déc 18
Wikio
Voter !
Technorati
twitter share button
Facebook

Municipales : le communiste Gilbert Bernard, tête de liste du Front de gauche à Limoges

Gilbert Bernard, tête de liste du Front de Gauche

On connaît désormais la tête de liste du Front de gauche aux élections municipales de Limoges en mars 2014. Il s’agit du communiste Gilbert Bernard qui a tenu une conférence de presse cet après midi pour présenter une partie de sa liste et le fond de son programme (réaménagement de l’espace urbain, maîtrise du foncier, écologie et réduction des inégalités).

Aucun élu sortant n’était présent lors de cette présentation.


Tags: , ,

Auteur: L'équipe

14 commentaires

fred5987
18 décembre 2013 21:23

comment reduire les inegalites quand on est maire ? c. est plus au niveau d un gouvernement qu au niveau d une mairie ! A mon avis il n y a pas trop d inegalites a limoges : plus de 20 % de logements sociaux, le 3eme age est plutot bien traite et la culture pas mauvaise et quasiment accessible a tous. J connais pas la tete de liste. Que fait il dans la vie ce monsieur ?

nath
18 décembre 2013 21:48

Fred5987 les centristes pensent qu une municipalité ne peut pas réduire les inégalités ? Le centre en France penche toujours à droite .

Pazmany
19 décembre 2013 10:17

La tête de liste travaillerait pour le groupe Terre de Gauche à la Région (fonctionnaire territorial).

A noter qu’aucun élu sortant communiste ne sera présent sur cette liste, étrange non ? Doit on s’attendre à des surprises ?

fred5987
19 décembre 2013 21:28

pas toujours vrai nath a lille martine aubry fait liste commune avec le modem et il me semble qu a l election presidentielle Bayrou a vote Hollande !

nath
19 décembre 2013 22:22

Fred5987 M Bayrou a été ministre plusieurs fois dans des gouvernements de droite et jamais à gauche . Il a soutenu Hollande car il est plus proche du social libéralisme du PS que de la campagne Buisson de Sarkosy . Il me semble que ce n ‘ est pas votre cas car dans un post précédent vous dites préférer Sarko à Hollande donc au centre il y a des gens qui sont plus proche de Buisson que de Hollande .

fred5987
20 décembre 2013 10:54

Je me suis déplacé pour voter à la primaire socialiste, mis en part en 2002 contre Le Pen je n’ai jamais voté à droite j’ai très souvent voté socialiste et EELV. Mais franchement, si les français connaissaient Tulle, pas grand monde aurait voté pour Hollande. Il n’a pas fait ses preuves en tant que Maire, pas fait ses preuves en tant que Président du PS alors non merci. J suis désolé mais pour moi ce n’est vraiment pas la bonne personne. je n’ai voté ni pour l’un ni pour l’autre au second tour et ni au centre au 1er tour car j’ai voté EELV. Alors les discours de gauche je les connais depuis des années. Ils déroulent le tapis rouge aux verts et au centre quand ça les arrange et tir à boulets rouges quand ça les arrange également. Martine Aubry avait un vrai programme une réelle envie de changer et réformer. Pas Hollande et pour l’instant on le voit. Désolé. Quand à A Rodet ça suffit

nath
20 décembre 2013 15:17

Fred5987 le centre en Franc est de droite . Vous avez vous même dit que vous préfériez Sarko à Hollande . Le centre n’existe pas en politique donc il faut qu ‘ il se positionne , en France il se situe à droite même si parfois il peut faire des alliances avec la gauche. Par contre je vous rejoints sur un point , a Limoges le centre est le seul qui peut faire frêmir le système AR car l ‘ UMP est trop faible à tous les niveaux .
Avouez quand même que les leaders du centre actuel sont des gens de droite : Borloo , Morin , Bayrou , …
En France il y a un espace politique à occuper , celui de la droite modérée , à vous de vous en emparer .

fred5987
21 décembre 2013 07:09

Effectivement il n y a pas de centre gauche et le centre francais a tjs ete a droite. plusieurs petits partis sont coinces entre le PS et le centre droit je pense a la gauche moderne, le PRG, CAP 21… ils ne pesent pas grand chose en suffrage et de ce fait ont du mal a exister. EELV s est tjs positionne a gauche alors que l ecologie n est ni de droite ni de gauche. Le centre droit a une carte a jouer c. est vrai il y a une place entre le PS et L UMP et j espere qu a limoges cette liste va la prendre pour gagner au deuxieme tour. Pour l instant je trouve que la campagne a Limoges a du mal a commencer.

nath
21 décembre 2013 13:25

Fred5987 l’UDI et le Modem doivent se positionner clairement au centre droit loin de cet UMP aux valeurs de plus en plus proche du FN .
Par contre Bayrou ou Morin n ont jamais été des gens de gauche et ne le seront jamais . C est un fait pas un jugement de valeur .
A Limoges , le centre a un rôle à jouer c est évident au même titre que la liste front de gauche pour faire vaciller le système Rodet en bout de course .

m&b
21 décembre 2013 15:27

 » Rodet ça suffit  » c’est pas un peu court comme programme ?!!!

opposant
21 décembre 2013 17:30

m&b en parlant de ceci il est ou le programme ? « les autres sont nuls c’est un peu court comme programme ! »
Rodet ça suffit c’est un vrai programme par contre vu l’état de Limoges .

fred5987
21 décembre 2013 21:54

Mis a part Rodet, c est le seul nom pour l instant qu on connaisse de la liste apparemment ca rame au PS. Le front de gauche ratisse comme il faut, EELV Limousin explose, le PRG ne suit pas bref c est la cacophonie ca sent la fin…. Oui je crois dur comme fer a la liste UDI MODEM. On connait deja les 6 ou 7 premieres tetes de la liste et c est du costaud. Le programme ne devrait pas tarder

GL87
21 décembre 2013 21:58

Personnellement, j’ai hâte de voir le programme socialiste. Et je suis impatient de savoir comment A. Rodet va justifier le retard considérable pris par notre ville, et quelles explications il va donner pour la construction d’un stade à 70 000 000 Euros. J’aimerais également savoir ce qu’il a fait -et ce qu’il fait actuellement- pour défendre les lignes Sncf Limoges-Lyon et Limoges-Clermont…

Jean-Philippe VEYTIZOUX
30 décembre 2013 12:24

Avec Gilbert , tête de liste, c’est la garantie d’une vraie belle campagne de gauche rassembleuse comme le supposait la large alliance sur les rails.

Pour le programme, le Front de gauche a plutôt un problème d’abondance de biens avec les solides charpentes programmatiques du PG et du PCF, sans compter sur les apports de la GA, des Alternatifs et des dissidents EELV.

Ce sera une campagne qui ajoutera de la gauche à la gauche et fermera l’espace de la droite , comme aux dernières régionales ou bien même à la présidentielle.

Fils des commentaires de ce billet  /  Faire un trackback sur ce billet

Laisser un commentaire