Wikio
Voter !
Technorati
Scoopeo
Facebook

Municipales 2014 : Bellac

http://www.bellac.fr/squelettes/img/bandeau_fond.png

Bellac (Belac en occitan), sous-préfecture de la Haute-Vienne, est une commune du Haut Limousin, de près de  4 317 habitants appelés les Bellachons ou Bellacquais. En 2008, le maire sortant Jacques Michel Faure (UMP) ne se représente pas et c’est la liste menée par Jean-Michel Doumeix (PS) qui remporte les élections et fait basculer la ville à gauche.

Rappel des résultats 2008 :

resultats-bellac.jpg

resultats-secondtour-bellac.jpg

Après seulement 1 mandat, le maire socialiste a créé la surprise en annonçant en début d’année qu’il ne souhaitait pas se représenter en 2014, prenant au dépourvu la fédération socialiste de la Haute-Vienne.

+++++++++++++++

L’UMP est quant à elle déjà lancée dans la bataille, bien décidée à reconquérir la ville avec Michel Podavini et sa liste « Bellac Alternance » qui est à 70 % constituée de commerçants, d’ouvriers, de professions libérales…  Une liste qui se veut apolitique, sans étiquette, d’intérêts communaux !

Guillaume Guérin, le président de Haute-Vienne Alternance, et Nathalie Delage, la conseillère régionale, étaient au côté de Michel Podavini. - Magazine R?daction

Les propositions fortes de son programme ? En matière de sécurité, la vidéo surveillance est une piste à étudier pour les équipements et les espaces publics, victimes de dégradations. Le partenariat avec les forces de sécurité doit être encore plus approfondi. Nous souhaitons également apporter des réponses face au désert médical, qui est un problème pour toute notre population âgée. En partenariat avec l’Agence régionale de santé et en accord avec le Pacte Territoire Santé, nous comptons mettre en place des mesures spécifiques afin de permettre à de jeunes médecins de s’installer à Bellac. Nous disposons avec le HIHL d’un outil de travail exceptionnel. Nous devons nous battre pour maintenir les services existants et continuer à compléter les consultations spécialisées.

Qu’en est-il du développement économique ? Nous préconisons la création d’un espace de travail en commun, le co-working, pour les petites entreprises avec la mise à disposition de bureaux, de salle de réunion, avec un secrétariat doté de toutes les technologies modernes, le tout pour un prix modique. Et si les entreprises ne viennent pas, il faut aller les chercher. Il s’agit d’un travail de VRP pour la promotion de Bellac, en proposant par exemple des bâtiments en location-bail ou des zones franches. Enfin, nous recommandons le rassemblement de la communauté de communes du Haut-Limousin et de la Basse-Marche, formant ainsi un bassin de 17.000 habitants. Nous aurions alors davantage de poids devant les pouvoirs publics pour demander la mise à 2×2 voies de la RN 147.

(Extrait interview réalisée par le Populaire du centre)

+++++++++++++++

peyronnet_claude Actu du 1er juillet : adjoint à la mairie de Bellac, Claude Peyronnet a annoncé sa volonté d’être candidat.  S’il souhaite une union avec le PS, il n’exclut pas de partir seul. Les socialistes de Haute-Vienne ont quant à eux décidé d’annoncer leur candidat à l’automne.
N’appartenant à aucun parti politique, il représente “L’association de la Gauche Populaire Sociale et Citoyenne de Bellac”, très proche du Front de Gauche.

+++++++++++++++

Actu du 10 juillet : Thierry Spriet, Premier adjoint au maire, s’est déclaré candidat à l’investiture PS. Une candidature qui ne semble pas déclencher un grand enthousiasme dans sa famille politique aussi bien du côté du maire actuel qui refuse d’apporter un soutien officiel que du côté de la fédération socialiste. En cause les dernières cantonales à Bellac remportées par Claude Peyronnet contre le candidat socialiste sortant et maire de Blond Jean-François Perrin…

Actu du 11 octobre : les militants socialistes de Bellac ont désigné Daniel Courivault, comme future tête de liste PS. Thierry Spriet ne sait finalement pas porté candidat à l’investiture.

« Je constitue une liste d’ouverture et de large rassemblement. Je laisse la porte ouverte à ceux qui veulent me rejoindre, y compris mes concurrents », annonce Daniel Courivault.? - Photo F.J.

Liste de Daniel Courivault (PS)

1. Daniel Courivault* (65 ans, cadre SNCF retraité), 2. Sylvie Dauphin* (48 ans, mère au foyer), 3. Claude Souchaud* (57 ans, éleveur), 4. Sylvie Boissoux (55 ans, fonctionnaire), 5. Alain Lemaire (69 ans, commandant Gendarmerie retraité), 6. Pascale Taillier (50 ans, auxiliaire de vie),
7. Christian Ruiz* (66 ans, ingénieur retraité), 8. Audrey Simpson (68 ans, artiste), 9. Pierre Plantady (61 ans, Chargé d’affaire retraité), 10. Anne-Laure Dias-Correia (20 ans, étudiante), 11. Frantz Autef (47 ans, agent ERDF), 12. Catherine Morel (44 ans, auxiliaire de vie), 13. Jean-Claude Rouffignac* (66 ans, facteur retraité), 14. Océane Parent (19 ans, étudiante), 15. Bruno Jannot (51 ans, maçon) et Élodie Provence (32 ans, mère au foyer), Jacques Courivaud (49 ans, employé abattoirs), Ghislaine Chervy (47 ans, mère au foyer), Mathieu Gorce (24 ans, stagiaire IUFM), Régine Mage (66 ans, secrétaire retraitée), Yvon Joubert (56 ans, employé abattoirs), Eléanor Thomson (67 ans, enseignante retraitée), Dgino Morel (39 ans, sans emploi), Rosine Marceau (30 ans, aide à domicile), Charles Marriott (75 ans, journaliste), Suzanne Trocme (78 ans, restauratrice retraitée), Franz Barthélemy (74 ans, militaire retraité).

Liste de Corine Hourcade-Hatte (SE)

1. Corine Hourcade-Hatte (54 ans, directrice générale adjointe Brest Métropole Océane), 2. Christian Lévêque (65 ans, ingénieur territorial retraité), 3. Birgit Camilleri (53 ans, enseignante), 4. Jean-Jacques Thévenet (fraiseur, 49 ans), 5. Marie-Josette Lavergne (60 ans, agent assurance retraitée), 6. Nathalien Couty (34 ans, formateur), 7. Pierrette Thévenot* (63 ans, enseignante), 8. Thierry Spriet* (60 ans, journaliste),
9. Annie Kolb (75 ans, retraitée), 10. Jean-Pierre Maugein (66 ans, cadre ERDF retraité), 11. Dominique Gilbert (52 ans, encadrante insertion), 12. Bernard Chevalier* (62 ans, pharmacien), 13. Josette Péquignot (60 ans, infirmière retraitée), 14. Pascal Villeger-Barriat (32 ans, chef sécurité incendie), 15. Josiane Dufour (65 ans, retraitée Éducation nationale), Franck Gouvernet (46 ans, électricien), Delphine Delage (41 ans, rédacteur territorial), Jacques Charreyron (66 ans, médecin), Françoise Jallet (58 ans, assistante vétérinaire), Louis Bachellerie (60 ans, retraité France Télecom), Christelle Hottin (43 ans, mère au foyer), Philippe Dodinet (64 ans, agent d’assurance retraité), Colette Billebeaud (62 ans, comptable fonction publique), Fabien Forgeaud (31 ans, agriculteur), Danielle Souchaud (61 ans, agent maîtrise retraité), Francis Dumas (50 ans, employé banque), Claudine Faurent (61 ans, aide à domicile).

Liste de Claude Peyronnet (Divers gauche)

1. Claude Peyronnet* (65 ans, principal de collège retraité), 2. Viviane Lavergne* (63 ans, banque, retraitée), 3. José Dias-Correia* (56 ans, imprimeur), 4. Christelle Hilaire (42 ans, professeur), 5. Jean-Marie Roch (63 ans, agent EDF retraité), 6. Andrée Helitas (64 ans, institutrice retraitée), 7. Jean-Claude Gauthier (67 ans, cadre EDF retraité), 8. Isabelle Jama Lestieux (40 ans, assistante), 9. Thierry Laffitte (41 ans, gestionnaire), 10. Véronique Barriat* (47 ans, secrétaire), 11. Daniel Guerra (60 ans, boucher retraité), 12. Aline Larant* (55 ans, secrétaire paramédicale), 13. Michel Brissaud* (55 ans, comptable), 14. Christine Chazeaubeneix* (61 ans, greffière retraitée), 15. Jean-Yves Bardu (56 ans, agent SNCF retraité), Danielle Fretille (62 ans, contrôleur des finances publiques), Christian Lavallée (53 ans, agent SNCF), Sylvie Simon (50 ans, comptable), Didier Dailler (52 ans, adjoint technique), Isabelle Marsaudon (45 ans, assistante maternelle), Francis Coly (59 ans, inspecteur permis de conduire), Magali Moudoulaud (41 ans, aide-soignante), Maurice Merigout (56 ans, France Télécom), Marlène Joyeux (62 ans, secrétaire médicale), Henri Vignaud (75 ans, retraité), Valérie Bellange (38 ans, fonctionnaire), Pierre Autephe (68 ans, directeur d’école retraité).

Liste de Michel Podavini (UMP)

1. Michel Podavini (61 ans, agent général d’assurances retraité),
2. Nathalie Villeneuve-Delage (42 ans, assistante direction), 3. Marcel Gaubert (45 ans, cadre), 4. Valérie Quinat (45 ans, kinésithérapeute),
5. Adnan Aksoy (41 ans, agent paramédical), 6. Françoise Adam (67 ans, directrice d’école retraitée), 7. Pierre Carron de la Morinais (64 ans, huissier de justice retraité), 8. Andrée Godard (67 ans, comptable retraitée), 9. Claude Boissoux (77 ans, entrepreneur retraité), 10. Marie-France Perot (58 ans, chargée de clientèle), 11. Jean-Paul Grenier (61 ans, commerçant), 12. Maria Simoes (51 ans, aide soignante), 13. Jean Jinjaud (75 ans, commerçant retraité), 14. Céline Vichery (40 ans, commerçante), 15. Patrick Cotte (51 ans, conducteur), Martine Bierry (64 ans, assistante sociale retraitée), Jean-Vincent Ducourtioux (47 ans, professeur de musique), Isabelle Souchaud (41 ans, comptable), Joël Revel-Crozat (53 ans, commerçant), Danielle Dumaine (71 ans, commerçante retraitée), Antoine Marnet (25 ans, étudiant médecine), Marie-Claude Ducoux (71 ans, commerçante), Philippe Prouteau (60 ans, salarié secteur privé), France Fargeaud (65 ans, aide soignante retraitée), Emmanuel Barbarin (55 ans, magasinier), Marina Lourenço (25 ans, vendeuse principale), Daniel Delahais (60 ans, ouvrier retraité).


Tags: , , ,

-->