouille, la triste réalité: plus de départs que d’arrivées pour la tranche d’âge 20-30 ans. Nos élus doivent donc se bouger et rendre notre région et sa capitale plus attractives.

Fripouille
30 novembre 2013 23:38

Merci de nous préciser si ces lycéens de Limoges sont de la région ou s’ils ne font que retourner dans leur région d’origine…

GL87
30 novembre 2013 23:42

Fripouille, il s’agit là de Lycéens, pour la plupart des mineurs, dépendant de leurs parents, habitant chez eux…

education
1 décembre 2013 08:31

Fripouille , mais comment faites vous pour être d’aussi mauvaise foi ? Les lycéens pour la plupart sont de Limoges . Et puis , vous le savez bien , n’Est-ce pas vous qui avez dit que l’important c’était de gagner en mars 2014 grace aux voix des plus agés car il n’y a que la victoire électorale qui compte.

Fripouille
2 décembre 2013 08:24

Je prends exemple sur vous…

education
2 décembre 2013 09:30

Fripouille c’est surtout que la réalité est indéfendable. Une ville qui se meurt , des cumulards à la tête, du clientélisme,…voila la réalité

Fripouille
2 décembre 2013 11:20

C’est VOTRE réalité pas LA réalité…

limougeaud
2 décembre 2013 15:08

Fripouille la ville est en plein essor au niveau population, économique? Le maire ne cumule pas son poste de maire avec celui de député et celui de président de la communauté ?
Ce ne sont pas des réalités ? Expliquez nous alors… en matière de cumul on peut faire mieux?

Mikaël
2 décembre 2013 15:20

@limougeaud
Vous oubliez aussi Président du conseil de surveillance du CHU de Limoges, Président de la Société d’Equipement du Limousin, Président du Conseil d’Administration de l’Office public HLM de Limoges Métropole et Président de l’association des maires de la Haute-Vienne. Alain Rodet, ce surhomme, capable de remplir parfaitement 3 mandats dont un national et 4 fonctions, impressionnant n’est-ce pas ?

Fripouille
2 décembre 2013 15:41

Démago Mickaël ces postes de présidences vont de paire avec le mandat de maire et président d’agglo…

GL87
2 décembre 2013 16:22

Le CV de Gérard Vandenbroucke:

Outre le fait qu’il soit maire de St-Just-le-Martel, on le retrouve:
- 1er vice-président de la communauté d’agglomération de Limoges;
- 1er vice-président du Conseil régional;
- président du SIEPAL, syndicat chargé de l’élaboration de Schéma de Cohérence territoriale de 47 communes de l’Aire Urbaine de Limoges.

Et donc, si l’on en croit ce présent site, il ferait figure de favori à la candidature pour le siège de président de région.
Mais ne serait-ce finalement pas une erreur? Le Limousin, en effet, ce n’est pas uniquement Limoges-Métropole. Si l’on considère la querelle relative à la LGV, et le sentiment d’abondon ressenti par la Creuse et par l’Est de la Corrèze, l’on peut s’attendre à ce que les habitants de ces deux parties de notre région se détournent d’une telle candidature 100% pays de Limoges. Pourquoi ne pas alors choisir un Corrézien ou un Creusois pour candidater à cette fonction?
Tiens, qu’en pensez-vous Fripouille? Un Corrézien ou un Creusois?

Mikaël
2 décembre 2013 18:50

@Fripouille
Non, vous prenez Martine Aubry par exemple, elle a deux fois moins de mandats et fonctions qu’Alain Rodet, vous prenez le maire de Perpignan, il en a 4 fois moins, etc. D’autre part, qu’on ne nous fasse pas croire que l’Office HLM ou le conseil de surveillance du CHU ne servent à rien ou sinon on supprime les postes et les rémunérations qui y sont liées. En revanche, j’ai franchement un doute sur la compétence qu’il peut avoir dans ces dossiers compte-tenu du peu de temps qu’il peut avoir à leur consacrer. Et ça n’est pas démago de dire que ça n’est pas normal …

limougeaud
2 décembre 2013 19:46

Fripouille ces différentes missions associés au rôle de maire sont essentielles . Comment fait-il pour les remplir en étant député, président de la communaiuté,…
Qui est démago dans l’affaire ?

démago
2 décembre 2013 19:49

Fripouille président des maires de la Haute Vienne c’est associé à quel mandat ? La réalité c’e'st qu’il cumule tout ce qu’il peut . On est rassuré, il va démissionner de rien mais il a battu de 1 mn son temps aux boucles de la porcelaine .
Il n’y a pas beaucoup de points communs entre Limoges et Marseille ?

m&b
2 décembre 2013 20:05

Et si de temps en temps vous avanciez de vrais arguments plutôt que de vous vautrer dans la fange ?! Ne vous en déplaise fripouille énonce simplement des vérités, les présidences de conseils d’administration relèvent du mandat de maire et sont souvent pour la plupart non rémunérées.
Le maire de Perpignan, un exemple ?! N’est-ce pas cette ville où on vote avec ses chaussettes ?!!!

GL87
2 décembre 2013 20:36

Pour changer de sujet, cette nouvelle entendue aujourd’hui sur France3:

http://m.limousin.france3.fr/2013/12/02/inquietudes-en-haute-correze-propos-de-la-ligne-ter-limoges-clermont-369775.html#xtref=http://news.google.com/

Une question: que font A. Rodet, MF Pérol-Dumont et JP Denanot. -si prompts à promouvoir une ligne virtuelle- pour défendre cette ligne qui -elle- est bien réelle? Ont-ils réagi à cette info? En quoi consiste leur action?

démago
2 décembre 2013 20:49

mb , le cumul des mandats cen’est pas une vraie question . On ne vous parle pas de Perpignan mais de Limoges et le cumul est une réalité ici .
Au fait pourquoi toujours revenir à un débat gauche droite ? Qui peut approuver le maire de Perpignan?

m&b
2 décembre 2013 22:21

Mais c’est vous même qui avez évoqué Perpignan! J’invente rien, là !!!!

haine
2 décembre 2013 22:48

mb , ce n’est pas moi mais Mickael … donc vous inventez bien si !

m&b
2 décembre 2013 22:53

ah pardon, ça change tout alors !!!

Mikaël
3 décembre 2013 11:37

@m&b
D’une part à Perpignan c’est le maire précédent qui votait avec des chaussettes et là n’est pas la question puisque la raison pour laquelle j’ai pris Perpignan en exemple c’est pour le non-cumul des mandats de son maire. C’est marrant comme vous arrivez à la fois à déformer mes propos et à être d’une mauvaise foi crasse pour ne pas regarder la vérité en face.

James
3 décembre 2013 20:17

Encore combien de sornettes va-t-on lire? NON le poste de President de l agglomeration ne revient pas de fait au maire de Limoges. (Regardez d autres villes : bordeaux, strasbourg où ce n’est pas le maire de la ville centre qui est élu. C’est un choix purement politique. NON le poste de président de la SELI ne revient pas de fait au maire, c’est encore un choix politique. NON le poste de President de Limoges Habitat ne revient pas de fait au maire. C est un choix politique d’un seul et unique homme. Il n est pas obligé quoiqu il en dise de prendre tous ces mandants, il peut aussi jouer l équipe. Regardons ailleurs comment cela se passe! Le pouvoir est partagé! Il serait intéressant pour les électeurs de savoir combien de casquettes il conserverait s il était élu! L opposition si elle existe tient un vrai sujet de débat démocratique.

m&b
3 décembre 2013 22:58

Juste comme ça et sans s’agacer : prenons une ville de Haute-Vienne non socialiste de l’ouest du département dont le maire fait, à juste titre, la quasi-unanimité. Et bien figurez-vous que ce dernier est président de l’office HLM et président du conseil de surveillance de l’hôpital.
A priori ça ne gêne personne ( pas moi en tout cas ), là.
Intéressant, non ?

Mikaël
3 décembre 2013 23:13

@m&b
Désolé mais vous n’êtes pas la seule électrice du département, moi ça me gêne. Puisque vous parlez de St-Junien, on peut prendre l’exemple de villes moyennes : Saint-Mandé, Papeete, Plaisir, Ste-Foy-lès-Lyon, etc ont toutes des maires qui ne possèdent comme unique mandat et fonction que celui de maire. Intéressant, non ?

m&b
3 décembre 2013 23:25

Vous le faites exprès ou quoi ?
J’expose simplement que lorsqu’il existe un hôpital dans une ville son maire en est par définition le président du conseil d’ administration.
Idem pour un office HLM. Ces présidences ne sont pas un mandat supplémentaire mais liées justement au mandat de maire quelle que soit l’étiquette politique du maire en question et quelle que soit d’ailleurs la taille de la ville.
Puissiez-vous seulement admettre cet élément objectif.

Mikaël
4 décembre 2013 00:02

Il existe un hôpital dans toutes les villes que j’ai cité ci-dessus pourtant aucun de ces maires n’occupe une quelconque fonction liée à ces hôpitaux. Donc non, ce n’est pas lié au mandat de maire et c’est donc une fonction supplémentaire. Est-ce suffisamment objectif à votre goût ?

saintjuniaud
4 décembre 2013 07:48

mb, ca vous dérange de citer que Monsieur Allard est ADS ? Il est député aussi?

Adémar
5 décembre 2013 17:16

Je reviens au message de GL87:

Que font Rodet, Denanot et Pérol-Dumont pour défendre les lignes SNCF Limoges-Clermont et Limoges-Lyon? Où en est-on pour ces deux importants dossiers d’aménagement du territoire?

fred5987
5 décembre 2013 21:13

une petition pour sauver le LYON-LIMOGES-BORDEAUX existe sur le web c esr sur change.org . Cette ligne est utile car elle dessert mis a part LYON, LIMOGES et BORDEAUX de nombreuses autres agglomeration tel que LIBOURNE, PERIGUEUX, GUERET, MONTLUCON et ROANNE. Il y a plus de 4000 signatures pour l instant.

GL87
5 décembre 2013 21:44

Plus de 6000 signatures, il me semble.

Que font nos élus, pour ces deux lignes majeures du Massif Central? Vont-ils laisser Gueret, Roanne, Ussel, Felletin… et autres petits centres urbains disparaître? Car, qui est-ce qui voudrait habiter ces espaces, dès lors qu’ils seront à l’écart de tout? Ce mutisme de nos élus -si prompts à défendre la LGV- est très inquiétant.

Gauche Plurielle
12 décembre 2013 16:57

Mikael : le maire de Saint-Mandé ne cumule pas avec un mandat de parlementaire seulement parce qu’il a perdu son siège de député aux dernières législatives!! La volonté d’avoir plusieurs mandats est bien réelle par contre! Et il est en parallèle président d’un groupement de collectivité! Cessez d’aller fouiller dans la liste des mandats des gens avec partialité!

GL87
22 décembre 2013 00:09

Je viens de lire cette nouvelle:

http://limousin-en-tgv.over-blog.com/article-polt-pocl-le-projet-reprend-corps-a-la-suite-de-la-lettre-du-ministre-des-transports-121682181.html

Donc, l’Etat refuse de financer la LGV Limoges-Poitiers, mais relance le projet du POCL.
A. Rodet devrait alors cesser de militer (de plus en plus seul) en faveur de son projet coûteux et se joindre avec l’ensemble des élus et associations qui défendent le POLT, afin que Limoges profite au plus vite de la grande vitesse grâce à un POLT modernisé et raccordé au POCL.

fred5987
22 décembre 2013 22:59

d accord a 200 % avec GL 87

opposant
23 décembre 2013 09:43

Il est encore temps d’AR retire sa candidature . L’échec de la LGV , la liste front de gauche , les difficultés pour constituer une liste . …
Mous femmes et hommes de gauche de Limoges voulons une nouvelle majorité.

Fripouille
23 décembre 2013 10:02

D’où tirez vous qu’il y aurait des difficultés à constituer une liste ? Si certains vont chercher leurs amis, famille pour constituer une liste, il n’y a malheureusement pas assez de places pour tous ceux qui voudraient venir, y compris des communistes…

GL87
23 décembre 2013 11:23

Fripouille, pourriez-vous nous expliquer précisément ce que fait Alain Rodet pour défendre les lignes Sncf Limoges-Lyon et Limoges-Ussel-Clermont, qui ont été supprimées? Il en va de l’influence de notre ville. A-t-il au moins condamné ces décisions?

opposant
23 décembre 2013 14:37

Fripouille la liste et le programme sont ou ?

Fripouille
23 décembre 2013 15:04

Quelle impatience alors qu’aucune liste ni aucun programme n’ont encore été dévoilés… Je comprends votre impatience de connaître la future liste majoritaire !

fred5987
23 décembre 2013 16:34

Désolé Fripouille mais on connait depuis plusieurs semaines la tête de liste UDI MODEM ainsi que les 6 premiers noms.

fred5987
23 décembre 2013 16:40

Encore une fois une erreur du PS local. La ligne aérienne LIMOGES LYON est mal. AIR FRANCE qui gère HOP a failli fermer cette ligne. Ils ont depuis fait machine arrière mais est ce que ce changement n’était pas un deal à savoir on ne ferme pas la ligne aérienne mais pas de réouverture de la ligne Bordeaux-Limoges-Lyon ? bref on pourrait le croire vu la lenteur de la décision de la réouverture de cette ligne ferroviaire. Si l’aéroport va mal c’est à cause du PS régional qui a autorisé l’ouverture d’un aéroport à BRIVE. Et maintenant nous sommes pas complémentaire mais en totale concurrence. Pour le train n’oubliez pas la pétition sur change.org il y a plus de 7000 signatures

m&b
24 décembre 2013 00:36

Ouahou on connait déjà 6 noms de la liste UDI !!!

fred5987
24 décembre 2013 08:02

Ouahou et les 6 premiers !

GL87
24 décembre 2013 09:19

Fripouille, si vaillant pour défendre le PS local et si au fait des décisions prises par nos élus, vous ne répondez donc pas à ces questions toutes simples:
Que fait Alain Rodet pour défendre les lignes Sncf Limoges-Lyon et Limoges-Ussel-Clermont? A-t-il au moins condamné leur suppression?
L’enjeu est pourtant important, la puissance d’une ville se mesurant -entre autres- à sa capacité à interconnecter les voies de communication…

opposant
24 décembre 2013 10:31

Ouahou AR se représente ! La liesse envahit la ville , notre plus grand homme politique du XX ème siècle ne nous abandonne pas . Vive Limoges , vive AR , vive la démocratie .

Fils des commentaires de ce billet  /  Faire un trackback sur ce billet

Laisser un commentaire